L’affaire DSK s’invite dans les coulisses d’Air France

air-journal_equipage_air-france

Kenneth Thompson et Douglas Wigdor, les deux avocats de Nafissatou Diallo ont lancé un appel aux hôtesses d’Air France afin qu’elles témoignent dans le cas où elles auraient été « importunées »  par Dominique Strauss Kahn.

Les avocats de Mme Diallo passent à une nouvelle offensive en demandant aux hôtesses d’Air France des témoignages sur le comportement de DSK à bord des avions de la compagnie aérienne française, rapporte Le Parisien. « Si des hôtesses ont le sentiment d’avoir été importunées, gênées, agressées par un comportement inapproprié, elles peuvent nous appeler », ont lancé les deux avocats de la femme de chambre du Sofitel.
Toujours selon le quotidien, les deux avocats ont engagé un enquêteur privé en France pour enquêter et démarcher auprès du personnel d’Air France afin de récolter des témoignages sur sa « véritable personnalité ».
Les deux avocats possèderaient un premier témoignage d’un cadre d’Air France faisant état d’un comportement opposé à la bienséance à l’aéroport  de Los Angeles. Il lui aurait alors demandé de « bien se tenir ». Plus troublant et à prendre avec toutes les précautions d’usage, car s’agissant d’une lettre anonyme qui aurait été adressée aux avocats de Mme Diallo, il y serait écrit qu’Air France posséderait « quelques centaines de griefs émanant de clients, employés, membres d’équipage à l’encontre de l’homme soupçonné d’avoir abusé de  votre cliente Mme Diallo. » Ce n’est pas tout, la lettre anonyme postée du Canada, précise que la compagnie française aurait décidé que « seuls des employés masculins devaient être affectés dans les salons première classe quand ce client (DSK n.d.l.r.) voyageait. »
Air France n’a pas souhaité faire de commentaires et dément toute directive allant en ce sens, mais un délégué du syndicat national des personnels navigants commerciaux (SNPNC), qui refuse d’être cité, a donné une autre version du comportement de DSK : « Cette personnalité n’a aucune réputation à ma connaissance. Tout incident avec le personnel  fait d’ailleurs l’objet d’un rapport écrit et rien ne les empêche de déposer plainte. »
Rappelons que DSK, toujours accusé d’agression sexuelle envers la femme de chambre du Sofitel, avait été arrêté le samedi 14 mai à bord d’un avion d’Air France quelques minutes avant que l’Airbus A330-200 ne décolle de l’aéroport JFK de New York pour Paris.

http://www.air-journal.fr/2011-08-04-l%e2%80%99affaire-dsk-rentre-dans-les-coulisses-d%e2%80%99air-france-533847.html

Commentaire(s)

  1. Sanouk
    Publié le 5 août 2011

    Il est au minimum connut pour ne pas se gêner pour lancer des phrases comme  » quel cul  » et autres propos bien lourdingue. Des hôtesses ont changé de postes en vol pour ne plus travailler à son contact . Un comportement qui serait mal passé sur des compagnies anglo-saxon…

  2. Amerloque Degoute - 9 août 2011 à 13 h 04 min
    Amerloque Degoute
    Publié le 9 août 2011

    @Sanouk

    Tout ca n’appporte rien a une accusation de viol, et ne devrait pas etre admissible.

    Le systeme americain est tordu, permettant ce genre de chantage aux hommes.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter