Bientôt une nouvelle compagnie nationale aux Comores ?

Air-journal_Let-410

Les Comores ont reçu un nouvel appareil de transports passagers de fabrication tchèque, qui doit permettre de reprendre l’activité des vols inter-îles aux Comores, après l’amerrissage forcé en novembre dernier, heureusement sans blessés sérieux, d’un avion de la compagnie comorienne Inter Iles Air, rapporte le site Comoresonline.

Les Comores viennent de réceptionner un avion LET 410 UVP-E20, acquis au Brésil, doté de 19 places et sorti d’usine en 2007. Il pourrait donner naissance à une nouvelle petite compagnie aérienne selon le site d’information des Comores, notamment depuis qu’un Embraer 120, un avion bi-turbopropulseur de 30 places, de la petite compagnie aérienne locale comorienne Inter Iles Air, a subi un amerrissage forcé fin novembre, 200 mètres après avoir décollé de l’aéroport régional de Anjouan (Comores). Parmi les  25 personnes à bord (et cinq membres d’équipage), on ne comptait heureusement que quelques blessés légers grâce au secours de pêcheurs dans les environs.

Pour le président comorien Ikililou, le nouvel avion, qui pourrait être suivi de plusieurs autres, ouvre la voie à la création d’une nouvelle compagnie aérienne nationale. « Notre pays a besoin de plusieurs appareils pour assurer en permanence et en toute sécurité, les transports inter-îles, régionaux et internationaux », a affirmé le président de la République des Comores.

Rappelons qu’un accord pour une meilleure accessibilité des îles Vanille dans le sud-ouest de l’Océan Indien (La Réunion, les Seychelles, Maurice, l’archipel des Comores…) a été signé par les 14 compagnies aériennes que sont Air France, Air Austral, Air Madagascar, Air Mauritius, Air Seychelles, British Airways, Comair, Condor, Corsair International (ex-Corsairfly), Edelweiss, Emirates Airlines, Meridiana Fly, South African Airways et Transaero.

http://www.air-journal.fr/2012-12-31-bientot-une-nouvelle-compagnie-nationale-aux-comores-563586.html

Commentaire(s)

  1. Aulongcourt

    Quelqu’un sait il ce qu’est un « Embraer LET 410 UVP-E20″????
    Je connais les LET 410:avion tchèque assez ancien,identique à celui sur la photo,construit en Tchequie…
    Peut être il y en a t il en exploitation au Brésil…et donc d’achetable a un opérateur quelconque dans ce pays (voire même d’occasion directement auprès d’Embraer si cette dernière a du en reprendre pour placer ses propres appareils….)
    Je n’ai jamais entendu dire que cet avion tchèque était construit par Embraer au Brésil….
    Embraer aurait elle rachete le constructeur tchèque et renome la production tchèque -comme Boeing avec les avions MD ….-???

    • rachid tal
      Publié le 1 janvier 2013

      Le LET L-410 Turbolet est un avion de transport biturbopropulseur de 19 places développé et construit par l’entreprise tchèque Let Kunovice.

      Il a été construit à 1 100 exemplaires ce qui fait de lui un des biturbopropulseurs à 19 places le plus utilisé dans le monde
      Le L-410 UVP-E20 est la version certifiée FAA FAR 23 (Amendment 34) ainsi qu’EASA pour l’Europe

      Premier vol 16 avril 1969
      Mise en service 1970
      Dimensions
      Longueur 14,42 m
      Envergure 19,48 m
      Hauteur 5,83 m
      Aire alaire 35,18 m²
      Masse et capacité d’emport
      Max. à vide 3,725 t
      Max. au décollage 6,400 t
      Passagers 19
      Fret 1 700 kg
      Motorisation
      Moteurs 2 turbopropulseurs Walter M601E (en)
      Puissance unitaire 560 kW
      (750 ch)
      Performances
      Vitesse de croisière maximale 311 km/h
      Vitesse maximale 388 km/h
      Autonomie 1 040 km
      Plafond 7 000 m

      • Aulongcourt
        Publié le 1 janvier 2013

        Merci,Rachid Tal,pour votre réponse…
        Je connaissais toutefois déjà les informations que vous mentionnez…mon interrogation portait plus sue l’appellation  » Embraer LET 410 UVP-E20″ utilisée dans l’article…
        En d’autres termes:pourquoi accoler Embraer au nom LET 410?

  2. MAîTRE AZé
    Publié le 2 janvier 2013

    ne serait il pas intelligent de commencer par affréter des vols pour leur ressortissants qui paient un minimum de 1200€ A/R au départ de Paris avec 3 à 4 escales?
    Ah j’oubliais, AF n’a pas besoin de leur sous,…pourtant, c’est une destination super rentable!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter