Thaïlande : Thai VietJetAir et Kan Air respirent

air-journal_VietJetAir A320 sharklet

La compagnie aérienne low cost Thai VietJetAir a finalement obtenu l’autorisation de lancer ses opérations depuis Bangkok, les premiers vols intérieurs étant prévus au premier trimestre 2015. Kan Air, également filiale de Kannithi Aviation, a débuté de son côté ses premiers vols en ATR 72-500.

La filiale thaïlandaise de la spécialiste vietnamienne du vol pas cher VietJetAir a reçu le 20 décembre 2014 son certificat d’opérateur aérien (AOC), avant-dernier obstacle au lancement de ses opérations. Thai VietJetAir n’attend désormais plus que les autorisations d’opérer des liaisons intérieures depuis sa base à l’aéroport de Bangkok-Suvarnabhumi : Chiang Mai et Phuket sont les premières destinations visées, face à la concurrence des Thai Airways, Bangkok Airways, Orient Thai ou des low cost Thai AirAsia, Nok Air ou Thai Lion Air entre autres ; les villes de Hat Yai dans le sud et Udon Thani dans le nord-est ont également été mentionnées. Ses liaisons internationales devraient voir le jour sous cinq ans, le Myanmar, Singapour, la Malaisie, la Corée du Sud et bien sûr la Chine étant visés.

Thai VietJetAir possède désormais un Airbus A320, configuré comme ceux de sa maison-mère pour accueillir 180 passagers, mais elle devrait disposer de deux ou trois avions pour le lancement des opérations – et en recevoir jusqu’à 8 par an d’ici 2024. Elle prévoit déjà de se lancer dans l’activité long-courrier afin de servir la diaspora vietnamienne en Australie, aux Etats-Unis ou en Europe ; une activité qui ne serait pas forcément low cost, un modèle hybride ou carrément full service étant aussi envisagé. Elle a également signé un protocole d’accord avec Air Costa en Inde, afin d’explorer les possibilités de transport aérien entre leurs pays respectifs. En attendant ces développements, elle effectue des vols charters hebdomadaires entre l’aéroport Don Mueang et Gaya – en Inde justement.

Le capital de Thai VietJetAir est possédé à 49% par la low cost vietnamienne et à 51% par Somphong Sooksanguan, président de Kannithi Aviation et de la compagnie régionale Kan Air. Basée à Chiang Mai et jusque-là cantonnée aux dessertes du nord de la Thaïlande avec un Cessna Grand Caravan de 12 places, celle-ci a mis en service début décembre son premier ATR 72-500 (un deuxième est attendu vers la mi-janvier). L’ATR de 66 sièges, pris en leasing chez Nordic Aviation Capital, est désormais déployé tous les jours vers Mae Hong Son, Khon Kaen et Ubon Ratchathani ; l’arrivée du deuxième 72-500 permettra à Kan Air de lancer des routes vers Nakhon Ratchasima ou Hua Hin, ainsi qu’un Bangkok – Mae Sot (ces deux dernières routes avaient été suspendues). Le Cessna reste lui utilisé entre la principale ville du nord de la Thaïlande et Mae Hong Son, Pai, Chiang Rai, Nan ou Phitsanulok.

air-journal_Kan Air 72-500

http://www.air-journal.fr/2014-12-26-bangkok-thai-vietjetair-et-kan-air-respirent-5131189.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter