VLM Airlines détaille son Anvers – Genève

air-journal_VLM Airlines F50

La compagnie aérienne VLM Airlines inaugurera fin janvier des activités régulières sur une nouvelle liaison entre Anvers et Genève, opérée deux fois par jour en semaine, avec l’objectif d’opérer sept routes fin 2015.

A compter du 26 janvier 2015, la compagnie belge proposera deux vols quotidiens en semaine entre sa base historique à l’aéroport d’Anvers et Genève-Cointrin, opérés en Fokker 50 de 50 places. Les départs de Belgique sont programmés du lundi au vendredi à 7h15 et 17h35 (arrivées 8h55 et 19h15), et les retours de Suisse à 9h45 et 20h00 (arrivées 11h15 et 21h30). VLM Airlines sera sans concurrence sur cette route, Anvers n’accueillant des vols réguliers que par Jetairfly à partir d’avril prochain (vers l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie), CityJet (Londres-City) et Flybe (Londres-Southend).

Avec ces départs « idéaux pour les voyageurs d’affaires comme les touristes », le CEO et actionnaire majoritaire Arthur White s’est dit « ravi de relancer les opérations régulières de VLM en tant que compagnie indépendante », et « fier » du choix de la ville suisse comme première destination, « Anvers et Genève étant deux centres d’affaires majeurs de réputation internationale ».

L’activité régulière de VLM Airlines devrait compter sept routes à la fin 2015, dont quatre opérées avec 3 ou 4 F50, et les autres avec les 2 Sukhoi SSJ100-95 LR de 89 places qui seront pris en leasing (elle a signé avec Iliyushin Finance Co. des options pour deux autres, et des droits d’achat sur 10 SSJ100 supplémentaires), dont elle sera le premier opérateur européen. Le CEO a qualifié le biréacteur régional russe de « parfait pour la stratégie de VLM Airlines avec son économie et ses performances exceptionnelles et sa cabine spacieuse », surtout en tenant compte de la faible longueur de la piste à Anvers. Dans un entretien accordé à Routesonline, il annonçait début décembre que deux classes distinctes seront proposées, la concurrence « avec les low cost ou les TGV » n’étant pas à l’ordre du jour, mais plutôt l’apport de « liaisons point-à-point importantes entre des aéroports proches des centres-villes où les restrictions sur le bruit empêchent l’utilisation d’Airbus A320 ou de Boeing 737 ».

Lancée en 1993, rachetée par Air France-KLM en 2008, puis intégrée à CityJet elle-même revendue à Intro Aviation GmbH en mai dernier, la compagnie belge avait changé de mains fin octobre, ses anciens dirigeants ayant obtenu le droit de racheter VLM Airlines. Elle continuera à offrir des vols charters et ACMI avec sa flotte actuelle de douze Fokker 50, y compris pour le compte de CityJet ou Aurigny (elle opère aujourd’hui depuis Londres-City).

air-journal_VLM Superjet SSJ100

http://www.air-journal.fr/2014-12-29-vlm-airlines-detaille-son-anvers-geneve-5131644.html

Commentaire(s)

  1. piero

    LOL FOKKER 50

  2. Sans doute encore un sous marin de Air France!

    • J'me marre

      Quelques raisons d’avancer cela???????Merci alors de nous les faire partager.

      Ou de la simple médisance a l’état pur??????

      • rantanplan

        Il a du sans doute en rester à l’époque (2007)ou VLM a été rachetée par AF/KLM puis perdu son identité sous le nom de CITYJET…. Que d’agressivité primaire envers AF, et le plus souvent hors sujet sur le site !

  3. henrysxb

    Espérons que le niveau de service sera du même niveau que l’ancienne VLM.Dans ce que cas un véritable plaisir. Service comparable avec la Crossair de l’époque.

  4. Lucarbiter

    @piero

    Pourquoi LOL ? En tant que passionnés d’aviation, vous devriez être ravis que des anciens avions volent encore de nos jours et cassent la monotonie des A32X et 737..
    C’est un beau reste de l’époque Fokker

  5. Oui le Fokker 50 est le seul avion de Fokker qui a 6 pâles. Je pourrai enfin prendre d’autres photos que des EasyJet où des Swiss

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum