Flybe : trois routes vers Deauville cet été

air-journal_Flybe e175

La compagnie aérienne Flybe proposera cet été quatre routes vers Deauville, ajoutant des départs depuis Birmingham et Exeter à ceux déjà annoncée depuis Bournemouth.

Du 22 juin au 26 septembre 2015, la compagnie régionale britannique opèrera trois vols par semaine entre l’aéroport de Birmingham et Deauville-Saint Gatien, opérés en Embraer E175 de 88 places. Les vols du mardi, jeudi et samedi décolleront entre 11h00 et 12h05 (arrivées entre 21h55 et 14h00), et repartiront de France entre 13h20 et 17h15 (arrivées entre 13h30 et 17h15). Flybe sera sans concurrence sur cette route, comme sur les deux autres vers la Basse-Normandie.

La ligne ExeterDeauville sera opérée pendant la même période à raison de deux rotations hebdomadaires, jeudi (départ de France à 14h25, retour à 14h55) et dimanche (départ d’Angleterre à 8h35, retour à 11h15).

Rappelons que Flybe proposera aussi depuis sa nouvelle base de Bournemouth quatre vols par semaine vers Saint-Gatien dès le 18 mai, lundi, mercredi, vendredi (départs 16h25, retours 18h45) et samedi (départ 18h25, retour 20h45). Deux Bombardier Dash-8 Q400 de 78 places seront basés à l’aéroport de Bournemouth à partir de la fin mars, et neuf nouvelles liaisons lancées dont Paris-CDG, Biarritz, Toulon et donc Deauville.

L’aéroport Saint-Gatien accueillera cet été deux autres nouvelles compagnies, la low cost Ryanair depuis Londres-Stansted à partir du 3 avril, et Aegean Airlines depuis Héraklion à compter du 13 avril. Il est également desservi par CityJet (Londres-City) et Jetairfly (Marrakech).

http://www.air-journal.fr/2015-01-02-flybe-trois-routes-vers-deauville-cet-ete-5132257.html

Commentaire(s)

  1. Deauville est bien parti pour devenir l’aéroport de toute la Normandie. Sa position géographique constitue un atout décisif.

    • Sucrette
      Publié le 3 janvier 2015

      Et pourtant, il faudra bien limiter les aéroports régionaux à un ou deux seulement par future région administrative ! Ce luxe dispendieux d’aéroports maintenus à coups de subventions publiques est du passé.
      Nous n’avons plus les moyens financiers de maintenir toutes ses structure utilisées trois mois par an !

      • Cochondepayeur
        Publié le 3 janvier 2015

        C’est vrai que les concurrences imbéciles ne manquent pas : Valence-Lille, Colmar-Mulhouse, Carcassonne-Perpignan, Toulon-Marseille, Pau-Tarbes, Bergerac-Bordeaux, Morlaix-Brest, Béziers-Montpellier, Figari-Bastia, Lorient-Quimper, Limoges-Brive, Strasbourg-Metz et… Deauville-Caen. Au grand profit de compagnies étrangères qui profitent seules de notre brillant aménagement du territoire.

  2. rantanplan
    Publié le 2 janvier 2015

    Deauville, Caen, Le Havre, beaucoup de promiscuité pour ces aéroports engendrant somme toute un trafic limité.138 000 pax pour Deauville en 2013,105 000 pour Caen et le havre ne dépasse pas les 60 000…. Franchement, ou se situe l’intérêt ?

  3. GAgeons qu’avec l’unification régionale, et la fusion de nos CCI locales, le ménage sera fait, mais après combien de millions gaspillés. car piquet fait néanmoins la gueule avec sa propre liaison vers Londres durant toute l’année elle
    J’espère pour flybe qu’ils ont aussi bien négocié leurs redevances que l’a fait Ryanair récemment….
    Cel reste néanmoins une Bonne Nouvelle pour un aéroport qui n’a malgré tout qu’une vocation principalement estivale

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter