Aegean Airlines reliera Larnaca à Tel Aviv et Kiev

air-journal_Aegean Airlines A320ceo

La compagnie aérienne Aegean Airlines lancera cet été une nouvelle route entre Larnaca et Tel Aviv et reprendra celle entre la ville chypriote et Kiev, ces deux axes faisant partie de deux abandonnés par Cyprus Airways suite à sa faillite. La low cost Ryanair a de son côté annoncé des « tarifs de secours » pour les passagers affectés.

A partir du 29 mars 2015, la compagnie grecque proposera un vol quotidien entre l’aéroport de Larnaca et Tel Aviv-Ben Gurion, opérés en Airbus A320. Le départ de Chypre est programmé à 0h30 (arrivée 1h25), le vol retour quittant Israël à 7h00 (arrivée 7h55). Aegean Airlines sera en concurrence avec Arkia et avec UP, filiale low cost d’El Al. Selon le CEO de la compagnie de Star Alliance Dimitris Gerogiannis, cette route « représente un pas important dans notre stratégie de croissance à Chypre, et soutiendra le renforcement du voyage d’affaires ou touristique » vers l’île méditerranéenne. La compagnie souligne également la dérégulation en marche sur les vols vers et depuis Israël.

Toujours depuis Larnaca, Aegean Airlines mettra en place le 31 mars trois rotations hebdomadaires vers Kiev-Zhulyany, une destination suspendue il y a deux ans : les A320 décolleront mardi, jeudi et samedi à 19h00 (arrivée 22h00), et reviendront d’Ukraine à 22h50 (arrivée le lendemain à 1h50). Le réseau d’Aegean Airlines en 2015 compte 134 destinations en Grèce et dans 42 pays, avec 2 millions de sièges supplémentaires proposés par rapport à l’année dernière grâce à une flotte de 42 avions.

Ryanair a annoncé vendredi la mise en place pendant une semaine de « tarifs de secours » pour les passagers laissés en plan suite à la faillite de Cyprus Airways. Les routes entre Athènes ou Thessalonique et Paphos sont proposées à partir de 49,99 euros l’aller simple, et celle reliant Londres-Stansted à Paphos à partir de 69,99 euros l’aller simple.

Rappelons que Cyprus Airways a mis fin à ses opérations le 9 janvier, suite à « la décision défavorable de la Commission européenne de la concurrence » : le gendarme européen a déclaré illégales deux aides versées par le gouvernement pour tenter de sauver Cyprus Airways, celle de 73 millions d’euros en 2012 et une autre de 31,3 millions versée l’année suivante. Des aides qui ont conféré à Cyprus Airways « un avantage indu sur ses concurrents, en violation des règles de l’UE sur les aides d’État ». Cyprus Airways devra rembourser 65 millions d’euros, et a donc mis fin à ses opérations.

http://www.air-journal.fr/2015-01-12-aegean-airlines-reliera-larnaca-a-tel-aviv-et-kiev-5133234.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter