Le 13 janvier 1912 dans le ciel : Moisson de records pour Védrines

air-journal-vedrines-monoplan-deperdussin-record-vitesse

Histoire de l’aviation – 13 janvier 1912. En ce 13 janvier 1912, c’est l’aviateur français Jules Védrines, détenteur du brevet de pilote n° 312 depuis le 7 décembre 1910, qui s’illustre en affichant à son palmarès un nouvel exploit : il établit, en effet, ce jour-là le nouveau record de vitesse pure.

Jules Védrines fait alors tomber le record d’Edouard Nieuport, en date du 21 juin 1911, ce dernier avait réussi à évoluer dans les airs à Châlons, à une vitesse de 133,136 kilomètres par heure, une performance que Védrines va fortement améliorer ce 13 janvier 1912 à l’aérodrome de Pau, avec son appareil de type monoplan signé Deperdussin, à moteur Gnome affichant une puissance de 100 chevaux et à bougies Oléo.

Le délégué de la commission sportive, Maurice Martin, sous le contrôle duquel Védrines réalise son vol, va alors enregistrer une vitesse de pas moins de 145,177 kilomètres par heure pour Védrines qui se paye également le luxe de décrocher les records de distance en 15 minutes, 30 minutes et 1 heure, ainsi que les records de vitesse sur 5, 10, 20, 30, 40, 50, 100 et 150 kilomètres !

http://www.air-journal.fr/2015-01-13-le-13-janvier-1912-dans-le-ciel-moisson-de-records-pour-vedrines-5128496.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter