Ryanair renforce encore l’Ecosse

air-journal_Ryanair-Glasgow-aéroport

La compagnie aérienne low cost Ryanair lancera l’hiver prochain une nouvelle liaison entre Glasgow et Berlin, et ajoutera des fréquences vers Londres au départ de sa nouvelle base écossaise et d’Edimbourg.

Répondant à la « demande phénoménale des clients écossais, des visiteurs et des voyageurs d’affaires », le patron de la spécialiste irlandaise du vol pas cher Michael O’Leary a déclaré le 20 janvier 2015 que l’Ecosse sera au cœur de la « croissance forte » prévue ces quatre prochaines années au Royaume Uni. La nouvelle liaison entre l’aéroport international de Glasgow, où une base a été inaugurée fin octobre 2014, et Berlin-Schönefeld sera inaugurée au début de la prochaine saison hivernale, avec initialement cinq vols par semaine. Pas de jour d’opération ou d’horaire en ligne, mais Ryanair sera en concurrence directe avec easyJet sur cette ligne, sa première vers l’Allemagne au départ des deux aéroports de Glasgow : cet été, elle propose 9 routes à Glasgow International et 16 à Prestwick.

Autre changement annoncé à Glasgow, l’ajout d’un quatrième vol quotidien depuis Londres-Stansted, avec un cinquième déjà envisagé puisque les rotations actuelles enregistreraient des coefficients d’occupation de 90% , malgré la concurrences de British Airways (Heathrow, Gatwick, City) et easyJet (Gatwick, Luton, Stansted). L’aéroport Stansted bénéficiera également l’hiver prochain d’un quatrième vol quotidien vers Edimbourg, où Ryanair compte renforcer les liaisons vers Alicante, Cracovie Francfort-Hahn, Malaga et Ténériffe Sud.

Selon Michael O’Leary, de nouvelles routes vers et depuis l’Ecosse devraient voir le jour au fur et à mesure de la livraison de nouveaux Boeing 737-800. Et il a réaffirmé son engagement à maintenir sa présence à Prestwick, où elle est seule et ne propose cet hiver qu’un vol par jour à certaines dates, même si la présence d’une taxe passager y bloque la croissance espérée ; une des raisons de ce maintien est la présence d’une base de maintenance, ajoute-t-l dans les colonnes du Scotsman.

Ryanair transporte chaque année 3,5 millions de passagers en Ecosse, région qui représentera une « part significative » de ses prévisions de croissance, à savoir doubler de taille dans les dix prochaines années.

http://www.air-journal.fr/2015-01-21-ryanair-renforce-encore-lecosse-5133908.html

Commentaire(s)

  1. David

    Magnifique ! Ils font vivre nos aéroports régionaux tout en touchant incomparablement moins que les compagnies « historiques » (qui vont mourir) à l’époque des monopoles insupportables. Me régale à l’avance des commentaires des « rageux » 🙂

    • Il n’y a rien à commenter….quand un décérébré est capable d’une analyse aussi débile, il vaut mieux ne pas relever et le laisser s’enliser dans sa bêtise et son ignorance de l’industrie de l’aérien….

    • allons

      Les avions des compagnies historiques sont toujours pleins ; ne les tuez pas trop vite. J’ai plus de doute sur la périnité de RYANAIR le jour où les subventions des régions s’arrêteront net. Le vrai danger en Europe pour les compagnies historiques c’est EASYJET et surement pas une compagnie qui désert des aéroports situés à 60,100 km des centres villes.

  2. Pour l’instant on peut quand même dire que Ryanair a gagné son pari, mais jusqu’à quand?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter