Air France : un nouveau plan de 800 départs volontaires

air-journal_air france a320

La compagnie aérienne Air France a annoncé aujourd’hui, lors d’un Comité central d’entreprise (CCE), son intention de supprimer 800 postes.

« La direction d’Air France présentera lors d’un prochain CCE se tenant dans la première quinzaine de février des projets de plans de départs volontaires des personnels au sol et personnels de cabine, dont l’ampleur serait de l’ordre de 800 postes« , a confirmé la compagnie aérienne dans un communiqué. Ce nouveau plan de départs volontaires concernera 500 personnels au sol et 300 hôtesses et stewards, selon des délégués syndicaux. Les pilotes ne sont pas concernés.

Lors du CCE qui s’est tenu aujourd’hui, la direction d’Air France a annoncé viser un objectif de 1,3 milliard d’euros d’économies sur cinq ans. Elle a aussi précisé viser un résultat d’exploitation de plus de 250 millions d’euros en 2015 et de plus de 700 millions en 2017 pour la compagnie aérienne et ses filiales françaises HOP! Servair, Transavia, etc.

En difficulté financière, concurrencée sur le court-courrier par les low cost et sur le long-courrier par les compagnies du Golfe, Air France a déjà supprimé au total quelque 8.000 emplois (une première fois 5000 postes et une deuxième fois 3000 postes) au cours de ces trois dernières années dans le cadre du plan de restructuration « Transform 2015 » du groupe Air France-KLM.

 

http://www.air-journal.fr/2015-01-22-air-france-un-nouveau-plan-de-800-departs-volontaires-5134074.html

Commentaire(s)

  1. Un grand merci au SNPL et ses revendications suicidaires et totalement déplacées qui ont affaibli fortement le redressement fragile de cette compagnie et tue dans l’oeuf le projet immédiat de Transavia Europe avec des bases Europeennes Bref ils ont mène un véritable combat de sabotage économique,.. honte a eux !!!

  2. perso je voyage avec émirats ou british c’est peut-être pour ça qu’ils vont si mal, mais si ils étaient plus aimables et moins cher peut-être que je pourrais voyager avec air france, mais bon c’est pas gagné.

  3. un plus de 3000 h de vol - 22 janvier 2015 à 18 h 19 min
    un plus de 3000 h de vol

    Nous ne pouvons qu’espérer que ce recentrage progressif , avec 8000 puis 3000 ,et enfin 800 suppression de postes sera le dernier , et non une fuite en avant ….avec un dernier réajustement d’une centaine de départ …
    Les surcapacités de l’offre en particulier sur l’Asie et l’Amérique du Nord devraient se résorber progressivement …..avec un rééquilibrage entre les compagnies et des marges retrouvées ….

  4. greg

    800 seulement?! Il faudrait au moins en virer 3000 voir 4000 pour qu’Air France commence à sortir la tete de l’eau.

    Autant que cette compagnie fasse faillite dans les prochains jours et de la reconstruire aussitôt avec de nouveaux contrats de travails largement modifiés…

  5. michel el baker

    est ce que 800 personnes fera baissé les prix? Car je les trouve trop chères comparé à ryanair

  6. Vive air france ! Enfin des licenciements il faudrait en virer encore plus mais il frappe fort ! Ça sent la prochaine grève malheureusement…

  7. Filoustyle

    Qu’ils virent les pilotes bon sang il y en a plein sur le marché qui seraient bien content d’avoir ce job

  8. Malheureusement, ce n’est pas un dégraissage de 800 employés qu’il faudrait faire… il y aura bien évidemment l’année prochaine de nouvelles mesures. Tout cela n’est que du saupoudrage au vue des problèmes structurels d’AF: un moyen-courrier qui coule, une division cargo qui sombre, un long-courrier qui peine à dégager des marges, une low-cost qui n’arrive pas à décoller (ou pas assez vite), une synergie au niveau de l’Alliance SkyTeam (mis à par le JV Etats-Unis) qui ne porte pas de fruit, une Alliance qui se fait tailler des croupières, une mise à niveau des produits et services qui tarde à se mettre en place, un état d’esprit de « castes », une stratégie sur trois noms (AF, TransAvia, Hop) encore trop peu lisible, des personnels navigants techniques qui bloquent tout développement en mettant en péril leur société et qui sont loin d’être aussi « professionnels » qu’on veut bien nous le faire croire (cet article fait froid dans le dos: http://www.vanityfair.fr/actualites/international/articles/vol-af-447-rio-paris-reconstitution-des-minutes-qui-ont-precede-le-crash/23618), des syndicats suicidaires, un comité d’entreprise en faillite, une flotte maintenant trop veille (trop de type d’appareils, 5 types d’appareils différents pour le LC, une absurdité), une optimisation de la recette unitaire médiocre, un environnement français en matière de charges sociales très défavorable, etc. etc. Je crains donc qu’AF essaie de faire le minimum en terme d’écrémage des personnels, mais à force de saupoudrage AF va sombrer. Il faudrait un remède de cheval à une situation qui s’enlise… Pourquoi ne pas avoir décidé, dès la première année du plan de redressement de tailler dans le gras de façon beaucoup plus intense? AF aurait gagné du temps, et se serait allégé plus vite… pour décoller, il ne faut être ni trop lourd, ni trop rigide…

  9. je pense que ces 800 a virer font partie d’un nombre plus important
    on parle de 5000 suppression de poste au cours de cette année
    en effet, il s’agit -peut être – de la première étape de ce projet

  10. Pierreantoine

    RichierSA & Greg me paraissent avoir bien raison.. 800 postes ne changeront hélas rien à l’esprit corporatiste qui gangrène cette entreprise. On voit le résultat.

  11. Et combien ils vont toucher pour partir?????

  12. 800 suppressions de postes, 1.3 milliard d’économies recherchées sur 5 ans … J’espère que les 800 postes supprimés ne constituent pas l’intégralité de l’économie recherchée, sinon à 325.000 € par an et par poste (1.3 milliard / 800 / 5) je comprends pourquoi cette compagnie est en difficulté financière !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum