Turkish Airlines se renforce à Marseille, Nice, Paris, à l’été 2015

aj_turkish airlines a320

Pour faire face à une demande en hausse, la compagnie aérienne Turkish Airlines augmente, lors de la prochaine saison estivale, ses capacités sur plusieurs villes de l’hexagone : Marseille, Nice, Bordeaux et Paris.

A partir du 22 juin 2015, les dessertes de l’aéroport de Marseille-Provence depuis Istanbul Atatürk passeront de 7 à 10 vols par semaine, cette route étant en concurrence depuis l’autre aéroport d’Istanbul, Sabiha Gokcen, avec la low cost Pegasus. Les employés de Turkish basés à Marseille devraient aussi passer de 7 à 10 personnes. « Marseille bénéficie d’un fort potentiel. En 2014, nous avons transporté sur cette liaison 80 000 passagers pour un coefficient de remplissage de 80 %. En 2015, nous visons le cap des 100 000 voyageurs auxquels nous proposons plus de 260 destinations via notre hub d’Istanbul  », déclarait jeudi 29 janvier 2015, Erhan Ipek, directeur de l’escale Turkish Airlines à Marseille.

L’aéroport de Nice, qui affiche également un trafic en hausse passera de même d’un à deux vols par jour (à comparer aussi aux 10 vols hebdomadaires lors de l’été 2013), tandis que Bordeaux (5 vols par semaine aujourd’hui) augmentera sa fréquence à un vol quotidien à partir du 29 mars 2015.

La navette parisienne depuis Istanbul n’est pas oubliée puisqu’elle passera en juin 2015 de 4 à 5 vols quotidiens vers CDG, une route en concurrence avec Air France, Onur Air ou encoure les low cost Pegasus  et Transavia depuis Sabiha Gokcen vers Orly.

Les deux autres dessertes françaises, Toulouse et Lyon, gardent leur programme inchangé avec respectivement un et deux vols quotidiens.

http://www.air-journal.fr/2015-01-31-turkish-airlines-se-renforce-a-marseille-nice-paris-a-lete-2015-5134957.html

Commentaire(s)

  1. Alexis44

    Au rythme oú ça avance, ils pourront nous mettre un 330 sur Bordeaux ahah 🙂

    Pour rappel, selon les chiffres de laeroport’ Bordelais, 2800 passagers ont pris Turkish sur la route Bordeaux-Istanbul-Bordeaux meme pas un mois après louverture de la ligne…

    Un résultat qui devrait baisser naturellement, surtout si Emirates se positionne en Gironde…??

    • AeroNantes

      Emirates à Bordeaux!!!
      Vous plaisentez??? il faudrait au moins une bretelle avec LYS, MRS, TLS, ou NTE. Car BOD toute seule, comme les deux dernières villes que j’ai cité n’y arriveront pas à mon avis en direct.

      • Alexis44

        Au vuses remplissages de turkish à Bordeaux, il est tout a fait probable qu’Emirates s’y implante un jour aussi….mais bon, tout le monde sait que vous avez un soucis avec Bordeaux vu que selon vous, on vous « vole » vos compagnies, à savoir Turkish ou encore Bruxelles Airlines….

        Histoire de vous rendre un peu plus jaloux, on aura droit à Alitalia aussi àBordeaux! On vous l’a volé aussi j’imagine non ??

      • bob

        Que nous vaut cette aigreur désormais quasi-permanente dès que Bordeaux figure dans un post ? Racontez-nous, faites-vous de Nantes un cheval de bataille comme la perfide capitale d’Aquitaine ?

  2. Belle stratégie d’expansion, hâte de voir leurs avions desservir d’autres villes françaises

  3. BOD/IST c’est 3800 pax en décembre 2014.

  4. FL470

    Correspondance de qualité vers l’Asie depuis la province… Enfin !

  5. A ce rythme, après les 3G (Qatar, Etihad-Alitalia, Emirates) qui siphonnent littéralement le marché long-courrier d’AF, c’est désormais au tour de Turkish de s’y mettre. Objectif affiché, concurrencer Emirates via un nouveau hub en construction à Istanbul, l’achat ces derniers mois de 200 avions et prochainement des commandes de 380… Bref, AF est de plus en plus « mal barré ». Après la concurrence du low-cost sur l’Europe (Easy Jet, Ryanair, Vueling) à laquelle s’ajoute le TGV qui plombent littéralement le réseau moyen-courrier d’AF, voilà donc un quatrième intervenant (en l’occurrence Turkish) qui va mettre les bouchées doubles pour grignoter encore plus les parts de marché d’AF sur le long-courrier qui peine à être rentable… Si AF ne se réveille pas tout de suite, maintenant, dans l’immédiat (on se demande d’ailleurs si il n’est déjà pas trop tard), notre compagnie pourra numéroté ses abattis et pleurer sur ses cendres… A ce jour, elle n’est absolument pas armée pour faire face à cette concurrence!!!

  6. Mes parents ont pris Turkish pour se rendre en Egypte a Noel depuis Bordeaux. Les vols etaient archi-pleins.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum