Eurowings : Vienne sera la première base hors Allemagne

La « nouvelle » compagnie aérienne low cost Eurowings, filiale du groupe Lufthansa, installera à l’automne sa première base en dehors d’Allemagne à Vienne, deux Airbus A320 étant basés dans la capitale autrichienne et opérés par des équipages venus d’Austrian Airlines.

Dans son communiqué du 18 février 2015, la compagnie nationale allemande annonce que le choix de l’aéroport de Vienne-Schwechat avait été pris « après des consultations et à la demande » de sa filiale autrichienne. Les deux A320 d’Eurowings, configurés pour accueillir 162 passagers, seront initialement déployés sur des routes européennes point-à-point, précise encore Lufthansa selon qui le « partenariat » avec Austrian Airlines a été rendu possible « grâce au nouvel accord collectif entré en vigueur en décembre 2014, qui offre des perspectives supplémentaires aux 900 pilotes et 2300 agents de bord » du transporteur autrichien. L’accord signifie aussi que les employés d’Austrian « apportent une contribution importante à la viabilité future et à la compétitivité » de leur compagnie.

Selon Oliver Wagner, directeur de Germanwings et du projet Wings chez Lufthansa, « avec la nouvelle Eurowings nous renforçons notre offensive à Vienne et affrontons nos concurrentes low cost ». La création de la base est pour le CEO d’Austrian Airlines Jaan Albrecht un signe qu’il sera possible de renforcer le hub de Vienne une fois la restructuration terminée, les vols d’Eurowings « pour les voyageurs de loisirs et les clients attentifs aux prix » devant « compléter parfaitement » l’offre actuelle de sa compagnie.

La compagnie de Star Alliance va rassembler sous la marque Eurowings d’ici la fin de l’année toute son activité low cost, Germanwings, Eurowings et le long-courrier inclus, l’ensemble de la flotte étant fournie par Airbus et bénéficiant d’une nouvelle livrée. L’offre tarifaire sera similaire à celle de Germanwings, avec des niveaux Best, Basic et Smart. La nouvelle Eurowings est une « réponse innovante » au défi de la concurrence féroce des low cost sur le moyen-courrier, et à plus long terme sur le long-courrier. Elle devrait permettre à Lufthansa de « façonner ses propres marchés » en Allemagne, mais aussi aider les filiales du groupe Austrian Airlines donc, Brussels Airlines ou Swiss « à conforter leur position dans leurs marchés respectifs sur le point-à-point ».

Sur le moyen-courrier, la nouvelle Eurowings regroupera comme prévu Germanwings et Eurowings, et devrait opérer d’ici 2017 80 monocouloirs. Les 23 Bombardier CRJ900 d’Eurowings seront remplacés entre février 2015 et mars 2017 par un nombre équivalent d’A320, dont dix récemment commandés et 13 issus de la flotte de Lufthansa. Germanwings conservera de son côté ses 57 A319 et A320 ; la nouvelle Eurowings disposera alors d’une flotte standardisée, tout en conservant « initialement » les équipages et réseaux actuels des deux filiales. En ce qui concerne le long-courrier, sept A330-200 vont être pris en leasing d’ici 2017 pour des vols intercontinentaux, avec initialement trois appareils basés à l’aéroport de Cologne-Bonn (où la direction sera aussi basée) pour des opérations débutant fin 2015 ; les premières destinations seront la Floride, l’Afrique du sud et l’Océan indien. Configurés pour accueillir 310 passagers (contre 221 au maximum en deux classes chez la maison-mère), les A330-200 de la nouvelle Eurowings seront opérés par les pilotes et PNC de Sun Express Deutschland, une coentreprise de Lufthansa et Turkish Airlines. Des salaires moins élevés et une plus haute densité devraient permettre à Lufthansa de réduire son coût unitaire de près de 40% par rapport à l’offre long-courrier traditionnelle, précisait en décembre le PDG Carsten Spohr.

Air-journal-Eurowings A320

http://www.air-journal.fr/2015-02-19-eurowings-vienne-sera-la-premiere-base-hors-allemagne-5136971.html

Commentaire(s)

  1. Le projet est-il de créer des bases dans tous les hub d’extension LH hors d’Allemagne? Comme à BRU? (pour concurrencer EZY et FR) ou à ZRH/GVA?

    • Laurent

      Et pdt ce temps-là chez AF-KLM, on hésite encore à lancer Transavia Europe? ils vont se faire bouffer, AF va perdre encore des parts de marché sur le court-moyen courrier, et ils viendront pleurer, les pilotes en tête! le court-moyen courrier, pour les majors, c’est fini! c’est le client qui décide, c’est tout.

  2. Et pendant ce temps là, Transavia France bloquée par le SNPL a abandonné toute idée de bases hors de France… Il y a beau y avoir des frictions et quelques gréves PNC/PNT, Lufthansa va vite, très vite. Deutsche Qualität ???

  3. Pierreantoine

    Le plan Transform à côté, c’est comme une tasse de thé,
    GermanWings va donc torpiller puis étouffer Niki & friends, bien secouer Austrian, et n’en garder que qques lignes et la marque (anciennement symbole de l’un des meilleurs services en Europe avec Swissair).
    La base de Bratislava d’Etihad est donc mort née. Financièrement ça va être un gouffre.
    EY va encore couiner que LH est agressive, et prendra une belle raclée amplement méritée non pour être une concurrente mais pour faire preuve d’un amateurisme et d’une méconnaissance crasse de ses concurrentes et du marché. (EY aura tout le temps pour repeindre ses vieilles chignoles Darwin pour les revendre aux Italiens: attendons la réaction des Italiens, on va se marrer un peu.)
    Bravo LH! Bien joué.
    AF devrait suivre dès que ses bases seront attaquées, il y a encore un peu de temps..

    • J'me marre

      …alors AF n’a rien à craindre: hors CDG &ORY ,AF n’a plus de base,juste quelques vols par ci par la,pérennes a l’année ou pas….HOP n’a. Elle,que  » des escales » en province: on n’emploie plus le mot « base » trop synonyme  » d’échecs » dans le groupe AF….

  4. Erik de Nice

    Oui oui, t’as raison PIERREANTOINE.
    Ta vision est excellente, tes supposition sur le fait que le groupe LH va couler les Compagnies du golfe sont tout à fait réalistes.
    Du reste, c’est la fin pour ces dernières, elles vont même probablement abandonner leurs avions sur le tarmac de leurs nouveaux terminaux respectifs puisqu’elles vont très vite s’apercevoir de leur incompétence.
    Les compagnies européennes vont toutes les bouffer, c’est une question de mois sinon de semaines…
    Bon, réveille toi guignol et regarde bien les chiffres annuels de progression du marché aérien mondial.
    Ou t’as un vrai problème de prise de « produit » et tu devrais t’en occuper très sérieusement maintenant ou tu crois sérieusement en tes délires et ce symptôme à un nom et est clairement identifié par le secteur médical.
    Bon rétablissement…

    • flo

      tiens le plouc-précoce de Nice, un vrai beauf perdu…

      Air france est en pleine transformation et va se développer en europe dans les prochaines années.
      Ethiad commence à être perdu et rachète des compagnies sans avenir, leur système commence à battre de l’aile, des employés s’en plaignent de plus en plus et cela se sait dans le monde.
      Descends de ton grâle avec ta société de nettoyage

    • Pierreantoine

      erik de Nice, ft arrêter le jaja, ça perturbe même ta compréhension de qques lignes. Le groupe LH fait la nique à cette bécasse d’EY qui n’en finit pas de se prendre les pueds ds le tapis. Inexsimple lecture des faits l’atteste, pour peu qu’on la comprenne.. Je n’ai pas dit ni pensé que les Crabes du Golfe allaient être mises au tapis par LH. Tu n’as donc rien compris faute d’analyse élémentaire. Va chez le toubib toi même. Âne.

  5. Erik de Nice

    Ah!!….. Je me disais aussi.
    Le mytho AF est de retour et pense que la compagnie nationale va tout bouffer malgré les comptes, helas éloquents publiés avant hier. C’est ton problème mon garçon. Tu ressemble trait pour trait au môme du CDB AF qui a publié Mercredi. Le Plouc mytho, c’est bien toi et tu le sais, alors inutile de nous faire avaler ta « carrière » de PNC. Ça ne prend pas!!!
    Quand à « l’autre », les commentaires des blogueurs à son sujet devraient suffir à lui répondre..
    Eurowîgs est un grand projet, bien monté, bien structuré, mais de la à remettre en cause systématiquement la viabilité et l’avenir d’Etiahd en déclarant systématiquement que les Compagnies du Golfe sont un modèle économique sur le déclin, il y a un pas que seul un dingue peux franchir…

  6. Erik de Nice

    Un dingue ou un mytho, bien sûr…(il se reconnaîtra avec son « flo » de conneries!!).
    Mais bon, c’est visiblement la loi du genre sur les blogs. Dommage cette « pollution » d’autant que d’autres ont vraiment des avis intéressants et des connaissances réelles qui nous apportent de vrais éclaircissements..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum