Emirates Airlines se dit bonne pour l’Europe

air-journal_Emirates trois A380

La compagnie aérienne Emirates Airlines a publié une étude selon laquelle elle profite au continent européen, où elle aurait contribué en 2013/2014 à créer et soutenir 85 100 emplois par ses seules routes – et 41 000 autres via ses achats d’Airbus A380.

Selon l’étude d’impact socio-économique du cabinet d’audit Frontier Economics, publiée le 3 mars 2015, la compagnie des Emirats Arabes Unis a généré entre 2013 et 2014 l’équivalent de 6,8 milliards d’euros en termes de PIB en Europe grâce aux « 220 routes sans concurrence qu’elle offre ». Et il faut y ajouter l’équivalent de 3,4 milliards d’euros pour les livraisons de superjumbos pendant cette période. Emirates Airlines est « pleinement engagée sur le marché européen » où elle a atterri pour la première fois en 1987 et dessert aujourd’hui 28 villes avec 350 vols par semaine, rappelle son président Tim Clark, ajoutant que « en stimulant la demande de transport de passagers et de fret, surtout dans des pays mal desservis par les autres compagnies, Emirates Airlines contribue aux économies des communautés qu’elle dessert ». Le directeur de Frontier Economics Dan Elliott abonde dans ce sens : contrairement aux accusations « de certaines concurrentes », l’impact de la compagnie émiratie sur le PIB de l’Europe est « substantiel », en particulier via le développement de vols vers les villes secondaires.

L’étude porte sur 28 villes dans seize pays de l’Union Européenne, où Frontier Economics a identifié « 220 routes uniques : 21 sans escale entre l’Europe et l’aéroport de Dubaï, et 199 vers le reste du monde via Dubaï » – ces dernières routes nécessitant « au moins une seconde escale avec toutes les autres compagnies aériennes ». Ces connexions bénéficient au « développement de centres régionaux, à l’investissement, et au tourisme comme au fret entre ces centres régionaux, de quoi apporter 215 millions d’euros de PIB supplémentaires », précise Dan Elliott. Avant de conclure, au vu d’une demande qui sera multipliée par deux d’ici 5 à 10 ans, que « Emirates Airlines est bien positionnée pour amener un nombre croissant de touristes et de voyageurs d’affaires en Europe ».

Dans le cas de la France, l’étude parle d’un gain de 643 millions d’euros en équivalent PIB (avec entre 3000 et 10 000 emplois soutenus), soit loin derrière la Grande Bretagne (2,755 milliards d’euros) ou l’Allemagne (1,107 milliard) et même l’Italie (747 millions d’euros). L’hexagone serait en revanche à égalité avec l’Allemagne pour les gains imputables aux Airbus A380 : 1,2 milliard d’euros et 14 500 emplois.

Le rapport intégral en anglais de Frontier Economics sur la contribution en Europe d’Emirates Airlines est disponible ici.

 

http://www.air-journal.fr/2015-03-04-emirates-airlines-se-dit-bonne-pour-leurope-5138702.html

Commentaire(s)

  1. J’attends de lire les commentaires des haineux qui vont venir critiquer le rapport et insister que leur compagnie nationale qui perd de l’argent devrait être la seule à pouvoir se poser sur le territoire.

    • PierreAntoine
      Publié le 4 mars 2015

      Peut être pas haineux, mais cette « analyse » prête à sourire qques jours après la publication de l’étude américaine montrant les failles de cies dites indépendantes lourdement transfusées par les états dt elkes sont originaires. Qt aux créations d’emplois et richesse créée, il convient de mettre en regard les pertes des cies européennes. Bref, un fourre tout.

  2. Filoustyle
    Publié le 4 mars 2015

    Et nos Airbus et l’Europe ne sont t’il pas bien pour eux ? On peux vivre sans eux mais l’inverse …..?
    Mais je ne suis pas contre d’ouverture de ligne c’est le marché qui décidera de leur survies et non pas Airfrance si Airfrance s’estime meilleure elle n’a pas de soucis à se faire

  3. G22
    Publié le 4 mars 2015

    Un scandale, quelle manipulation, au SNPL no pasaran !

  4. un plus de 3000 h de vol - 4 mars 2015 à 10 h 14 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 4 mars 2015

    On peut toujours discuter les chiffres , mais dans les grandes masses il est sûr que la Mondialisation des échanges et dans le cas présent la compétition et le siphonage sévère entre les compagnies aériennes traditionnelles européennes ( British IAG, Lufthansa, Air France)et les compagnies du Golfe ( Etihad , Qatar , Emirates) vers l’Asie est le prix à payer pour en contre partie leur vendre entre autres échanges des Airbus …Tous les scénarii pour savoir qui à terme de quelques décennies sera plus gagnant que perdant en bilan final au niveau emplois et R.O.I restent ouverts ….

  5. Erik de Nice
    Publié le 4 mars 2015

    Et elle l’est… Elle rapporte infiniment plus à l’Europe que les compagnies Lufthansa et Air France réunies, n’en déplaise à certains..
    Les chiffres publiés suite à une étude réalisés par le cabinet d’audit « Frontier Economics » sont la pour le prouver et cette étude réalisée par des économistes est évidemment bien plus crédible que les commentaires ignorants et souvent idiots et autres théories fumeuses des pseudos spécialistes sur le sujet.
    Ils se reconnaîtront AISÉMENT.
    Mais c’est également à ça qu’on les reconnaît, eux « savent » et ne doutent jamais d’eux..

  6. Camerican: tout à fait raison sur ce point . Il va y avoir des beaux commentaires

  7. Publié le 4 mars 2015

    Une bonne lesson pour Air France , KLM , BA , Lufthansa , Alitalia et Iberia .

  8. Publié le 4 mars 2015

    J’aimerai qu’Air Journal publie aussi l’aritcle de la Tribune et du Figaro qui précise que les compagnies du Golfe ont reçu plus de 40 Milliards de Dollars d’aide illicite !

    • Publié le 4 mars 2015

      40 milliards par leurs états respectifs… et alors ?
      ça ne change rien au fait qu’ils contribuent à l’économie européenne et cette étude le prouve.
      à partir du moment que c’est pas l’europe qui paie les 40 milliards mais Emirates qui contribue à son économie, je ne vois pas de quoi faut-il se plaindre, parce que AF, Lufthansa… je ne pense pas qu’ils font autant.

  9. Et oui emirates facile de ce développer avec 40 milliards d’aide!!!

    Le protectionnisme national et la meilleure des solution contre emirates !!!

  10. Force est de constater que Emirates propose un bon produit apprécié par un large segment d’utilisateur et considère ces passagers comme des clients (ca parait évident et pourtant..) Bien que le rapport sera soumis à controverse, Emirates participe clairement à la consommation de nos pays européens en créant de l’emploi local et amenant des devises étrangères…je me demande si le rapport mentionne aussi les employés étrangers travaillant pour la compagnie et qui participe à la consommation dans leurs pays d’origine par leurs pouvoir d’achat plus élévé (thx tax free salary)

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum