Air France et le parcours en aéroport 100% numérique

air-journal_Air France wifi internet

La compagnie aérienne Air France a présenté le parcours en aéroport 100% numérique hier lors des #AFDigiDays, et annoncé que son offre AF Press est désormais disponible sur smartphone.

A l’occasion de la troisième édition des #AFDigiDays le 12 mars 2015, événement consacré à l’innovation digitale, la compagnie a rappelé que « de la maison à la porte de l’avion, elle accompagne le client grâce à un parcours 100% numérique », le résultat d’un investissement de 60 millions d’euros par an du groupe Air France-KLM « dans ses outils innovants au sol ». A l’aéroport, le passager bénéficie des dernières innovations d’Air France pour anticiper son voyage. Il peut :
– Acheter des options sur son vol ou éditer l’étiquette pour ses bagages au moyen des bornes interactives ergonomiques. 700 seront installées dans les 180 escales de la Compagnie dans le monde, dont 250 à Paris-Charles de Gaulle.

Enregistrer ses bagages en toute autonomie et en 45 secondes en se servant des nouvelles déposes-bagage automatiques. Aujourd’hui, sur les deux aéroports parisiens, la moitié des zones de déposes-bagage sont automatisées.

– Faire appel aux agents Air France pour toute assistance. Grâce à leurs 400 iPads, ils peuvent accéder à l’ensemble de son dossier de réservation, le modifier (surclassement) ou y acheter des options (accès au salon, Siège Plus…)

Embarquer sur son vol en toute autonomie, en scannant le flash code de l’application Air France téléchargé au moment de son enregistrement.

La compagnie de l’alliance SkyTeam rappelle au passage que l’application Air France lui permet d’anticiper son voyage, de s’enregistrer 30 heures avant son vol et d’obtenir sa carte d’embarquement. AF Connect l’avertit en temps réel du statut de son vol et des renseignements pratiques, comme la porte d’embarquement. Et contacter le service client de la compagnie est encore plus simple : les clients disposent sur l’application Air France d’un lien direct via Facebook et Twitter, et ont ainsi la possibilité de dialoguer avec la compagnie dans le monde entier – ils « obtiendront une réponse dans l’heure, 24h/24 ». S’ils préfèrent le téléphone, ils seront d’un clic connectés au centre d’appels de la Compagnie.

Seule nouveauté annoncée hier par Air France, l’application AF Press est désormais disponible aussi sur smartphone, en plus des tablettes tactiles. Elle permet de télécharger gratuitement un ou plusieurs quotidiens et magazines parmi l’offre de presse digitale française et internationale d’Air France. Il suffit d’avoir une réservation sur un vol Air France pour commencer le téléchargement. Les titres sont disponibles partout dans le monde dès 30 heures avant le vol et jusqu’à l’heure du départ. Ils sont consultables avant, pendant et après votre vol.

Aujourd’hui, Air France, c’est 5 millions de fans sur Facebook et plus de 700 000 followers sur Twitter. En 2014, la compagnie a vendu près de 30% de billets sur ses sites de vente airfrance.com, soit 6,3 millions de billets vendus – ou un toutes les 5 secondes.

http://www.air-journal.fr/2015-03-13-air-france-et-le-parcours-en-aeroport-100-numerique-5140482.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 13 mars 2015

    En réalité , je constate que çà devient de plus en plus compliqué de prendre un avion car énormément de personnes sont complètement désorientés par toutes ces nouvelles technologies qu’ils ne maitrisent pas ou peu , si bien que partir en voyage devient un cauchemar ….

    • Chatokay
      Publié le 13 mars 2015

      Au contraire, ça devient de plus en plus simple. Enregistrement de chez soit, choix de la place depuis son domicile, système automatique passage de la douane, et bien d’autres.
      Bien sûr il y aura toujours des personnes qui, soit parce qu’elles ne veulent pas faire des efforts, soit parce qu’elles sont honnêtement dépassées, auront du mal, mais c’est pour ça qu’il y aura toujours du personnel d’assistance. Encore faut il penser à demander de l’aide au lieu de chouiner.

  2. Ou comment nous vendre des pseudo-innovations soit-disant améliorant l’expérience des passagers alors qu’il ne s’agit que de réductions de coûts…AF n’est pas la seule compagnie à faire cela et c’est bien dommage…

  3. Très bien l’appli bravo!!

  4. @Lysflyer
    Dans ce cas force est de constater qu’il s’agit de bonnes réductions de coûts puisqu’il s’agit d’éliminer des dépenses loin d’être indispensables et d’augmenter l’efficacité du parcours du voyageur. Encore un réflexe typiquement socialo-franchouillard anti-libéral (socialo ou FN d’ailleurs car ils ont le même programme économique) de penser que les entreprises ne sont là que pour employer et cela peu importe leur compétitivité. En réduisant ces coûts là, la société pourra d’avantage se baser sur son coeur de métier, à savoir faire voler des avions, transporter fret et passager, ainsi faire de la croissance et embaucher du personnel sur son coeur de métier (PNT, PNC,techniciens, baggagistes, etc.). Il faudrait songer a voir un peu plus loin que le bout de son nez.
    Pour revenir à l’application je la trouve effectivement très bien faite et très pratique, une très bonne surprise, le temps passé à l’aéroport a été divisé par 2. L’arrivée de la presse sur téléphone est également une super nouvelle.

    • Pourquoi tout ramener a des commentaire delitaires et argneux du type « Encore un réflexe typiquement socialo-franchouillard anti-libéral (socialo ou FN d’ailleurs car ils ont le même programme économique) » ??? Ce site n’est pas un site de politique alors garder vos idées politique pour vous, ne polluez pas les autres et reflechiseez un peu.

      Personllement je suis expat en Afrique depuis plus de 5 ans et il y a une chose que j’apprécie entre tout a l’aéroport comme ailleurs dans la société, c’est qu’ici on garde le contact humain avec des personnes et non pas de machines. 🙂 Gardons les hommes svp, petit a petit on est dans un monde ou tout est robotise et le cote contact humain disparait de plus en plus. Non merci, pas pour moi. A l’aéroport, comme au supermarché par ailleurs, je n’utilise JAMAIS les bornes automatique et choisi systématiquement l’accueil de la personne au comptoir. Et ce geste n’est pas politique mais simplement un choix de société !!! Big Bother, merci mais pas pour moi !!!

  5. @richiersa
    J’oubliais aussi la bien-pensance et le côté donneur de leçon de nos compatriotes. Merci pour ce rappel ;-).
    J’ajoute que mon commentaire n’était ni argneux ni délétère (c’est aussi une nouvelle tendance la susceptibilité exacerbée) et que loin de vouloir faire de la politique je ne cherche qu’à exprimer tout comme vous mon opinion. Je ne vois pas où est le mal.

    Pour revenir sur vos propos, tout le monde préfère le contact humain aux machines, celà étant dit on doit faire face à la réalité du monde économique. Ce que je voulais dire c’est qu’on ne peut pas repprocher à air france de se moderniser et d’être compétitif au nom de notre nostalgie.

    Enfin, je tiens à présenter mes excuses en ce qui concerne le caractère hors sujet du présent post.

  6. Publié le 13 mars 2015

    Quand on a 70 ans , je persiste et signe , cette modernité imposée ne fait que me compliquer la vie , et hélas s’il n’y avait qu’à l’aéroport ! je passe donc plus de temps à chercher à comprendre comment çà marche alors qu’avant !!!! oui je sais je suis un peu con surement ….de toute façon je n’ai pas le choix , c’est le progrès parait-il

  7. Pierreantoine
    Publié le 13 mars 2015

    Excellente nouvelle!
    Moins de temps perdu, plus d’autonomie,
    Lysflyer, qd on a inventé le chemin de fer, on disait qu’il tuait.. Si l’exemple est excessif il souligne combien ns sommes -tous- souvent réfractaires aux évolutions technologiques.

  8. Vincent
    Publié le 13 mars 2015

    Après les accidents de voitures consécutifs à utilisation anarchique des téléphones portables, voici venir les accidents de … piétons.

    La seule vertu de la technologie ici développée : limiter le nombre de salariés et augmenter les marges des compagnies. Désormais, c’est le client qui fait le travail. Bientôt, on demandera aux passagers de piloter l’avion pour éviter de rémunérer un équipage.

    JUJU, ne soyez pas inquiet : il n’y a pas que les séniors pour refuser la dictature de la technologie gadget, celle d’un monde complètement déshumanisé.

  9. pour bosser un Roissy je peux dire que cette appli est très bien venue,j’en avais entendu parler….ceux qui connaissent CDG comprendront vite car ADP ayant enlevé au maximum la signalétique on se paume… rien n’est indiqué à par des petits panneaux de temps en temps écrit en tout petit!!!! le nombre de clients qui ne louperont plus leurs vols va être diminué et c’est une très bonne chose…… je comprend les personnes dites « âgées » qui préfèrent avoir du personnel mais il n’y a jamais eut de staff en mode « piquet » à tout les recoins des aéroports!! et il faut vivre avec son temps

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum