Pegasus : près de 20 millions de passagers en 2014 et 52 millions d’euros de bénéfices

Air-journal_Pegasus Asia-B737

La compagnie aérienne low cost turque Pegasus Airlines a réalisé un résultat net de 143,3 millions de livres turques, soit environ 52 millions d’euros, en hausse de 62 % par rapport à 2013. Elle a transporté 19,7 millions de passagers l’année dernière, soit « une croissance 1,5 fois plus rapide que la moyenne du secteur », indique-t-elle dans son communiqué du 11 mars.

Selon les résultats officiels publiés aujourd’hui sur la plateforme électronique (KAP), Pegasus Airlines poursuit sa belle croissance avec 1,1 milliard d’euros de recettes (+29 % par rapport à 2013). L’excédent brut d’exploitation (EBITDAR) s’inscrit en hausse de +13% à 601 millions Livres turques. La marge d’EBITDAR augmente de +19,5%. Avec pas moins de 19,7 millions de passagers transportés en 2014, Pegasus enregistre une nouvelle croissance à deux chiffres, soit +17,3% par rapport à l’exercice précédent.

En 2014, Pegasus Airlines a ajouté 14 nouvelles destinations à son réseau international:   Lyon, Nice, Genève, Bahreïn, Budapest, Hambourg, Hurghada, Koweït, Madrid, Milan (Malpensa), Mineralnye Vody, Prague et Sharm el-Sheikh.

Grâce à ses 14 nouvelles destinations, la compagnie a augmenté sa part du marché national (turc), passe de 26,9% en 2013 à 28%, soit une croissance 1,4 fois plus rapide que la moyenne du secteur. A l’international, elle a 9,4 % de part de marché contre 9% en 2013, une croissance 1,5 fois plus rapide que la moyenne enregistrée.

Le taux de remplissage moyen s’établit à 80 indique aussi la spécialiste turque du vol pas cher, soit 148 passagers par vol et encore 12,6 heures de vol quotidien par appareil. Elle en a 55 avions au sein de sa flotte (des 737-800 et 5 A320) mais a en commande 75 avions de la famille A320 neo, livrables à partir de 2015. Dôté d’un réseau global de 88 destinations réparties sur 36 pays à fin mars 2015, Pegasus enregistre un trafic en croissance de 17% sur ses vols domestiques et 17,8% sur ses vols internationaux.

« Nous nous développons plus rapidement que la moyenne du secteur  (1,5 fois plus rapide) avec 19,7 millions de passagers qui ont pu bénéficier de nouvelles opportunités de voyage à travers le monde, des expériences uniques à tarifs toujours très compétitifs », s’est félicité Sertaç Haybat, directeur général de Pegasus Airlines. Il ajoute que « le secteur aérien en Turquie a confirmé sa croissance en 2014 ».« En 2007, le pays a enregistré 70,2 millions de passagers et atteint 165,9 millions de passagers en 2014. La libéralisation du marché domestique est le facteur premier de notre croissance. De la même manière, le marché s’est développé depuis la Turquie vers de nombreuses routes à l’international et joué en faveur de la croissance de notre économie nationale. Pour maintenir notre croissance en 2015, Pegasus ajoutera de nouvelles destinations à son réseau tout en augmentant la fréquence des vols sur les lignes existantes, et en offrant à nos passagers des départs ponctuels aux meilleurs prix. »

http://www.air-journal.fr/2015-03-14-pegasus-pres-de-20-millions-de-passagers-en-2014-et-52-millions-deuros-de-benefices-5140674.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 14 mars 2015

    Le Ryanair Turc…. A éviter résolument!!!!!!!!

  2. Aulongcourt
    Publié le 14 mars 2015

    Opérationnellement parlant, 12,6 heures de vol en moyenne quotidienne par avion pour des appareils et une exploitation de type exclusivement moyen et court courrier,c’est plutôt joli comme performance….

  3. Publié le 14 mars 2015

    j’ai voyagé avec pegasus l’année passée pour aller à Téhéran, très bonne compagnie, rien à dire. Bagage en soute inclus dans le prix, pas mal pour une low cost. billet d’avion 150€ moins cher que d’autres compagnie pour mon vol

    je voyagerai à nouveau volontiers avec Pegasus

  4. Publié le 14 mars 2015

    La seule comparaison possible entre Pegasus et Ryanair, c’est la densité de sièges en cabone, sinon, tout les oppose.

    Ryanair fait payer tous les services annexes, Pegasus non

    Ryanair n’est que point à point, Pegasus s’axe majoritairement autour d’un hub

    Ryanair va créer un marché, Pegasus stimule un marché existant

    Ryanair a plus de 50 bases, Pegasus n’en n’a qu’une

    Ryanair ferme sans cesse des lignes, Pegasus pas

    Je continue ?

  5. Publié le 15 mars 2015

    FCB= rynair paye ces pnc 1100€ pegasus 3400€ net depui 3 ans pnc chez pgs loin detre comme ryannair et e. Plus on est payer en €….. !!! Vivaaaaaa pegasus!!!!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter