Le 15 mars 1935 dans le ciel : Paul Codos et Maurice Rossi se posent à l’aérodrome Blériot de Buc, après un raid avorté vers l’Amérique du Sud

air-journal-codos-rossie-bleriot-110-le-brix

Histoire de l’aviation – 15 mars 1935. En ce 15 mars 1935, l’aérodrome Blériot situé à Buc dans les Yvelines accueille sur son tarmac l’appareil baptisé « Joseph Le Brix », aux commandes duquel se trouvent les aviateurs français Paul Codos et Maurice Rossi, qui sont de retour sur le sol français, après l’échec de leur raid aérien en direction de l’Amérique du Sud.

Partis de Porto-Praia, ils posent enfin leur Blériot 110 équipé d’un moteur de la firme Hispano-Suiza pouvant développer une puissance de 600 chevaux, au terme d’un vol de pas moins de 4 700 kilomètres, dont ils sont venus à bout en 24 heures et 57 minutes, ce qui correspond à une vitesse moyenne de 180 kilomètres par heure.

Malheureusement pour Paul Codos et Maurice Rossi, ils n’auront pas réussi à relever le défi qu’ils s’étaient lancé : à savoir effectuer le premier vol à des fins postales sans escale de France jusqu’en Amérique du Sud et en atteignant Buenos Aires (ville distante de 11 000 kilomètres), battre leur record de distance en ligne droite, qui est alors de 9 104,700 kilomètres. En effet, prenant leur envol le 16 février 1935, le 17 février 1935, un problème mécanique met fin à leur tentative à Porto-Praia, où ils vont atterrir, ne pouvant continuer leur voyage.

http://www.air-journal.fr/2015-03-15-le-15-mars-1935-dans-le-ciel-paul-codos-et-maurice-rossi-se-posent-a-laerodrome-bleriot-de-buc-apres-un-raid-avorte-vers-lamerique-du-sud-5135848.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter