Grève Lufthansa : au tour du long-courrier

aj_Lufthansa A380 2

Le deuxième jour de grève des pilotes de la compagnie aérienne Lufthansa vise aujourd’hui sur les vols long-courriers : 69 décollages ont été annulés vers et depuis les aéroports de Francfort et Munich, y compris sur quelques routes moyen-courrier. Et vendredi, ce seront de nouveaux les lignes intérieures et régionales qui seront affectées par le mouvement.

Quelques 80 000 passagers ont été affectés hier par l’arrêt de travail organisé par le syndicat Vereinigung Cockpit (VC), opposé à la réforme du départ en préretraite des pilotes de la compagnie nationale allemande. Leur nombre devrait être nettement moins important ce 19 mars 2015, la grève visant exclusivement les vols long-courriers et de fret. Lufthansa espérait opérer 43 de 85 vols prévus au départ de l’Allemagne ; la liste des annulations affichée ce matin comprend des rotations vers et depuis Denver, Washington, New York, Boston, Chicago, Houston, Dallas, Seattle, Atlanta, Detroit, Philadelphie, Toronto, Montréal, Vancouver, Bogota, Chennai, Delhi, Mumbai, Bangalore, Bangkok, Djeddah, Abou Dhabi, Doha… Cette liste inclut également quelques liaisons régionales comme Le Caire, Aberdeen, Göteborg ou Tbilissi, dont les décollages étaient programmés dans la nuit.

Le syndicat VC avait menacé Lufthansa mardi de faire durer ses mouvements sociaux « pendant des années » : il a ajouté hier un troisième jour de grève pour vendredi 20 mars, qui affectera de nouveau les vols court- et moyen-courriers. A priori, l’impact devrait être similaire à mercredi, quand plus de la moitié des vols programmés avaient été annulés.

La justification de la grève est la même que pendant les 12 grèves menées depuis le début 2014 : la réforme sur les conditions de départ en préretraite des pilotes. Le système existant permet aux pilotes d’arrêter de travailler à partir de 55 ans tout en conservant 60% de leur salaire jusqu’au premier versement de leur pension de retraite ; la compagnie voudrait porter à 60 ans l’âge minimum de départ en préretraite pour les nouveaux pilotes. Les onze grèves de pilotes en 2014 ont coûté 242 millions d’euros à la compagnie.

http://www.air-journal.fr/2015-03-19-greve-lufthansa-au-tour-du-long-courrier-5141097.html

Commentaire(s)

  1. baboo
    Publié le 19 mars 2015

    Faudrait que certaines personnes évoluent de nos jours!

    Un PNT, c’est quoi? Un conducteur de bus, sauf que c’est un avion et en plus ils sont deux.

    Un PNC, c’est quoi? Une simple serveuse de l’air qui distribue des snacks/boissons, autant avoir un robot automatique qui passe dans l’allée centrale, je ne parle pas de la sécurité, si l’avion se crash, ils ne servent à rien car au finalement tout le monde est mort…

    • Commentaire complètement stupide !!

    • GeorgeAbidbaule - 19 mars 2015 à 8 h 56 min
      GeorgeAbidbaule
      Publié le 19 mars 2015

      Avec tout le respect que je dois au chauffeur de bus, le métier de pilote est plus complexe (même si il y a des similitudes comme le stress, la pression du client ect…), vu le niveau de technologie actuel on ne peut pas se passer de pilote (et du fait que les pax ne se sentiraient pas en sécurité sans un humain aux commandes). Votre commentaire est réducteur , simpliste et je pense emprunt d’amertume et de frustration

    • J'me marre
      Publié le 19 mars 2015

      Vous avez raison: faut que certaines personnes évoluent…surtout dans leurs argumentaires et dans leurs perceptions haineuses et systématiquement devalorisantes du travail d’autrui…

    • Publié le 19 mars 2015

      Ce genre de commentaire,, particulièrement idiot, peut se concevoir entre deux bières au comptoir d’un bistrot, mais il n’a pas sa place sur un site de connaisseurs du transport aérien.

    • Publié le 19 mars 2015

      au moins montre un peu de respect pour ces « chauffeurs »
      car n’oublie pas que t es dans un forum d’aviation ou la majorité sont des chauffeurs et des serveuses
      imbécile !!!

  2. SZS
    Publié le 19 mars 2015

    Ces mecs ont 100 % raison! Regardez comment ca se passe en long courrier low cost chez les nez rouge qui volent le dreamliner… C’est juste la fin de l’aviation et de toutes protections sociales, salaire, etc. AUCUN respect du PNT (et PNC), des programmes de vols de 3 semaines sans rentrer chez eux. Communication de m… avec les dirigeant,… Alors oui les allemands ont tous les honneurs de protéger leurs conditions.

    • Publié le 19 mars 2015

      c’est la vie ! au moins eux il sont au commandes du plus moderne des Boeing…
      Les pilotes résistent mais seront bien obligé de s’adapter à l’arrivé des low cost, s’adapter ou mourir!

  3. paul.
    Publié le 19 mars 2015

    ils perdront beaucoup plus quand toutes les compagnies européennes auront fait faillite , il faudrait aussi que les pilotes disent la verite , ils veulent garder le depart a la retraite a 55 ans et ses avantages pas pour la fatigue du metier , mais pour pouvoir partir voler au moins jusqua 60ans dans les compagnies du glofe et maximiser leurs profits….

  4. Publié le 19 mars 2015

    Ce site est tres benefique pour savoir toutes les info sur le domaine aeronautique mais normalement ce site doit avoir un administrateur pour limiter la categ des utilisateurs.
    Les allemands ont raison car leur metier est tres sensible bien comme les chirurgien et les controleurs aerien.

  5. Publié le 19 mars 2015

    c’est marrant, quand c’est les allemands ils ont le droit mais quand c’est en France c’est un tolé…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum