Alexandre de Juniac a le « soutien total » du Conseil d’Air France-KLM

air-journal_Air France 787

Alexandre de Juniac sera probablement reconduit à son poste de PDG du groupe Air France-KLM lors d’une prochaine assemblée générale en mai, suite au soutien manifesté quasi unanimement par le Conseil d’Administration du groupe.

Le Conseil d’Administration a exprimé son « soutien total » au PDG d’Air France KLM Alexandre de Juniac, et les « ambitions qu’il porte pour Air France-KLM », notamment par « le renforcement de la compétitivité du groupe dans le cadre du plan Perform 2020 ». Dans ce contexte, le Conseil a rendu un avis favorable pour « l’amélioration de la qualité de service pour les clients, l’engagement de toutes les équipes dans ces projets, et la poursuite du développement d’Air France-KLM comme acteur majeur du transport aérien mondial ».

Son nouveau mandat devrait donc se prolonger de 4 ans lors du vote des actionnaires le 21 mai prochain, avec de substantiels pouvoirs renforcés, puisqu’il sera « systématiquement invité  aux Conseils d’administration d’Air France », aux côtés de Frédéric Gagey, PDG d’Air France. En contrepartie, d’autres « invitations croisées », des passerelles au sein de la gouvernance, tout en haut de la nomenclature ont été décidées. Ainsi, Hans Smits,  président du conseil de surveillance de KLM, est invité au conseil de la holding Air France-KLM, et Pierre-François Riolacci, directeur financier d’Air France-KLM, sera également « invité» au conseil de surveillance de KLM.

La mission dans la foulée du premier mandat, sera de (re)lancer véritablement sur les rails le plan Perform 2020 (malmené par le coût de la grève des pilotes d’Air France en septembre dernier), avec la réduction des coûts unitaires (de 1 à 1,5 % par an en moyenne sur la période 2015-2017) et une renégociation avec les différents syndicats du groupe sur de nouveaux accords d’entreprise, avec des accords signés espérés vers septembre, pour une mise en oeuvre sur les années suivantes.

http://www.air-journal.fr/2015-03-22-alexandre-de-juniac-a-le-soutien-total-du-conseil-dair-france-klm-5141252.html

Commentaire(s)

  1. sans cette grève AF aurait été en bénéf donc il cache autre chose…. c’est la pire espèce de patronat quand on voit qu’il remet en cause les acquis sociaux et parle du travail des enfants…. QUAND JE DIS ACQUIS SOCIAUX JE PARLE DES 5 SEMAINES DE VACANCES LA RETRAITE….avant que les bulots ne s’excitent (grande marrée ça tombe bien restez planqués les bulots). Lui il s’est confortablement augmenter son salaire de 30% ce type est dangereux et ne pensent qu’à son pognon et ne sait même pas à quoi ressemble un client

  2. Publié le 22 mars 2015

    incroyable vu le bilan catastrophique et le manque de stratégie du Monsieur;
    son seul but est le démantèlement de la compagnie au profit de filiales et autres joint venture basées, bien sûr, toutes à l’étranger.

    • ---------------------------- - 22 mars 2015 à 13 h 07 min
      ----------------------------
      Publié le 22 mars 2015

      2/20, fumiste, quand allez vous enfin travailler le fond des sujets. proposition de redoublement comme son comparse le corse.

  3. Rogerwilco
    Publié le 22 mars 2015

    Un intéressant article qui résume bien la situation.

    http://www.mediapart.fr/article/offert/9d4e822389aadc85803ebe347c55ac08

    • ---------------------------- - 22 mars 2015 à 12 h 49 min
      ----------------------------
      Publié le 22 mars 2015

      Mon pauvre garçon vos syndicats sont à ce point acculés à reconnaitre la véracité de la situation de l’entreprise obligeant de fait les salariés à se mettre au boulot, qu’il faille piteusement déformer, extrapoler et polémiquer sur ce discours…. Vous êtes pathétique !

  4. 5 semaines de vacances chez AF !!!!!non ,çà c’est pour les petits travailleurs comme nous, combien de jours de repos /an chez AF au total.

  5. Publié le 22 mars 2015

    Certaines filiales comme tu dis, avec des bases françaises, ont une autre mentalité, d autres conditions de travail qui leur permettent d être plus competitifs. Il y a un vrai changement de mentalité à effectuer au sein du personnel airfrance

    • Publié le 22 mars 2015

      Si je comprends bien, les « petits travailleurs » comme toi (je reprends ton expression qui est très péjorative !!!!) ont 5 semaines de vacances plus TOUS les week-ends plus TOUS les jours fériés.
      Soit 5×7+(52-5)x2+7=136 jours….
      Chez AF, la grande majorité des employés travaillent les week-ends et les jours fériés !!!!!

  6. ---------------------------- - 22 mars 2015 à 12 h 47 min
    ----------------------------
    Publié le 22 mars 2015

    Soutien indéfectible à Alexandre de Juniac, Air France vivra n’en déplaisent aux terroristes syndicalistes…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum