Air Transat présente son programme d’été 2015 en France

air-journal_Air Transat Welcome

La compagnie aérienne Air Transat proposera cet été depuis la France une sixième destination au Canada, Halifax (via Montréal). Son programme de vol estival comprend des routes vers Paris, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Nice, Marseille, Lyon et Bâle-Mulhouse.

Les aéroports de Montréal, Québec, Toronto, Calgary et Vancouver seront de nouveau proposés en direct depuis Paris par la compagnie canadienne cet été, avec une nouveauté : du 15 juin au 31 août 2015 (dernier retour le 3 septembre), Air Transat proposera de rejoindre Halifax-Stanfield, au départ de Paris-CDG T3, grâce à un vol en correspondance depuis Montréal ; l’aéroport de Nouvelle Ecosse est également desservi depuis Paris via Montréal et Toronto par Air Canada, et via Dublin par Europe Airpost. Ces vols en correspondance, à la vente dès le mois de juin sur le site internet www.airtransat.fr, sont d’ores et déjà disponibles en agences de voyages (y compris les agences en ligne). « Nous sommes très heureux de permettre à un plus grand nombre de voyageurs de découvrir toute la richesse de notre offre vers le Canada », souligne Jean-François Lemay, directeur général d’Air Transat. « L’arrivée de nouveaux segments de correspondance nous permet d’améliorer notre programme transatlantique actuel et d’offrir à notre clientèle un maximum de flexibilité, tout en lui faisant profiter de la qualité de l’expérience d’Air Transat, qui fait sa réputation depuis plus de 25 ans ».

Air Transat met également en place un très important programme de vols directs au départ de sept villes de province « pour répondre aux envies de découvertes canadiennes d’un maximum de Français », le tout à bord de ses appareils Airbus A330 et A310 refaits à neuf.

Programme de vols printemps-été 2015 (valable du 1er avril au 31 octobre 2015) :

Au départ de Paris :

Jusqu’à 3 vols par jour vers Montréal –à partir de 399 € TTC A/R par personne
Jusqu’à 4 vols par semaine vers Québec — à partir de 479 € TTC A/R par personne
Jusqu’à 6 vols par semaine vers Toronto — à partir de  459 € TTC A/R par personne
Jusqu’à  2 vols par semaine vers Calgary — à partir de 539 € TTC A/R par personne
Jusqu’à  4 vols par semaine vers Vancouver (dont 3 vols directs) — à partir de  529 € TTC A/R par personne

Au départ de la province :

Nantes > Montréal : jusqu’à 2 vols par semaine — à partir de 479 € TTC A/R par personne
Bordeaux > Montréal : jusqu’à 2 vols par semaine — à partir de 479 € TTC A/R par personne
Toulouse > Montréal : jusqu’à 2 vols par semaine — à partir de 459 € TTC A/R par personne
Marseille > Montréal : jusqu’à 4 vols par semaine — à partir de 479 € TTC A/R par personne
Marseille >  Toronto : 1 vol par semaine (via Montréal) — à partir de 479 € TTC A/R par personne
Nice > Montréal : jusqu’à 2 vols par semaine — à partir de 459 € TTC A/R par personne
Lyon > Montréal : jusqu’à 4 vols par semaine — à partir de 499 € TTC A/R par personne
Bâle-Mulhouse > Montréal : 1 vol par semaine — à partir de 569 € TTC A/R par personne

http://www.air-journal.fr/2015-03-23-air-transat-presente-son-programme-dete-2015-en-france-5141306.html

Commentaire(s)

  1. easy sleeping pilot - 23 mars 2015 à 9 h 20 min
    easy sleeping pilot
    Publié le 23 mars 2015

    18 vols par semaine entre la province et le Canada ( et encore sans compter sur les vols Air Canada Rouge ) et aucun par une compagnie aérienne française ….. snif … le transport aérien français n’est plus .

  2. Rm
    Publié le 23 mars 2015

    Non non il parait qu’il n’y a aucune demande de long courrier depuis la Province…Non parce que certains pensent encore que Paris est le centre du monde!
    « Comment! des long courrier au départ des Province, n’y pensait même pas on remplira pas les avions » pendant que certains pensent encore assez bêtement, d’autres plus intelligents viennent cueillir cette clientèle, c’est presque trop facile et je vous parle même pas du moyen courrier  » Non c’est impossible à remplir un Bordeaux-Madrid faisons les passer par Paris »! « un » Lyon-Barcelone (jusqu’à 2 vols par jours) n’y pensez même pas ,ça ne marchera pas, faisons les passer par Paris ».

  3. Je veux bien croire que les A310 avaient besoin d’être refaits à neufs !
    Plus fabriqués depuis 2007…
    Avion mis en service en 1978, en quelle année Air Transat a-t-elle acheté les siens ?

    • easy sleeping pilot - 23 mars 2015 à 12 h 17 min
      easy sleeping pilot
      Publié le 23 mars 2015

      Les A310 de Air Transat ont 24 ans de moyenne d’âge , le plus vieux date de 1988 . Tout comme les 737 de Lufthansa qui ont 25 ans de moyenne d’âge et qui sont dans un état im-pé-cable . Ce n’est pas l’âge d’un appareil qui fait sa fiabilité c’est son entretien et la formation/valeur de ses équipages .
      Je mettrai les yeux fermés ma femme et mes enfants dans un A310 de Air Transat de 25 ans , et jamais de la vie dans un A330 flambant neuf de Yemenia ou autre compagnie folklorique ! ( et j’avoue que j’aurais toujours un petit stress sur Air France , je me renseignerais avant le vol pour savoir si le demi-dieu vivant à l’avant fait parti des 90% de « bon » qui respecte les procédures ou 10% de « mauvais » qui invente des procedures a lui car il a appris aux oiseaux a voler )

      • Merci pour ces précisions.
        Comme pour toutes choses techniques, un bon entretien est primordial.
        (Le vol de Yemenia qui s’est crashé en 2009 était un A310).

      • Publié le 23 mars 2015

        J’ai fait Québec-CDG en 2012 dans un A310 d’AIR TRANSAT et j’ai trouvé que c’était trop dense. A l’aller j’avais fait CDG-Montréal en A330, pourtant pas réamménagé, et là j’avais trouvé le vol agréable. PAR CONTRE CE QUI ONT DU MATERIEL ENCOMBRANT A TRANSPORTER AIR TRANSAT C’EST TOP (j’étais parti avec un vélo et ça m’avait coûté 30 euros par vol, la franchise du vélo s’ajoutant à la franchise de 23kg pour le bagage. Ca m’a servit au retour car j’avais + de 25kg de bagages et pour éviter de payer un supplément j’en avais profité pour remplir le sac dans lequel j’avais mis le vélo).

  4. Michael
    Publié le 23 mars 2015

    C’est vraiment dommage que ce soit une compagnie avec des A310 vieux comme Herodes qui comble ce besoin au départ de la Province. Je veux bien soutenir AF mais cette dernière ne m’y aide pas trop.

  5. Publié le 23 mars 2015

    L´A310 est parfait pour les relation depuis ou vers la province et le Canada. 250 sièges ce n’est pas très compliqué a remplir. Pour un 330 ca commence à être plus compliqué notamment sur des villes comme Nantes par exemple, l’offre risquerait d’être trop importante deux fois par semaine. Sauf si ces vols directs sont effectués en double touché, c’est a dire par exemple Montreal Bordeaux Nantes Montréal.

    • Publié le 23 mars 2015

      « Sauf si ces vols directs sont effectués en double touché ». Le pb c’est que les revenus emmenés par les éventuels passagers supplémentaires sont en grande partie absorbée par le coût de la 3ème escale … et je ne parle pas des pb d’organisation d’une triangulaire.

  6. Publié le 23 mars 2015

    Je pense qu’il est toujours plus facile pour une cie (type AF, BA, IB etc…) de faire des vols depuis son/ses hub(s) vers plusieurs destinations que du points à points (faire partir ses vols depuis un peu partout vers un seul/plusieurs point(s). Je sais que les compagnies qui ont des couts moins élevé ont ce pouvoir de multiplier les vols points a points . C’est peut etre pour ca que AF ne fait pas de vol depuis la province. Il me semble qu’ils ont essayé dans les années 80 mais ce fut un echec, non ? Ce n’est juste qu’une idée.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum