Restructuration annoncée pour Sénégal Airlines

air-journal_Senegal Airlines Q400

La compagnie aérienne Sénégal Airlines a détaillé son plan de restructuration, qui passera par la suppression de 40% des effectifs et la réduction de la flotte à deux avions : un Airbus A320 et un Bombardier Dash-8 Q400.

Selon un communiqué du collège des délégués de Sénégal Airlines repris par Le Quotidien le 21 mars 2015, la direction a donc décidé d’effectuer des coupes sombres dans la compagnie. Réduction des effectifs de 40% pour arriver à 150 employés, réduction de 40% de la masse salariale, et deux avions seulement pour opérer : un Airbus A320 et un Bombardier Dash-8 Q400 (celui pris en wet lease chez Falcon Aviation Services). Sénégal Airlines avait rendu en mai 2014 son dernier A320 à la société de leasing GECAS, et n’opérait plus depuis que le Q400 de 74 Places et un CRJ100 de 50 places. L’origine du futur A320 n’a pas été précisée. Si le collège s’est félicité de la décision de maintenir les activités de Sénégal Airlines, il « espère » que la situation de la flotte n’est « pas définitive ».

La semaine dernière, le président sénégalais Macky Sall expliquait aux journalistes que la compagnie avait accumulé une dette de 73 millions de dollars, et que « sur les 250 employés » certains directeurs se versaient des salaires mensuels supérieurs à 16.000 dollars – alors que Sénégal Airlines devait donc se restructurer, concluait-il, d’autant que Dakar disposera l’année prochaine d’un nouvel aéroport Blaise Diagne et que le pays aura alors « besoin d’une compagnie nationale ». Il n’a en revanche donné aucun détail sur la recherche d’un partenaire extérieur, le ministre des transports laissant entendre que des discussions étaient en cours avec une compagnie « des Emirats Arabes Unis ». On rappellera que des tentatives similaires avec Royal Air Maroc ou South African Airways avaient échoué.

Air-journal-A320 Air Senegal

http://www.air-journal.fr/2015-03-23-restructuration-annoncee-pour-senegal-airlines-5141325.html

Commentaire(s)

  1. En espérant que ça fonctionne. Car pour l’instant c’est une catastrophe.
    Je ne suis pas choqué d’entendre que des directeurs (qui visiblement font du mauvais travail) se versent 10 millions de FCFA par mois alors que la compagnie est un gouffre financier. En espérant qu’ils fassent partie des 40% qui sautent (on peut toujours rêver)

  2. czl
    Publié le 23 mars 2015

    Etrange que certains grands pays d’Afrique sont incapables de mettre en place des compagnies aériennes viables : Sénégal, Ghana, Cameroun, CIV, les deux Congos, …

  3. La Corruption est incompatible avec le low cost….!

  4. Désole CZL, des deux Congo, tu oublie le CONGO BRAZZAVILLE qui a ECAIR comme compagnie nationale, et qui à peine hier à ouvert une ligne Brazzaville-Bamako-Dakar. La rotation est 3 fois par semaine. Pour ton info, ECAIR va tous les jours sur Paris, tous les jours sur Dubai. Ecair dessert déjà Cotonou, Douala, Kinshasa et Libreville. Bientôt Beyrouth et Bruxelles (au départ de Bxl en Bus pour CDG).
    Donc, il y’a des compagnies qui marchent. En Afrique Centrale, ECAIR lancera Yaoundé, Bangui, Ndjamena, et Luanda pour cette année.

  5. Vincent
    Publié le 23 mars 2015

    AIR SENEGAL INTERNATIONAL, montée avec la RAM, était une très belle compagnie … avant que Karim WADE ne passe par là.

    Avec les WADZ, dès le départ, SENEGAL AIRLINES était vouée à l’échec. Pour preuve, la compagnie n’est jamais parvenue à se redresser.

    • Publié le 23 mars 2015

      … ou AIR ASIA AFRICA … ou FASTJET … ou LION AIR … ou …
      EMIRATES a pour but d’alimenter son hub de DUBAI et faire par ex DAKAR – ABIDJAN en passant par DUBAI pas sûr que ça soit très rentable. Pour faire des vols directs entre 2 pays africains, il faudrait qu’EMIRATES aient l’autorisation et quand on voit les difficultés qu’ont différents pays africains pour s’entendre pour créer une compagnie commune c’est pas gagné.

  6. Publié le 23 mars 2015

    Pour info Emirates dessert dakar sans escale a l’aller comme au retour en a340 300 la desserte vers abidjan se fait en 777 300ER via accra a l’aller comme au retour. La ligne abidjan dakar est effectuer par air cote d’ivoire en a319 et est quotidienne de plus la ligne est bien rentable sans oublier que kenya airways dessert dakar via abidjan en 737 800 donc du coup il ya 3 compagnies sur l’axe abi dakar. Emirates selon des sources elle la seule compagnie en discussion avec senegal airlines pour une eventuelle prise dans le capital. Donc attendons de voir….

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter