Crash Germanwings : 150 personnes à bord

crash germanwings

150 personnes, dont 144 passagers et 6 membres d’équipage, étaient à bord de l’Airbus A320 de Germanwings qui s’est écrasé ce matin dans les Alpes françaises, a confirmé la compagnie low cost allemande.

La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) avait indiqué dans un premier temps 148 personnes à bord.

Selon Germanwings, 67 Allemands étaient à bord de l’appareil. Parmi eux figuraient notemment deux bébés et 16 élèves et 2 enseignantes du lycée du Joseph-König de la ville d’Haltern, une commune de Rhénanie-du-Nord. Pour sa part, le gouvernement espagnol a identifié la présence de 45 passagers portant des noms de familles hispaniques. Il a aussi annoncé un deuil national de trois jours en Espagne. Le gouvernement belge, de son côté, a confirmé la présence d’un Belge à bord du vol 4U9525. Des ressortissants turques seraient également parmi les passagers.

Le Président de la République, François Hollande, a déclaré qu’il n’y aurait aucun Français à bord. Il a expliqué que les informations disponibles laissent penser «qu’il n’y aurait aucun survivant».

 

 

 

http://www.air-journal.fr/2015-03-24-crash-germanwings-150-personnes-a-bord-5141459.html

Commentaire(s)

  1. On se demande en quoi c’est le rôle de Hollande de monter au créneau et de jouer au commentateur… ridicule (et minable), mais ce n’est pas le ridicule qui étouffe notre PR… N’avons-nous pas un Ministre des Transports? Notre PR se couvre de plus en plus de ridicule… affligeant ce « Monsieur »… de pire en pire…

  2. effectivement 150morts aucun français mais comme cela se passe en France il se la joue homme d’état… grand rassemblement de ministre….etc Les procédures sont claires on recherche les boîtes noires mises sous scellés et le BEA et la justice enquêteront!!!! flanby refait son Charlie c’est pitoyable

  3. Père Denis
    Publié le 25 mars 2015

    Votre opinion n’engage que vous et n’offre pour les autres que peu d’intérêt!

  4. Laurent
    Publié le 25 mars 2015

    on s’en fout de vos commentaires politiques sur ce site

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter