Aéroport de Montpellier : +5,65% en février

air-journal_aeroport Montpellier

L’aéroport de Montpellier-Méditerranée a enregistré en février son deuxième mois consécutif de croissance du trafic passager, avec +5,65% par rapport au même mois l’année dernière.

En février 2015, 92 661 passagers ont transité par l’aérogare montpelliéraine, contre 87 709 en février 2014, soit une croissance du trafic de 5,65%. Le trafic sur le faisceau intérieur est en hausse sensible de +4,40% du fait principalement de la toujours bonne tenue de l’apport des lignes vers Paris-Orly et Roissy. La desserte parisienne par Air France affiche une hausse de +7,30% d’une année sur l’autre. A l’inverse, les lignes régionales sont, au global, en recul de 10,72% exception faite de Nantes en progression de 29,05%. La concurrence établie entre HOP! et Volotea stimule le marché.

Vers l’Europe, le trafic à Montpellier continue sur sa tendance positive ce mois encore avec une hausse conséquente de +20,72%. Parmi les bons résultats, Charleroi (+20,13%), Londres Gatwick (+10,54) et Bâle-Mulhouse qui enregistre plus de 2400 passagers sur le mois. Enfin, sur le faisceau International, en recul ce mois-ci par rapport à 2014 (-11,70%), les résultats sont disparates. La bonne tenue du trafic de la ligne vers Fès, en augmentation de 5,87%, ne suffit pas à compenser la baisse de 6,16% vers Nador ou celle de Casablanca (-28,32%).

Depuis le début de l‘année, ce sont 184 384 passagers qui ont été accueillis à l’aéroport de Montpellier au cumul, soit une hausse de +3.22% par rapport à l‘an dernier.

La prochaine saison été débute le 28 mars, avec 28 destinations reliées en direct par 14 compagnies aériennes. L’été 2015 sera riche en nouveautés : Brest avec Volotea, Amsterdam avec KLM ainsi que Marrakech et Tanger avec Air Arabia Maroc.

http://www.air-journal.fr/2015-03-25-aeroport-de-montpellier-565-en-fevrier-5141498.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 25 mars 2015

    A la liste des nouvelles destinations vous auriez pu mentionner Bastia dont vous venez de faire état ce matin même dans un texte concernant HOP. Du coup MPL va offrir cet été 29 destinations, c’est plutôt pas mal. Sur un autre plan je suggère un regroupement avec Nîmes sous le nom de Montpellier-Nîmes,à la manière de Metz-Nancy et de Mulhouse-Bâle. La ville, le département du Gard, la CCI pourraient entrer au capital. Nîmes se verrait ainsi dotée s’un aéroport frisant les 2 millions de passagers et verrait son nom associé aux activités de plusieurs grandes compagnies(AF, LH, KLM, AZ,SAS) et affiché sur les panneaux indicatifs de Roissy, Orly, Gatwick, Amsterdam, Rome, Copenhague etc, quelques-uns des plus grands aéroports européens.Cela aurait une autre allure que la situation actuelle.

    • Publié le 25 mars 2015

      Vous avez sans doute raison … La situation est comparable avec Pau et Tarbes, Dijon et Dole même si dans ce dernier cas une entente est fort probable

    • Max69
      Publié le 25 mars 2015

      … Mais combien d’oppositions, de lobbies, de groupes de pression, se lèveraient sitôt cette proposition évoquée ? Et pourtant, quel bénéfice ce serait pour la région, qui se verrait dotée d’une plate-forme de plus grande envergure, capable d’exercer un attrait bien plus important qu’actuellement pour les compagnies aériennes, et rassemblant plus de liaisons, beaucoup plus susceptibles qu’auparavant d’être mieux remplies…

  2. Tony de Brest
    Publié le 25 mars 2015

    Le président de la CCI souhaite la fermeture des aéroports de Nîmes, Béziers, Carcassonne et Perpignan dans le but de regrouper l’ensemble des vols sur la plate-forme de Montpellier. S’il obtient gain de cause, c’est le tourisme dans la région qui en pâtira. Pour Paris, les Nîmois préfèrent le train et à l’international la plupart des touristes qui séjournent dans le Gard opteront pour moitié pour Marseille-Provence qui offre bien plus de destinations et pour l’autre moitié Montpellier. Concernant Béziers, dont l’aéroport est opérationnel 6 mois sur 12 dans l’année, Montpellier ne récupérera pas non plus la totalité des voyageurs aériens, 60% tout au plus dans la mesure où AF verrait d’un mauvais œil l’ouverture d’une ligne Beauvais-Montpellier opérée par Ryanair. Montpellier n’a rien à attendre de la fermeture de l’aéroport de Carcasonne, second aéroport de Toulouse, ni de celui de Perpignan dont la clientèle se rabattra inévitablement sur Gérone ou Barcelone, une clientèle qui pourrait préférer la Costa Brava où les Catalans du sud sont nettement plus accueillant que les Catalans du nord. Pour conclure, la barre des 2 millions est loin d’être atteinte à Montpellier et si la gare TGV vient à voir le jour à proximité de l’aéroport, le président de la CCI se mordra les doigts d’avoir soutenu cette nouvelle gare inutile à bien des égards car des milliers de voyageurs de l’aérien pourraient bien choisir le train.

  3. stephane007
    Publié le 25 mars 2015

    Nîmes c’est Nîmes, Montpellier c’est Montpellier et les deux villes ne peuvent pas s’encadrer!

  4. groovy
    Publié le 26 mars 2015

    Les vols orly Montpellier de af en a321 en periode estivale sont quasi complet tres bon taux de remplissage cette aéroport a un bel avenir.

  5. Publié le 26 mars 2015

    De moins en moins estival. On peut avoir confiance en l’avenir avec la démographie que connaît la région.

    • Publié le 26 mars 2015

      démographie ne veut pas dire pouvoir d’achat; or la région de montpellier connaît un fort de chomahe

      • Publié le 27 mars 2015

        Le taux de chômage est élevé mais le nombre d’emplois s’est aussi accru au cours des dernières décennies, ce qui explique le développement spectaculaire de Montpellier dont l’agglomération compte prés de 500 000 habitants.De plus les avions qui touchent MPL transportent souvent une majorité d’étrangers.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum