Le 29 mars 1934 dans le ciel : Le soulagement après avoir retrouvé Brook

air-journal-de-havilland-dh80-leslie-brook

Histoire de l’aviation – 29 mars 1934. En ce 29 mars 1934, on est enfin fixé sur le sort de l’aviateur de nationalité britannique Brook, avec des nouvelles plutôt rassurantes, alors qu’on craignait le pire, Brook n’ayant pas donné de signes de vie depuis la veille, jour où il s’était lancé dans la conquête du record de vitesse sur la liaison Angleterre – Australie.

Prenant son envol à 5 h 24 exactement, le 28 mars 1934, de l’aérodrome de Lymphe, Brook s’acheminait vers Brindisi en Italie, sa première étape, quand un contretemps est venu perturber son évolution : suite à une erreur de navigation, il se retrouve en manque d’essence après moins de 10 heures de vol. Un problème d’autant plus difficile à gérer qu’il survole des montagnes : celles en bordure de Cévennes. L’atterrissage d’urgence risque d’être sportif ! Et il le fut, il se pose alors aux environs de Génolhac, son appareil est brisé et Brook, pour sa part, outre des contusions, a un bras cassé.

Pour rappel, le record qu’il se proposait de battre est détenu à l’époque par l’aviateur australien Charles Kingsford Smith, auteur en octobre 1933 du parcours en 7 jours, 4 heures et 44 minutes, qui compte 14 000 kilomètres.

http://www.air-journal.fr/2015-03-29-le-29-mars-1934-dans-le-ciel-le-soulagement-apres-avoir-retrouve-brook-5137909.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter