Air France-KLM suit désormais la règle du « deux personnes dans le cockpit »

aj_air france a318

Alexandre de Juniac a annoncé que la règle imposant la présence permanente de deux personnes autorisées dans le cockpit, était suivie depuis le 1er avril au sein d’Air France-KLM.

Depuis mercredi 1er avril, Air France-KLM suit la recommandation de l’AESA qui demande « de  réévaluer les risques de sûreté et de sécurité associés à un équipage de quitter le cockpit en raison de besoins opérationnels ou physiologiques ». « Nous avons voulu prendre un petit peu le temps de la raison » avant de la mettre en place, a expliqué le PDG d’Air France-KLM lors d’une conférence de presse à Lyon.

Rappelons que de nombreuses compagnies aériennes ont décidé de suivre la règle du « toujours deux personnes dans le cockpit » : tout le groupe Lufthansa et les compagnies aériennes allemandes, mais aussi British Airways (Iberia l’appliquait déjà avant le crash de l’A320 de Germanwings, tout comme Finnair ou Ryanair), easyJet, Virgin Atlantic, Norwegian Air Shuttle,  Icelandair… en Europe, les compagnies canadiennes Air Canada,  WestJet, Air Transat, Etihad ou Emirates dans le Golfe, …, les compagnies australiennes et Air New Zealand…

Cette règle est déjà appliquée aux Etats-unis depuis les attentas terroristes de 2001.

http://www.air-journal.fr/2015-04-03-air-france-klm-suit-desormais-la-regle-du-deux-personnes-dans-le-cockpit-5142169.html

Commentaire(s)

  1. Bob
    Publié le 3 avril 2015

    Voilà une bonne décision.

  2. Les pilotes d’AF vont nous faire un caca nerveux… les PNC vont nous dire – soutenus par leurs syndicats – « ce n’est pas dans nos attributions »… eheheheh, ça promet….

  3. Franck IOWA
    Publié le 3 avril 2015

    Celas n’a pas empêché des vols suicidaires, même si le copilote était présent à côté du pilote.

  4. Mr Barbier
    Publié le 3 avril 2015

    On va mettre une hotesse avec le pilote restant, et ensuite ? si il a decidé de pousser le manche, il va le faire et je vois mal comment elle va l’empêcher. Il y a un précédent ou le copilote a décidé de foncer vers le sol, il y a eu bagarre avec le pilote et au final crash. Pas grand chose a faire avec un pilote déterminé et qui se moque de mourir. Ne reste que le préventif, qui dans le cas présent aurait été a coup sur efficace, car le problème était repérable.

    • SERPICO
      Publié le 3 avril 2015

      Cela permettra qu’une personne donne l’alerte ou empêche le blocage de la porte de l’intérieur, cessez vos remarques débiles, personne n’a expliqué qu’un PNC permettrait de récupérer un avion en position inusuelle …

  5. Mr Barbier
    Publié le 3 avril 2015

    Et voilà , le « y a qu’à » a déjà frappé. Donc 2 personnes dans le cockpit , plus une 3e pour en remplacer une en cas de « besoin naturel » et pour les phases de sommeil dans les lon-courriers .
    Et si une des 2 personnes attaque l’autre , on prévoit quoi ?

  6. Gian
    Publié le 3 avril 2015

    L’intelligence dans l’aviation civile, il faut un’accidents pour trouvé des solutions!

  7. SERPICO
    Publié le 3 avril 2015

    LE SNPL sous pression médiatique vient d’avaler une couleuvre, il va falloir avoir des yeux dans le dos désormais…. Sur LC, fini la glande dans les galley, car en fait ce qui se jouait là, ce n’était pas les « pauses pipi » mais bien autre chose…. En outre se faire flicker par un gueux de PNC, je pense que les dents doivent grincer… Affaire à suivre !

  8. Publié le 3 avril 2015

    Procedure inutile car il suffit « d’éliminer » (ce n’est pas les outils qui manquent dans un cockpit) la deuxième personne présente au cockpit (pilote, PNC ou JPS) pour reproduire ce dramatique accident.

    Ce n’est qu’une annonce purement démagogique car le fond du problème (défaillance du service médical) n’est absolument pas résolu.

    • SERPICO
      Publié le 3 avril 2015

      AHHHH et quel genre d’outil ? une kalashnikov ? un coupe haie, une batte de base ball, ou un fusil harpon…. En dehors de la fameuse hache, il n’ y en a pas plus que dans le galley…. Peut être même moins….encore du délire !

  9. Airbid
    Publié le 3 avril 2015

    Dans les bureaux directoriaux aussi, quelquefois il devrait y avoir 2 personnes pour prévenir les comportements inconsciemment suicidaires.

  10. Erik de Nice
    Publié le 3 avril 2015

    @MR BARBIER : « Si il a décider de pousser le manche, il va le faire.. »
    À coup sûr, il y a de grandes chances sur les longs courriers que certains pilotes décident de laisser à certaines hôtesses le privilège de « poussée le manche »!!! Ahahahah…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum