Le patron de Corsair International attaque Air France aux Prud’hommes

air-journal_air-france_maintenance

Pascal de Izaguirre, un ancien cadre d’Air France, aujourd’hui à la tête de Corsair International accuse son ex-employeur de lui avoir sucré les billets gratuits auxquels il estime avoir droit. Il demande près de 400 000 euros.

L’affaire n’est pas courante : un actuel PDG d’une compagnie française a attaqué son ex-employeur, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de la compagnie Air France, aux Prud’hommes de Bobigny le 1er avril dernier, rapporte Le Figaro. Il reproche à Air France de ne pas tenir ses engagements quand elle l’avait licencié en 2009. A l’époque, le solde pour tout compte comprenait un chèque de 800 000 euros et le « maintien des facilités de transports », comprenez des voyages gratuits.

Or, depuis le 1er janvier 2013, dans le cadre de son plan Transform 2015, la première compagnie française a supprimé les billets gratuits dont il bénéficiait ainsi que sa femme et ses enfants. La décision émane d’Alexandre de Juniac et concerne « tous les anciens dirigeants d’Air France ayant fait l’objet d’un départ anticipé». D’après les calculs de Pascal de Izaguirre, le préjudice s’élève à 390 000 euros.

De son côté, Air France s’est défendue en indiquant que non seulement, les billets gratuits ne faisaient pas partie du solde pour tout compte, mais que Pascal de Izaguirre aurait «porté atteinte à la réputation de la compagnie» dans des «propos publics» lorsqu’il a rejoint Corsair International, du groupe TUI.

Le jugement est attendu le 19 mai prochain.

Le conseil de Pascal de Izaguirre a souhaité répondre dans le communiqué  suivant :

« En qualité de conseil de Monsieur de Izaguirre, je me dois de rétablir la réalité du litige qui oppose mon client à la société Air France. Mon client ne demande ni plus ni moins que l’exécution loyale par Air France, son ancien employeur, des accords qui ont été conclus entre eux en 2009. C’est à la suite de son licenciement par cette société, dont les motifs étaient contestables, que Monsieur de Izaguirre a renoncé à exercer tout recours contre Air France en contrepartie de la signature d’un accord transactionnel.

Contrairement à ce que soutient Air France, ces engagements ne constituent nullement une faveur consentie à mon client mais sont de nature contractuelle et doivent être honorés, à défaut de quoi, la partie lésée est en droit de demander le rétablissement de ses droits, ou à défaut des dommages et intérêts.

 En droit français, les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites. Elles doivent être exécutées de bonne foi.

 Ce point de droit est le seul qui nous oppose à Air France. Il n’y a pas d’autre débat que celui-ci. »

http://www.air-journal.fr/2015-04-04-le-patron-de-corsair-international-attaque-air-france-aux-prudhommes-5142259.html

Commentaire(s)

  1. Pépère
    Publié le 4 avril 2015

    J’aime bien les disputes entre nantis qui couinent le ventre plein.
    Et je t’envoie mon avocat..
    Tiens prends du Prud’hommes.
    Quatre cent mille.Au moins,

  2. rantanplan
    Publié le 4 avril 2015

    Quid ???? AF faisait donc voyager gratuitement ses anciens cadres???
    C’est vraiment du n’importe quoi,et je ne m’étonne plus des difficultés financières rencontrées par le groupe, si tout est à l’avenant….
    Quant à Mr de Izagirre, il devrait également avoir honte de quémander quoique ce soit alors qu’il a perçu 800 000€ d’indemnités et qu’il est de surcroît à la tête d’une compagnie aérienne ou son salaire n’est certainement pas réduit à un SMIC, loin de là!

  3. Si ça c’est pas du culot! Et les billets gratuits, il n’en a pas chez Corsair « international »? Rires.

  4. Publié le 4 avril 2015

    Je le comprends, chez Corsair le réseau n’est pas aussi étendu que celui d’AF. Et puis, c’est surement son fils qui souhaite aller à Los Angeles pour faire la fête ce week-end de Pâques. Il ne va pas payer un billet plein-pot tout de même!! lol

  5. je suis pourtant AF mais là c’est le ponpon, quand on voit adj remettre en cause les acquis sociaux et le travail des enfants mais lui s’engraisse en augmentant son salaire de 30%!!!!!! un gars qui a fait…. L ´ENA comme ceux qui nous gouvernent, il n’a passé aucun entretien d’embauche non plus…..

    • Publié le 4 avril 2015

      Il serait peut etre bon d’arreter de lire les tracts CGT. J’ai écouté sa conference en entier, et rien de vraiment choquant sur le fond du discours. Il faut faire evoluer les acquis sociaux, c’est une nécessite.

      Et il n’a pas augmenté sa part fixe d’après ce que je sais. Et il a renoncé à la moitié de sa part variable. Un PDG d’un grand groupe aerien mondial comme AF-KL, qui touche 1 million d’euros par an, y a rien de choquant. Allez voir la remuneration des autres PDG pour rire.

  6. Avec le salaire qu’il a , il peut pas se payer des billets , ya de quoi rire quand même,
    j’espère que les prud’hommes vont lui mettre dans le c.l ces billets

  7. Erik de Nice
    Publié le 4 avril 2015

    Les effectifs de la Compagnie Air France comptent encore une multitude d’individus dans ce genre et seul un énième plan social pourra financer leurs « caprice ». Qui payera l’addition au final?
    C’est culturel chez AF…

  8. LORENZO CCO
    Publié le 4 avril 2015

    Je trouve ça très bien que PDI n’ait plus ses droits aux billets pour convenance personnel ainsi que sa famille. De plus, un départ anticipé ne justifie aucunement la conservation des droits.Il en est ainsi pour un PS à qui on demande 30 ans de carrière pour avoir ses droits à vie. PDI n’avait pas de clause de non concurrence pour être à la tête de Corsair? Et pourquoi ceci est obligatoire pour le reste des employés. Bravo AdJ.. et j’espère que PDI ne sera pas indemnisé ni n’aura lui et les siens accès à ses billets… de plus c’est petit avec le salaire qu’il doit avoir.

  9. MAB
    Publié le 4 avril 2015

    Je pense qu’il faudrait arrêter les billets gratuits, et déjà avec les difficultés d’AF…
    Cependant, la justice fera son travail : si AF avait promis, il faut qu’elle tienne ses promesses, si non, et bien qu’il aille baladé le PDG de corsair.
    AF (si c’est le cas) n’aurait pas du promettre ces billets, et devrait surtout les supprimer tout court…

  10. Publié le 4 avril 2015

    Non mais vraiment … vous me faites tous rire… ! s’il avait droit a ses billets alors pourquoi ne pas les réclamer! vous les pilotes d’AF vous etes les 1er a revendiquer tout sur tout !! alors messieux … arrêtez de faire vos jalouses!
    non mais je reve! payé grassement a ne faire que 60h/mois sur le secteur 320 et cela vient pleurer parce que qq’un gagne mieux?
    ben faites greve !! vous aves deja permis a pas mal de vos collègues au sol de perdre leur boulot! et eux ne gagnaient pas loin du SMIC…. la honte sur vous!

  11. Publié le 4 avril 2015

    a propos,je suis un anti AF… car vous avez dépassé les bornes… !! d’une magnifique compagnie vous en avez fait vraiment n’importe quoi…. !
    c’est navrant…

  12. Airbid
    Publié le 4 avril 2015

    Si ce n’est pas un poisson d’avril, alors c’est honteux. La France d’en haut n’en a jamais assez. La république nourrit des aristos dignes de l’ancien régime.

  13. Alors qu’il y a 4 ou 5 millions de chômeurs, les GP pour des cadres démissionnaires sont une gabegie absolue et la demande de cet individu et tout simplement AHURISSANTE ! Le droit sera peut être avec lui, la morale certainement pas. En tant que client imbécile qui paie ses billets plein pot, j,éviterai a l’avenir d’engraisser la compagnie de cette personne.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum