Fausse alerte à la bombe sur Germanwings

air-journal germanwings a320

Un avion de la compagnie aérienne low cost Germanwings devant relier Cologne à Milan a dû évacuer tous les passagers avant le décollage suite à une alerte à la bombe, qui s’est révélée fausse.

L’Airbus A320 de la filiale spécialisée dans le vol pas cher de Lufthansa s’apprêtait le 12 avril 2015 à décoller de l’aéroport de Cologne-Bonn en direction de Milan-Malpensa, avec 126 passagers et six membres d’équipages à bord. Mais le vol 4U826 n’a pas décollé : alors qu’il se dirigeait vers la piste, la tour de contrôle a prévenu l’équipage d’une alerte à la bombe reçue par la police fédérale. L’avion s’est immobilisé à l’écart et tout le mode a été évacué « en bon ordre ». Les services de sécurité ont fouillé l’appareil, avec l’aide de chiens spécialisés dans la détection des explosifs, sans résultat. Les passagers ont été replacés sur un autre vol, qui a pu décoller en début de soirée vers Milan.

Seule l’enquête pourra donner des éclaircissements sur l’état mental de l’auteur de cette fausse alerte, qui survient trois semaines après le crash du vol 4U9525 dans les Alpes suite à une action volontaire du copilote Andreas Lubitz. L’accident a fait 149 autres victimes, auxquelles un hommage sera rendu vendredi à la cathédrale de Cologne, en présence du président allemand. Lufthansa a confirmé l’annulation des célébrations de son 60e anniversaire, prévues mercredi.

http://www.air-journal.fr/2015-04-13-fausse-alerte-a-la-bombe-sur-germanwings-5142641.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter