Aéroports de Paris : +1,3% en mars

Air-Journal_A330 Jet Airways_CDG

Le gestionnaire Aéroports de Paris a enregistré le mois dernier une hausse du trafic passager de +1,3%, pour un total de 7,449 millions de passagers accueillis.

Selon les statistiques publiées le 15 avril 2015 par ADP, 5,09 millions de voyageurs sont passés en mars par Paris-Charles de Gaulle (+1,3%), et 2,35 millions à Paris-Orly (+1,4%). Le trafic France est en hausse (+1,2%) tout comme celui en Europe (hors France) avec une progression de +2,8%). Le trafic international (hors Europe) est en léger recul à -0,1% avec une baisse sur les faisceaux suivants : Amérique Latine (-3,8%), Afrique (-5,0%) et DOM-COM (-6,1%). A l’inverse, les autres faisceaux sont en croissance : Asie-Pacifique (+8,7%), Moyen-Orient (+3,2%) et Amérique du Nord (+2,4%). Le nombre de passagers en correspondance est en augmentation de 3,4%. Le taux de correspondance s’est établi à 26,5%, en hausse de 0,7 point par rapport à mars 2014.

Depuis le début de l’année, le trafic d’Aéroports de Paris progresse de 2,0% avec un total de 20,54 millions de passagers. Le nombre de passagers en correspondance est en hausse de 2,4%, le taux de correspondance atteignant 26,1%, en augmentation de 0,1 point.

Le trafic de TAV Airports, dont ADP détient 38 % du capital, est en hausse de 8,6% sur le mois de mars 2015 à 7,74 millions de passagers, dont 4,73 millions à Istanbul-Atatürk, et de 6,8% depuis le début de l’année (Aéroports de Paris et TAV Airports gèrent l’aéroport de Zagreb depuis décembre 2013 et TAV Airports gère l’aéroport de Milas-Bodrum depuis août 2014. Pour être conforme aux présentations de TAV Airports, la variation présentée ci-dessus ne prend pas en compte le trafic de Milas-Bodrum et de Zagreb en 2013. En prenant en compte pro forma le trafic de ces deux aéroports en 2013, le trafic total de TAV Airports serait en hausse de 7,5% en mars 2015, de 5,7% depuis le début de l’année, et de 8,1% sur le cumul des douze derniers mois).

http://www.air-journal.fr/2015-04-16-aeroports-de-paris-13-en-mars-5142794.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 16 avril 2015

    On tire à boulets rouges sur ADP, le pays est en crise mais ADP n’a jamais accueili autant de passagers. La je n’y comprends plus rien

    • Le pays est en crise certes mais son économie continue de tourner.De plus en plus de gens voyagent dans des milieux où l’on ne prenait jamais l’avion. De plus les Français ne sont pas les seuls à utiliser ADP. Mais si la France était en plein essor le taux de progression serait supérieur à 2%.Regardez les progressions d’Istambul ou des aéroports chinois

  2. chiefpilot
    Publié le 16 avril 2015

    Parce que l’avion n’est pas plus cher que le train , et qu’il est plus cher de passer ses vacances en France que dans certaines pays étrangers ou la crise est plus importante que chez nous… entre autres explications…

  3. le chavenois
    Publié le 17 avril 2015

    Un euro faible est un facteur attractif pour l’acquisition d’un bien ou d’un service produit et vendu en France. Pour un asiatique ou un américain, la France, comme tous les autres membres de la zone euro, devient alors une destination abordable pour les affaires comme pour le tourisme.

  4. le chavenois
    Publié le 17 avril 2015

    … de plus hormis en France, l’Europe retrouve, économiquement parlant, un peu de  » couleurs « .

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter