Delta Air Lines : plus de profits, moins de long-courrier

air-journal_Delta_777-200LR flight

La compagnie aérienne Delta Air Lines a dépassé les attentes pour ses résultats trimestriels, avec un bénéfice de 746 millions de dollars. Mais la conjoncture et des questions sur la rentabilité font qu’elle réduira son programme de vols long-courriers dès le début de la prochaine saison hivernale.

Les résultats présentés le 15 avril 2015 par la compagnie américaine montrent un résultat net en forte hausse, passant à 746 millions de dollars contre 213 au premier trimestre de l’année dernière ; son chiffre d’affaires a progressé sur la même période de +5% à 9,39 milliards de dollars, conformément aux attentes des analystes. Ajusté des éléments exceptionnels, Delta Air Lines a réalisé un bénéfice net de 372 millions de dollars, soit 45 cents par action (90 cents avant évènements exceptionnels). La marge opérationnelle a atteint 8,8%. Ce qui permet à son CEO Richard Anderson de parler de « meilleur premier trimestre de l’histoire de Delta, sur le plan opérationnel comme financier ».

Pour le deuxième trimestre en cours, la compagnie de l’alliance SkyTeam prévoit une marge opérationnelle de 16 à 18% grâce à la baisse de la facture carburant, et une augmentation de sa capacité globale d’environ 3% par rapport au deuxième trimestre 2014.

Mais le raffermissement du dollar freine la demande, et Delta Air Lines envisage de réduire son offre long-courrier d’au moins 15% au quatrième trimestre au Moyen-Orient, en Afrique, en Inde, au Japon et au Brésil (soit une baisse globale de l’offre internationale de -3%), la desserte de l’aéroport de Moscou étant suspendue. Dans le même temps, les capacités intérieures devraient gagner +2,0%.

http://www.air-journal.fr/2015-04-16-delta-air-lines-plus-de-profits-moins-de-long-courrier-5142813.html

Commentaire(s)

  1. BOBO7
    Publié le 16 avril 2015

    très impressionnant

  2. jG
    Publié le 16 avril 2015

    C est bon pour AF /KLM ca. Plus de transfers vers l’ Afrique.

  3. ??
    Publié le 16 avril 2015

    Je trouve dommage que les compagnies aériennes américaines soient devenues si frileuses depuis leurs restructurations et fusions. Des mastodontes aux résultats financiers impressionnants, elle semblent être à la botte de leurs actionnaires dans une vision court termiste. Si elles réduisent la voilure autant, d’autres en profiteront même si les profits seront pour plus tard. Ces trois compagnies (Delta, American et maintenant United depuis leurs efforts de coût) devraient profiter de leurs milliards et milliards pour s’imposer sur la scène internationale. A la place, les compagnies américaines qui semblent dynamiques sont Alaska, Hawaiian ou encore JetBue, bien que de plus en plus soumise à ses actionnaires elle aussi. En témoigne les récentes décisions de densification et baisse des avantages passagers pour remplir les objectifs à court terme de leurs actionnaires.

    • La dérèglementation a laissé des traces indélébiles sur les « legacy airlines ». La peur de faire faillite ou de disparaître est omniprésente. Aussi, il sera difficile pour une compagnie US d’être un leader mondiale aussi longtemps qu’il faudra un visa pour un faire un simple transit au USA comme c’est le cas pour un chinois ou un indien (il n’y a pas de zone de transit dans les aéroports américains).

  4. TIM
    Publié le 16 avril 2015

    Delta Airlines est une compagnie modèle pour moi.

  5. DL & AF: compagnies membres fondateurs de l’alliance SkyTeam… Delta qui rit, AF qui pleure…. L’une dont les profits s’envolent, profits dont les employés bénéficient très largement… un monté en gamme très réussie, des innovations non-stop (wifi sur plus de 200 avions de la flotte), un service au sol sans cesse amélioré (le salon de JFK est un modèle du genre)… l’autre en proie au grève, à une très pénible et surtout très tardive monté en gamme, une « stratégie » marketing et commerciales hésitante (changement de produits, d’appellations, continuel, retour en arrière sur d’ancien concepts, image de plus en plus brouillée – entre AF, Hop, Transavia, plus personne ne s’y retrouve -), et surtout… surtout… des résultats qui peinent – désespérément – à émerger… cherchez l’erreur?

    • Aulongcourt
      Publié le 17 avril 2015

      Votre analyse est loin d’être totalement fausse…et met en relief à posteriori les grands retournements de l’histoire économique aeronautique: Dans la décennie 2000 c’est AF qui riait avec des profits chaque Anne toujours plus élevé ( jusqu’en 2007) et DL qui pleurait en s’enfonçant toujours plus jusqu’à devoir en passer par le chap. 11 ( qui n’existe pas chez nous et c’est bien dommage car AF aujourd’hui en aurait bien besoin!)..Souvenez vous : a l’époque qu’une AF en excellente forme s’allie avec une DL en déconfiture pour creer Skyteam avait ete vu comme un sacre coup Decker dangereux tant on craignait que DL n’entraîne AF dans sa chute…
      Mais il faut garder de l’optimisme au coeur: si l’histoire a deja eu un retournement,elle pourrait en avoir un autre avec une AF florissante aux côtés d’une DL florissante…meme si c’est vrai que pour l’instant,côté résultats financiers,on est toujours dans l’expectative!!!!!

      • Aulongcourt
        Publié le 17 avril 2015

        « … un sacré coup de poker dangeureux »… Pardon.

      • Publié le 17 avril 2015

        Tout à fait d’accord avec votre analyse. Le marché du transport aérien est en effet très cyclique. Actuellement Emirates, comme Delta, est en pleine bourre mais demain … (Turkish sera pour moi un concurrent très sérieux pour Emirates dans un futur pas si lointain et je crois à un redressement d’Air France avec notamment sur le moyen courrier Hop qui disposera d’avions lui permettant de positionner le bon type sur chaque ligne desservie)

  6. Nico777
    Publié le 17 avril 2015

    AF KL 25 milliard de CA et des pertes, DL des gros bénefs avec 10 milliards. Vu l’écart, AF persiste que c’est à cause des coûts du personnel que l’on pert de l’argent ?? Je dirais plutôt une gestion désastreuse oui !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum