Ryanair arrive sur Instagram, lance un concours photo

air-journal_Ryanair instagram

La compagnie aérienne low cost Ryanair a ouvert hier son compte Instagram, et lancé un concours photo « Wingsie » doté de bons d’achats en billets d’avion.

Dans son communiqué du 15 avril 2015, la spécialiste irlandaise du vol pas cher précise que son compte Instagram @Ryanair « dévoile en images les coulisses du plus grand transporteur aérien en Europe, ainsi que des instantanés de ses 190 destinations », tout en offrant « la possibilité pour les clients de partager leurs photos et leurs expériences Ryanair préférées ». Instagram est la dernière plateforme de médias sociaux de Ryanair, après le lancement de son compte Twitter, qui compte près de 150 000 followers, sa chaîne YouTube et son compte LinkedIn ; « d’autres plateformes devraient suivre » dans le cadre du programme d’amélioration Always Getting Better.

Pour célébrer le lancement de son compte Instagram, Ryanair met en dotation des bons de vols d’une valeur de 100 € qui seront remis à cinq heureux gagnants. Pour participer, les clients doivent tout simplement immortaliser leur plus belle imitation d’avion et poster leur photo « Wingsie » sur Instagram, en taguant Ryanair et en incluant les hashtags #wingsie et #Ryanair30. Robin Kiely, responsable de la Communication de Ryanair, a déclaré que la low cost est « ravie de lancer son nouveau compte Instagram alors que nous continuons à accroître notre présence et  notre offre sur les médias sociaux. Nous sommes déjà la compagnie aérienne la plus réactive sur Twitter, et nos vidéos sur YouTube ont été visionnées plus de 3 millions fois. Nous sommes donc impatients de nous lancer sur d’autres plateformes de médias sociaux dans les prochains mois.»

http://www.air-journal.fr/2015-04-16-ryanair-arrive-sur-instagram-lance-un-concours-photo-5142805.html

Commentaire(s)

  1. han benkar
    Publié le 16 avril 2015

    quan eesq rianair revendra a bergerac pur lé vol de marrakesch car il on arété é cété tou le tant plain???

    • Merci de prendre un minimum de soin à votre expression écrite….C’est une agression visuelle.

      • Pierreantoine
        Publié le 16 avril 2015

        « Bernard Pivot  » vs avez raison. Tous ces étrangers qui ne maîtrisent pas notre langue!
        Sans doute maîtrisez vs la leur!
        Encore un esprit ouvert..

        • Je réside en France, je parle le Français. Je travaille avec des anglophones je fais l’effort de parler que en Anglais y compris avec mes collègues Français. J’habiterais en Arabie Saoudite…j’apprendrai l’arabe littéraire, en Israel l’hébreux ect…et me forcerais à le pratiquer avec le maximum de soin possible par respect envers la culture qui m’accueil/ que je visite.

    • Publié le 16 avril 2015

      Ryanair a supprimé le Bergerac-Marrakesh mais Easyjet a renforcé dans le même temps le Bordeaux-Marrakesh donc ça se compense. Vu le prix demandé par Ryanair aux collectivités locales pour maintenir la ligne et que Bordeaux n’est pas loin de Bergerac ce n’est pas une mauvaise chose compte tenu du contexte économique actuel.

    • Bakar
      Publié le 16 avril 2015

      Moi non plus je ne comprends pas pourquoi la cci de la dordogne a arrêté les aides marketing à FR, la ligne marchait très bien et les gens pouvaient partir en vacances pour pas cher. Dôle le fait bien avec Marrakesch et Fes, donc pourquoi pas Bergerac?

      • Publié le 16 avril 2015

        1) Bergerac est beaucoup plus proche de Bordeaux que Dole de Lyon, Mulhouse ou Genève
        2) Le Jura est peut être simplement un peu plus riche que la Dordogne ou peut être qu’en Dordogne on paye moins d’impots d »où moins d’argent our faire tourner l’aéroport de Bergerac
        3) En Franche Comté il y a quoi comme autre aéroport commercial hormis Dôle ? La Dordogne fait partie de l’aquitaine qui dispose des aéroports de Pau, Biarritz, Bordeaux, Périgueux, Agen et je dois en oublier … qui hors Bordeaux ont aussi besoin de subventions pour fonctionner
        4) Je ne suis pas sûr que les gens veulent payer des impots pour faire opérer un vol qui n’apporte pas beaucoup de ressources (touristes entrants) au département de la Dordogne.

        • Aulongcourt
          Publié le 16 avril 2015

          Ben oui: payer des impôts pour faire venir des touristes étrangers qui viennent dépenser des sous ici,chez nous: a la limite on peut comprendre cette logique….Mais payer des impôts pour que des gens d’ici s’en aillent dépenser leurs sous ailleurs: où est la logique? Oùest le gain pour la région qui paye????? ( car je suppose qu’un Bergerac-Marrakech n’est pas principalement destine à faire venir ici des touristes marocains argentés…. si?)

  2. Publié le 16 avril 2015

    C’est pas grave mr bernard laissez les gens s’exprimer .
    Bon courage ryanair.

    • Ne pas fournir un Minimum de soin dans une conversation publique (Forum chat blog ect) c’est au mieux de la fainéantise qui, lorsque elle se généralise mène à un déclin de notre langue et de notre représentation sociétale( manque de rigueur et difficulté de communication). Au pire c’est un manque de respect pour la culture francophone et là c’est un autre problème. On fait la guerre aux élèves Français pour supprimer le langage « texto » dans leurs rédaction, je ne vois pas pourquoi on devrait laisser nos adultes céder à ce manque de rigueur (Français ou étranger) @ Pierre antoine merci de ne pas interpréter mes propos (lever la carte du racisme…c’est pathétique et hors de propos) à votre sauce, l’ouverture d’esprit commence par la compréhension et le respect de l’autre.

      • Pierreantoine
        Publié le 16 avril 2015

        Tout à fait exact. Un peu péremptoire cependant, ts n’étant pas doués pour jongler avec les idiomes, d’autant que l’intervenant pt ne pas être en France, et mal parler le Français, indépendamment du respect qu’il pt éprouver.
        Chacun sa sauce, et le respect exigible est réciproque, rien de pathétique la dedans, ni de « drama ».
        Je ne suis pas francophone de naissance et demeure tirs étonné de l’exigence des Français envers les éteangers pour qu’ils manient Molière avec aisance.

  3. gerald
    Publié le 16 avril 2015

    une CCI dont les budgets ne sont pas extensibles à l’infini a le choix entre financer la formation et l’apprentissage….. ou passer à la caisse avec Ryanair

    parfois on baisse les bras pour ne pas se retrouver dans la situation de Beauvais…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum