La Compagnie : Londres – Newark et nouveau menu

air-journal_La_Compagnie_757-200

Le transporteur aérien français La Compagnie Boutique Airlines inaugure demain sa nouvelle liaison entre Londres et Newark. Elle a d’autre part dévoilé un nouveau menu, toujours élaboré par le chef Christophe Langrée, initialement pour les passagers entre Paris et New York.

A partir du 24 avril 2015, La Compagnie propose jusqu’à six vols par semaine (rythme atteint en juin) entre l’aéroport de Londres-Luton et Newark-Liberty près de New York, opérés en Boeing 757-200 configuré pour accueillir 74 passagers uniquement en classe Affaires, dans des sièges-lits entièrement inclinables et équipés de tablettes de divertissement tactiles sans fil. Le vol B0 006 décolle à 17h45 pour arriver à 21h00, tandis que le vol retour B0 007 quitte les Etats-Unis à 22h20 pour se poser le lendemain à 10h30. La Compagnie est en concurrence sur cette route avec American Airlines (JFK – Heathrow), British Airways (Heathrow ou City – JFK, Heathrow – Newark), Delta Air Lines (JFK ou Newark – Heathrow), Kuwait Airways (Heathrow – JFK), la low cost Norwegian Air Shuttle (Gatwick – JFK), United Airlines (Newark – Heathrow) et Virgin Atlantic (Heathrow – JFK ou Newark).

La nouvelle carte de La Compagnie sera servie d’vil à décembre, et comporte trois menus différents avec entrée, choix entre deux plats, fromages et fruits, dessert et collation. Au départ de Paris-CDG, ont citera par exemple une Épaule d’Agneau braisée confite aux épices, légumes cuits en pot, une Daube de Boeuf et pépites de foie gras, pomme de terre écrasée à la chlorophylle, ou un Dos de Cabillaud, graines de fenouil, ragout de Bortoli et haricots trois couleurs, sauce poularde parmi les plats proposés. Au départ de New York, « afin de respecter le sommeil de nos clients », La Compagnie propose un dîner léger, composé notamment d’une soupe chaude ou froide selon la saison, d’une Salade de Saumon et Truite fumés ou d’une Quiche à la figue et au Fromage de chèvre ou d’un Poulet grillé accompagné de tomates et salade, et d’un dessert – avec un petit-déjeuner à la Française au réveil.

Les menus servis à bord de La Compagnie « ont été minutieusement préparés par les chefs cuisiniers de nos partenaires, Servair en France et Flying Food aux États-Unis. Christophe Langrée a formé les équipes à la préparation de chaque plat. Chaque menu est cuisiné le jour même et livré à bord 45 minutes avant le vol. Les dîners sont remis à température à bord par nos personnels navigants, quelques minutes avant d’être servis à nos passagers. Les menus sont composés en fonction des saisons et changent chaque mois, afin de respecter les produits de saison ». Les passagers peuvent aussi réserver un menu spécial « adapté aux contraintes alimentaires » (sans gluten, spécial bébé, sans sel, végétarien, casher etc.), sur simple réservation 48 heures au préalable, « pour permettre à nos cuisines de se faire livrer les produits nécessaires à l’élaboration de menus spéciaux ». Tout le long du vol, les clients ont accès à l’ensemble des consommations, Champagne, boissons sans alcool, jus de fruits, eaux plates et pétillantes. Un panier de friandises est également mis à disposition : bonbons Haribo, barres chocolatées, petits gâteaux salés… Avant leur venu à bord, les passagers de La Compagnie ont accès aux salons Art & Lounge à Newark et Icare à Charles de Gaulle.

air-journal_La_Compagnie_siege

http://www.air-journal.fr/2015-04-23-la-compagnie-londres-newark-et-nouveau-menu-5143170.html

Commentaire(s)

  1. Vincent
    Publié le 23 avril 2015

    Et pour la couleur du papier toilettes et du savon liquide, rien de neuf ?

    Si c’est le cas, qu’ils ne gênent surtout pour diffuser un nouveau communiqué de « presse ».

  2. superyoda86
    Publié le 23 avril 2015

    sympa, c’est combien déjà l’aller retour avec cette compagnie?^^

  3. 1300€ est un prix d’appel car je ne vois pas comment faire du bénéfice avec 74pax

  4. Publié le 24 avril 2015

    Franchement, bonne chance à cette compagnie sur le marché anglais qui est rudement concurrentiel, but it’s gonna hot i think!!!!!!

  5. Belle initiative, good luck!
    Mais le nom « la Compagnie boutique » ne fait vraiment pas rêver!
    Reste à réussir là où plusieurs autres ont échoué, le businessman ayant pour principe de partir de LHR pour aller à JFK, les liaisons LTN/EWR étant peu prisées par cette clientèle.

    • Publié le 24 avril 2015

      Pour se démarquer des autres il n’est pas totalement idiot de partir d’un autre aéroport londonien que les autres compagnies qui opèrent vers NYC, d’autant plus un aéroport plus petit … ce qui peut mieux convenir à un certain type de passagers. Après je me doute que si la compagnie avait pu obtenir des créneaux à LHR elle aurait choisi ce dernier.

  6. Arnaud0
    Publié le 24 avril 2015

    Moi, c’est l’arrivée à EWR qui me paraît bien tard.

    • Aulongcourt
      Publié le 24 avril 2015

      Le fait est qu’avec une seul offre d’horaire par jour, et aucun hub qui impose une plage horaire,et compte tenu des temps de vol et des décalages horaires, il faut faire des choix:
      Soit donner aux clients la possibilité d’une journée de travail AVANT le vol et donc proposer un départ après-midi tardif/début de soirée ( c’est le choix de La Compagnie, ici.) : mais cela implique une arrivée plus tardive qui enlève toute possibilité de travail à l’arrivée.
      Soit offrir cette possibilité de travail à l’arrivée…et donc offrir un départ tôt le matin, style 9H/10H de LTN..mais ca enlève la possibilité de faire quoi que ce soit avant le vol.
      Soit mettre un horaire mi-journée ,type déc de LTN vers 13/14 H mais cela ne donne qu’une activite profession ele  » coup de vent » d’une heure ou deux AVANT le vol et idem APRES compte tenu du temps formalités a l’arrivée : deux 1/2 solution dans ce.cas!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum