Transavia France ouvre les ventes pour l’hiver prochain

air-journal_Transavia nouvelle image©Studio Dumbar

La compagnie aérienne low cost Transavia France a lancé hier les ventes pour son programme de vols de l’hiver prochain, avec près d’un million de sièges disponibles sur 25 routes.

Dans son communiqué du 23 avril 2015, la filiale spécialisée dans le vol pas cher d’Air France indique que les vols du 2 novembre au 26 mars 2016 sont désormais disponibles à la réservation au départ des aéroports de Paris-Orly, Lyon-Saint Exupéry et Nantes-Atlantique. Pas de nouveauté mais « plus de vols et de nouvelles fréquences » sur les liaisons principales, précise Transavia qui promet que l’offre sera étoffée en cours de saison : selon son directeur commercial Hervé Kozar, il est « primordial de pouvoir offrir à nos voyageurs la souplesse de réserver leur voyage en amont avec des prix très compétitifs. Ils bénéficient ainsi de tout le confort pour réserver leur séjour. Ce programme hiver 2015/2016 propose des horaires adaptés à des départs propices aux city-break. Les fréquences des vols à destination du Maroc, de l’Espagne et du Portugal ont également été renforcées ».

Depuis Paris-Orly, Transavia desservira l’hiver prochain le Cap Vert avec un vol par semaine vers Sal et un autre vers Boa Vista (à partir de 155 euros aller simple) ; l’Espagne avec 19 vols par semaine vers Barcelone (37 euros), 15 vers Madrid (42 euros) et sept vers Séville (44 euros) ; la Grèce avec Athènes tous les jours (57 euros) ; la Hongrie avec Budapest six fois par semaine (49 euros) ; Israël avec Tel Aviv cinq fois par semaine (80 euros) ; l’Italie avec Venise tous les jours (30 euros) ; le Maroc avec Fès trois fois par semaine (54 euros), Agadir cinq fois (75 euros), Marrakech 14 fois (75 euros), Essaouira quatre fois (77 euros) et Oujda trois fois par semaine (79 euros) ; le Portugal avec 21 rotations hebdomadaires vers Porto (40 euros), 18 vers Lisbonne (41 euros) et sept vers Funchal via Porto (89 euros) ; la République Tchèque avec un vol quotidien vers Prague (44 euros) ; et enfin la Tunisie avec 15 vols par semaine vers Tunis, 13 vers Djerba et un vers Monastir (tous à 90 euros).

Depuis Nantes-Atlantique, Transavia France opèrera cinq fois par semaine vers Marrakech (72 euros) et quatre fois par semaine vers Porto (36 euros). Lyon-Saint Exupéry aura droit à deux rotations hebdomadaires vers Tunis et cinq vers Monastir (71 euros dans les deux cas).

Rappelons que tous les prix cités s’entendent TTC, à partir de, pour un aller simple.

http://www.air-journal.fr/2015-04-24-transavia-france-ouvre-les-ventes-pour-lhiver-prochain-5143201.html

Commentaire(s)

  1. Très bon développement !!

    Pour des destination loisir a petit prix ! Transavia.com cela reste acceptable par rapport à easyjet et ryanair qui eux pollue le ciel

    • Publié le 24 avril 2015

      Transavia acceptable par rapport à EZY et RYR qui elles pollueraient le ciel ??????????????????? C »est vrai que les B737 de Ryanair doivent être beaucoup plus polluants que les B737 de Transavia. Concernant les A320 d’EZY c’est aussi la même chose par rapport aux A320 d’AF?

  2. Publié le 24 avril 2015

    Toujours rien au départ de Toulouse malgré la fermeture de la base d’AIR FRANCE ?

  3. Et Chambéry est maintenue?

  4. Publié le 24 avril 2015

    Chambéry, c’est fini…. Vive la SNCF, et ses tarifs de voleur !

  5. Steph
    Publié le 24 avril 2015

    Très bien ! Quand AF aura terminé de couler (comme Air Inter, Air Lib…), Transavia s’imposera. C’est ce modèle économique qui a un avenir dans l’aérien.

    • Publié le 24 avril 2015

      Souhaiter la faillite d’une compagnie française … c’est vrai qu’en France on peut se passer sans pb d’un employeur de milliers de personnes… Et je n’évoque même pas les lignes qui ne seraient pas reprises dont certaines sont importantes pour les territoires desservis

    • à STEPH, et aux potentiels AirFranceBasheur de ce site. La probabilité que Air France « coule, ferme » en tant que tel est grandement improbable (sauf catastrophe majeure dont les répercutions toucherons d’autres secteurs d’activités au préalable. Je m’explique: Les lignes opérées par AF, le branding que la compagnie porte (notamment auprès des pax asiatiques/russe/Amérique du nord sur une destination touristique robuste (et oui la France est un beau pays malgré quelques population à « problème ») sécurise un réservoir clientèle important. en outre la reprise économique (qui un jour relancera quelques points de croissance en France, faut pas s’attendre à un boum non plus) relancera la clientèle Francaise également(1 pt de croissance=5% de pax en plus) si Air France coule…elle sera renflouée, certainement pas par l’état (j’espères) mon assumption personnelle va vers une des gulfs sister, qui gardera le branding. Mais oui le modèle d’air France en tant que employeur social est en train de changer, heureusement pour la survie de la compagnie dans un sens, car permettant une meilleurs homogénéité du staff, niveler la rentabilité par le haut et les compétences également= meilleur rapport qualité prix pour le pax. Ceux critiquant le salaire des employés AF sachez qu’il ne sont pas les mieux rémunérés en comparaison d’autres industriel aéronautique (mais certainement les mieux rémunérés en tant que exploitant d’avion en France mais ce n’est pas difficile)

      • Steph
        Publié le 24 avril 2015

        Tous les autres cités ne devaient pas fermer non plus. Ca ne pouvait pas arriver, tant de salariés, d’avions, de lignes… tout ça. Et finalement. On y file, ne pas vouloir le voir ne change rien. Aucune réjouissance dans ça, c’est factuel.

  6. AeroNantes
    Publié le 24 avril 2015

    Il manque des destinations, pour Nantes et Lyon.
    Peut être que le programme n’est pas encore définitif.

  7. MKeup
    Publié le 24 avril 2015

    Lancer les ventes d’hiver avant toutes les autres lowcost… Ça, c’est fait.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum