Etihad envoie son deuxième Airbus A380 à Londres

air-journal_Etihad Airways A380 vol2

La compagnie aérienne Etihad Airways a pris possession du deuxième des dix Airbus A380 commandés. Il sera déployé comme le premier entre Abou Dhabi et Londres.

Paré de la nouvelle livrée Facets of Abu Dhabi, A6-APB, le deuxième superjumbo de la compagnie des Emirats Arabes Unis a été officiellement livré le 25 avril 2015. Il sera comme son prédécesseur déployé sur une rotation quotidienne (EY19/EY20) entre l’aéroport d’Abou Dhabi et Londres-Heathrow, dès ce vendredi 1er mai. Un de ses successeurs viendra les rejoindre transformant la route en tout-A380 d’ici août prochain, précise Peter Baumgartner, directeur financier d’Etihad Airways qui a transporté sur cet axe 533.615 passagers ; l’introduction de l’A380 permettra de « renforcer encore le trafic passagers sur cette route ».

La compagnie émiratie a commandé ferme dix Airbus A380, qui devraient tous avoir rejoint sa flotte en 2017. Ils sont configurés pour accueillir 2 passagers en Residence et 9 en Appartements de Première, 70 dans les studios de classe Affaires, et 417 en Economie, soit un total de 498 places. Le troisième A380 doit être déployé à partir du 1er juin sur la ligne vers Sydney (départ 21h50, retour d’Australie le lendemain à 21h50), permettant alors à Etihad Airways de proposer la Route des Kangourous entre Londres et l’Australie complètement en superjumbo. L’arrivée de l’A380 à New York-JFK est prévue le 1er décembre.

Outre ces superjumbos, rappelons que la flotte d’Etihad Airways doit s’enrichir en 2015 d’un A320, de six A321 et de trois Boeing 787-9 Dreamliner (elle en a commandé 41, plus trente 787-10).

http://www.air-journal.fr/2015-05-01-etihad-a380-envoie-son-deuxieme-airbus-a380-a-londres-5143580.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 1 mai 2015 à 10 h 09 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 1 mai 2015

    La « Kangaroo Road » LHR-SYD longtemps monopole BA/QA via SIN( quelle rente!) va bientôt voir passer que des A380 ( British, Qantas , Singapore, Etihad, Emirates ,Qatar …et bientôt Turkish?)au travers des Hubs respectifs …A savoir si on passera à moins de 1000 euros (AR) en toute saison entre l’ Europe et l’Australie du fait de ces surcapacités….en Eco of course!

    • Publié le 1 mai 2015

      vous parlez de surcapacité… vous avez des chiffres ou c’est juste « il y a plus d’offre donc surcapacité » ?
      Il ne faut pas oublier que la demande augmente très très rapidement et le nombre des passagers est en train d’exploser

      • Vincent
        Publié le 1 mai 2015

        La demande augmente, mais curieusement, de nombreux avions du Golfe volent pratiquement à vide !

        Mais il est vrai que s’agissant de compagnies étatiques subventionnées à 100 %, les critères de rentabilité sont secondaires.

        Ah ! Oui ! Je sais ! On m’opposera les chiffres faramineux fournis par ces Etats sur la rentabilité exceptionnelle de leurs compagnies, sauf que leurs normes comptables étant pour le moins folkloriques, ils sont les seuls à y croire !

        • Publié le 1 mai 2015

          Vous avez bientôt finit avec votre propagande anti compagnie du golfe ?

          Visiblement vous passez votre temps à raconter des bêtises derrière un écran sans jamais mettre un pied dans un avion.

          Lors de mes très nombreux voyages avec Emirates, Qatar ou Etihad, les avions étaient tout le temps plein… Et tout les témoignages vont dans le même sens, ainsi que toute les statistiques…

  2. Publié le 1 mai 2015

    Pas d’A380 Etihad à CDG à l’horizon apparemment …

  3. Publié le 1 mai 2015

    Vincent, donc selon vous les pays du golf investissent dans des compagnies qui volent a perte? ok alors je vais vous répondre dans un language que vous comprenez…
    Un arabe n’investit jamais dans un projet qui ne rapporte pas au moins le triple de son investissement!!!
    les normes comptables folkloriques? tous les cadres dirigeants des compagnies du golf sont europeens…. touchant trois a quatre fois plus que dans leurs anciens jobs « folkloriques » en europe.
    Ils achetent des avions europeens, donc font vivre des milliers si ce n’est plus d’europeens, embauchent des milliers d’europeens, proposent des tarifs tres compétitifs et avec des prestations meilleurs que d’autres compagnies et vous trouvez a redir?

    au lieu de critiquer ces compagnies, vous devriez balaieiller devant votre porte et vous demander comment se fait il que l’europe n’est plus compétitive, pourquoi la france (vous etes français) est l’un des pays les plus taxés au monde….etc
    si les pays du golf subventionnent leurs compagnies ou est le probleme??? ce sont des pays souverains c’est la loi de la concurrence soit vous faites mieux soit vous vous terrez!
    que dire de l’europe qui a sauvé ses banques????? avez vous entendu des emiratis ou des qataris (que la france a acueilli avec les honneurs) critiquer l’europe pour avoir sauvé les banques?
    ou bien vous pensez que leur argent est bon mais par leur concurrence?
    SVP soyez objectif dans vos commentaires, nous sommes tous des pationnés mais laissez vos préjugés de coté; et argumentez…

    • Publié le 1 mai 2015

      Votre message est trop compliqué pour ce troll

      Pour vincent:
      Compagnie du golfe = compagnie arabe = compagnie méchante = avions vide + chiffres truqués

      Pire qu’un enfant de 8 ans

    • G22
      Publié le 1 mai 2015

      @Kenzi, vous écrivez « si les pays du golf subventionnent leurs compagnies ou est le probleme??? ce sont des pays souverains c’est la loi de la concurrence soit vous faites mieux soit vous vous terrez! »

      Votre discours est un peu contradictoire, comment peut on d’un côté parler de loi de la concurrence et de l’autre accepter le principe de subvention massive, c’est justement une distorsion de concurrence.
      La stratégie des compagnies du golfe est une stratégie prédatrice, c’est à dire qu’elles achètent leur volume de clientèle, les subventions étatiques leurs permettent une croissance exponentielle en inondant le marché de capacité à prix réduit, le facteur de rentabilité à court moyen terme n’étant pas une donnée essentielle de l’équation, ce qui compte c’est justement de faire disparaître la concurrence pour se retrouver en situation de quasi monopole et c’est à ce moment qu’interviendra le retour sur investissement.

  4. chiefpilot
    Publié le 1 mai 2015

    Merci beaucoup Monsieur KENZI de remettre les pendules a l’heure , vous avez toute ma sympathie

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum