Grève TAP Portugal : échec des négociations

air-journal_TAP-Portugal_A330-200

La grève des pilotes de la compagnie aérienne TAP Portugal débute aujourd’hui, après l’échec des négociations de dernière minute. Au minimum 10% des vols seront assurés au nom du service minimum pendant les dix jours d’arrêt de travail prévus, la réalisation des autres vols dépendant de l’adhésion des pilotes à la grève ; en attendant, le site de l’aéroport de Lisbonne affiche ce matin au vert la quasi-totalité des décollages prévus vendredi.

« Pensez à votre compagnie, au tourisme, au pays », a imploré hier le vice-premier ministre portugais, « ne menez pas une grève de dix jours qui viderait les coffres de n’importe quelle société ». Peine perdue : alors que TAP Portugal assure en moyenne 296 décollages quotidiens, seulement 27 vols sont garantis ce 1er mai 2015 à l’aéroport de Lisbonne-Portela, et 29 samedi – dans les deux cas vers et depuis les Açores, Funchal et quelques destinations internationales dont Paris-Orly, Bruxelles, Luxembourg, Rio de Janeiro, Sao Paulo ou Luanda. La compagnie publie une autre liste de plus de 30 vols « très probablement annulés », et prévient les passagers de « probables difficultés liées à l’accueil en comptoir à l’aéroport, de même qu’auprès de nos services téléphoniques. Toutefois, les employés présents feront leur possible pour résoudre les problèmes liés à cette situation ; nos services ont fait tout leur possible pour trouver des solutions adaptées à la situation et minimiser les conséquences de la grève ».

La presse portugaise évoque dans le pire des cas un conflit devant affecter jusqu’à 300 000 passagers et coûter 70 millions d’euros à la compagnie de Star Alliance en voie de privatisation. Le Syndicat des Pilotes de l’Aviation Civile portugais avait annoncé le 15 avril que « plus des deux tiers des pilotes » avaient voté en faveur de cette grève, l’Etat étant accusé de ne pas avoir restitué les primes d’ancienneté (supprimées en 2011) et d’ignorer un accord d’entreprise leur attribuant entre 10 et 20% du capital en cas de privatisation. Le gouvernement « veut exclure les pilotes du processus de privatisation, et préfère brader la compagnie aérienne porte-drapeau à des intérêts privés étrangers », affirme le syndicat. Rappelons que la précédente grève des pilotes, prévue fin décembre 2014, avait été de fait annulée par l’utilisation d’une loi de « réquisition civile ».

La privatisation de TAP Portugal a été exigée par l’Union européenne et le FMI en échange du plan de sauvetage de l’économie du pays de 78 milliards d’euros, lancé en 2011. Le gouvernement mettra en vente 66% du groupe TAP (qui comprend également une filiale d’entretien aéronautique TAP M&E Brazil, largement déficitaire, la compagnie régionale Portugalia et 43,9% du bagagiste Groundforce), 5% du capital étant réservé aux employés, tandis qu’il gardera le contrôle des 34% restant. Le nom du ou des repreneurs devrait être connu fin juin. Globalia, propriétaire entre autres d’Air Europa, a jeté l’éponge en raison de l’endettement trop important de TAP (environ 1 milliard d’euros), tout comme selon la rumeur le Groupe Synergy de German Efromovitch (Avianca-TACA entre autres) ou le groupe LATAM ; resteraient en course la low cost brésilienne Azul de David Neeleman (fondateur de JetBlue Airways), et l’homme d’affaires portugais Miguel Pais do Amaral allié à l’ancien propriétaire de Continental Airlines.

http://www.air-journal.fr/2015-05-01-greve-tap-portugal-echec-des-negociations-5143565.html

Commentaire(s)

  1. LorenzoCCO
    Publié le 1 mai 2015

    que la direction tienne bon.. si il pouvait en être de même chez Air France.. ça ne serait que du bonheur.

    • Publié le 1 mai 2015

      Lorenzocco Moi ma fille est bloqué au Portugal, elle fait comment pour rentré, et que fait elle si elle doit rester la bas 10 jours, vous n’en avez pas marre de vos grève à la con, moi je travaille dans une école, si je laisse tes gosse dix jours sans allez à l’école parce que je fait grèvent tu fais quoi avec eux ???
      Il y a d’autre moyens ou d’autres méthode pour se faire entendre que de systématiquement s’en prendre à des gens qui n’y peuvent rien et qui ne demande qu’a rentré chez eux,surtout qu’ils sont venu au Portugal faire voire le pays en tant que touriste, quel belle image, après il faudra assumer les conséquences de ce genre de chose et ne pas venir se plaindre s’il y a des licenciements à cause des grosses sommes d’argent qui seront perdue avec cette grève

      • J'me marre
        Publié le 1 mai 2015

        Comme les arguments , toujours les mêmes entre des pour et des anti ,restent toujours suffisamment vagues pour ne pas permettre un débat,j’aimerais que vous soyez pour votre part plus précis…Aussi je me permets de vous demander de nous lister  » les autres loyens et les autres méthodes pour se faire entendre » que vous connaissez,et de nous en indiquer le degré d’efficacite….
        Comme ca,la prochaine fois,en mettant en pratique vos réponses,tout le monde saura et pourra éviter des grèves….

      • Publié le 1 mai 2015

        Qu’elle passe sur Air France. Avec 3 ou 4 vols par jour, elle trouvera bien un tarif assez intéressant…

  2. Les camarades PNT de TAP on le soutien des PNT AF, la lutte doit continuer pour la revalorisation de nos salaires, une close de non licenciement pour les PNT et une réduction du nombre d’heures de vol;
    NO PASARAN, nous résisterons au grand capital !

  3. Publié le 1 mai 2015

    Après Air France, après Lufthansa, après Iberia voici le tour de TAP Portugal…
    Rien ne va plus chez les legacy en Europe.

  4. Publié le 1 mai 2015

    Faudra pas pleurer quand 80% du trafic aura basculé chez les low-cost et les cies du Golfe ou asiatiques.

    • Père Denis
      Publié le 2 mai 2015

      Pour qu’il y ait  » basculement », il faut que les clients quittent TAP pour les compagnies du Golfe ou Asiatiques…Ces dernières depuis l’Europe ne peuvent espérer que le trafic Europe-Asie/Moyen Orient/Inde/Afrique de l’Est….Or TAP ,compagnie au reseau LC tres tres tres limite,ne va NI en Asie,NI en Afrique de l’Est, NI en Inde, NI au Moyen Orient…
      Aussi, en ce qui concerne la TAP, votre argument sur ce point est plutot hors sujet….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum