Aer Lingus ouvre Washington D.C. depuis Paris via Dublin

air-journal_aer lingus a330

Aer Lingus annonce l’ouverture d’une nouvelle liaison entre sa base de Dublin et Washington Dulles depuis le 1er mai  jusqu’au 24 octobre 2015. 

Du 1er mai au 24 octobre 2015, la compagnie nationale irlandaise opère  des vols vers Washington D.C depuis Paris-Charles de Gaulle, quatre fois par semaine, avec donc une correspondance à Dublin. Tous les lundi, mercredi, vendredi et dimanche, les vols  opérés en Airbus A320, partent à 10h20, et arrivent à 11h05 à Dublin. Changement d’avion à Dublin, le vol d’Aer Lingus repartant à 12h45 de Dublin pour une arrivée à Washington à 15h35. Les vols retour repartent de Washington D.C. à 17h20 pour une arrivée à 5h30 à Dublin. Le vol vers Paris repartant 6h50 pour se poser à CDG à 9h40. Les vols transatlantiques avec Aer Lingus sont opérés à bord d’Airbus A330-300, d’Airbus A330-200 ou de Boeing 757.

Les billets pas chers Paris-Washington D.C. sont disponibles sur www.aerlingus.com à partir de 558 € TTC les vols aller-retour (taxes et frais inclus). Rappelons que Paris et Washington sont déjà reliés en direct par Air France-KLKM ainsi que  United qui mettra en place un deuxième service quotidien du 5 juin au 18 août 2015.

Depuis mars 2015, Aer Lingus propose sa nouvelle classe Affaires sur toutes ses liaisons transatlantiques et l’accès aux salons d’aéroport à Dublin et Boston. Les billets A/R en classe Affaires vers Washington D.C au départ de France sont disponibles à partir de 2 792 € TTC (taxes et frais inclus).

Aer Lingus rappelle que la présence d’un agent de l’Immigration américaine à l’aéroport de Dublin permet un transit facile vers les Etats-Unis aux passagers en provenance d’Europe. Ils ont ainsi la possibilité d’effectuer les formalités d’entrée aux Etats-Unis pendant leur correspondance à Dublin, ce qui permet un gain de temps à l’arrivée sur le continent américain.

Les passagers voyageant avec Aer Lingus bénéficient des services d’une compagnie régulière. Les voyageurs au départ de France à destination des Etats-Unis disposent d’un siège alloué à bord de l’avion et d’un bagage de 23kg enregistré en soute. 

Les départs et arrivées sur Dublin se font depuis l’aéroport de Paris-Roissy CDG (Terminal 1) et depuis plusieurs villes de province: Bordeaux, Lyon, Marseille (saisonnier), Nantes ( en vol saisonnier depuis le 2 mai 2015), Nice, Perpignan (saisonnier), Rennes (saisonnier) et Toulouse. Aer Lingus dessert également Cork au départ de Paris et de Nice. Elle dessert seize pays européens et les Etats-Unis depuis Dublin et Cork. « Sa mission est de proposer des tarifs compétitifs sans pour autant sacrifier à la qualité des services à bord et au sol, et de se différencier ainsi des compagnies low cost », souligne-t-elle dans son communiqué.

http://www.air-journal.fr/2015-05-02-aer-lingus-ouvre-washington-d-c-depuis-paris-via-dublin-5143556.html

Commentaire(s)

  1. Pipoca
    Publié le 2 mai 2015

    Super. Ce sera aussi sexy que CDG TYO via Moscou: pas moins cher, un stop barbant et inutile, une pagaille de security check, deux boardings etc..
    Ça montre une seule chose: au départ des pays les plus peuplés d’Europe, le marché pt encore se développer de façon très significative,

  2. Airbid
    Publié le 2 mai 2015

    Faire du ramassage en France pour remplir des vols Irlandais, quelle belle idée. C’est vrai qu’on l’attendait depuis longtemps !!!! Cela manquait, mais faut pas que ça urge car ce n’est pas quotidien
    Médekisemokton?

    • Publié le 2 mai 2015

      Toutes les compagnies européennes font du ramassage pour remplir leurs vols trans-atlantiques ou vers l’Asie!
      Je prends pour exemple AF avec ses vols européens du soir qui arrivent à CDG vers 22h : ils sont pleins de gens ayant leur correspondance sur les vols du soir

  3. Publié le 2 mai 2015

    quelle bonne idée cette us pre clearance , quelle temps précieux gagner

  4. Publié le 2 mai 2015

    Cette information est abusive, il ne s’agit pas d’un Paris-Washington mais d’un Dublin-Washington avec correspondance depuis Paris. Pas tout à fait pareil. Pourquoi faire simple alors qu’on peut faire compliqué quand on sait qu’il y a des Paris-Washington directs et très pratiques.

  5. Ce qui ne vous convient pas peut intéresser d’autres pour diverses raisons. Le monde ne tourne pas autour de vos désirs.

    • Pipoca
      Publié le 2 mai 2015

      Absolument vrai. Raison pour laquelle les GulfSisters ratissent en France,UK, Allemagne etc, la clientèle qu’elles prennent aux majors europeennes, sans être moins chères, et bien plus lentes à cause du stop.
      Mais certains choisissent les chemins les plus longs: la poésie sans doute

  6. Publié le 3 mai 2015

    La mentalité et l’étroitesse d’esprit à la française est pitoyable.

    • bernardpf59
      Publié le 4 mai 2015

      « sans être moins chères » Non cher Norbert, vous ne pouvez pas généraliser dans votre critique de ce propos; Pipoca n’a pas tort en disant que les Gulf sisters ne sont pas moins chères; en effet il ne faut pas généraliser, elles peuvent, hors promotion, être parfois moins chères, parfois plus chères; je peux vous dire que sur Europe/Mru que je fais assez souvent, la plupart du temps, en eco, c’est BA le moins cher au départ de Paris ou Londres, devant EK, et en business de Par ou LHR c’est AF et MK loin devant Emirates qui sont les moins chères; sur l’Australie au départ de Paris en eco ce sont les compagnies chinoises les moins chères et en business AF est à 5% au dessus de Emirates ce qui ne fait pas une différence tres sensible, la même destination au départ de LHR en éco BA combiné à Qantas est environ 35% moins cher que EK et en business sur la meme destination Air India est 30% en dessous de EK. Il ne faut donc pas généraliser, par ailleurs le prix peut ne pas être la seule composante du choix du passager; je repète ce que j’ai dejà dit ici, pour les destinations LC opérées en vol direct depuis l’Europe il faut vraiment que les cies du golfe offrent une réduction tres substantielle pour que je les choisisse car une corespondance de 4 à 6 heures au milieu de la nuit n’est pas vraiment sexy; mais comme il ne faut jamais dire jamais je viens d’acheter un Stockholm/Narita en business sur Qatar airways au prix imbattable de 1300 euros, mais c’était une offre ouverte pendant une semaine pour des voyages jusqu’en fin d’année, étant très disponible dans le choix de mes dates j’ai sauté dessus si je puis dire. Mais je m’éloigne un peu du sujet de l’article. Et là encore le fait de passer la customs and immigration clearance à Dublin au lieu de Washington peut pour certains passagers être un vrai atout.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter