Un pilote de Jet Airways fait un malaise en plein vol

aj_jet airways b737-800

Le commandant de bord d’un vol Jet Airways entre Bangkok et New Delhi a eu un malaise en plein vol, l’empêchant de poursuivre sa mission de pilotage. C’est le copilote, assisté d’un passager pas comme les autres, qui a posé l’avion en urgence.

Le Boeing 737-800 de Jet Airways, avec 121 personnes à bord, était à 230 miles nautiques (370 km) de sa destination finale, le 7 mai dernier, quand le commandant de bord a eu un malaise, qui l’a empêché de pouvoir se maintenir à son poste dans le cockpit. Il a été transporté en cabine où le hasard, a voulu qu’il se trouve un médecin parmi les passagers pour lui prodiguer les premiers soins d’urgence. C’est donc le co-pilote qui a pris en main le pilotage du monocouloir, demandant la présence des services médicaux pour son arrivée sur l’aéroport de New Delhi.

La chance était aussi du côté des passagers puisqu’un commandant de bord de Jet Airways voyageait en tant que passager sur ce vol. Il a assisté le « co-pilote » à continuer sa route jusqu’à New Delhi. Le 737 s’est posé  avec 40 minutes d’avance sur le programme sans autre incident. Sauf que l’aéronef est resté immobilisé sur le tarmac, avant d’être remorqué. En effet, la réglementation indienne interdit aux copilotes de manoeuvrer au sol.

Quant au commandant de bord dont ne connaît pas la gravité du malaise, il a été transporté à l’hôpital.

http://www.air-journal.fr/2015-05-09-un-pilote-de-jet-airways-fait-un-malaise-en-plein-vol-5143929.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 9 mai 2015

    j y étais et je les ai aider

    • Thomas
      Publié le 9 mai 2015

      Ça fait extrêmement mytho de votre part.

      De plus, si vous y étiez réellement, vous en diriez plus sur le déroulement du vol et en quoi a consisté votre aide.

      Le fait qu’un commandant de la compagnie ai aidé le copilote vous discrédite encore plus. A moins que vous ne soyez ce commandant, ce dont je doute fortement

    • fcb
      Publié le 10 mai 2015

      Plutôt que de phantasmer, prends des cours de grammaire…. »je les ai aidés »…..il est visiblement plus facile d’écrire des inepties que de faire l’accord du participe passé avec avoir quand le COD est placé devant…. » LOL!

  2. J'me marre
    Publié le 9 mai 2015

    Moi je n’y étais pas et je n’ai donc rien pu faire pour eux…..

    Shame on me !!!!!

  3. Publié le 9 mai 2015

    merci de relire les 5 premières lignes
    malaise du cdb et c’est le cdb qui pose l’avion ?
    chercher l’erreur

  4. Publié le 9 mai 2015

    Par contre petite erreur dans l’article:

    « Le commandant de bord d’un vol Jet Airways […] a eu un malaise » et plus loin « C’est le commandant de bord […] qui a posé l’avion en urgence. »

  5. Bragon
    Publié le 9 mai 2015

    Comme il n’y a pas de volant pour rouler les avions coté copi sur les 737, c’est pas un probleme de reglementation….
    Pas tres intéressant comme info dans tous les cas.

    • Publié le 10 mai 2015

      En fait ça dépend du type de 737. Certains ont le « tiller », pas d’autres. Donc il se peu tout à fait que ça soit le cas de cette compagnie où l’OPL (le copi, quoi) n’ai pas le droit de « rouler » l’avion. Il y a 1 an ou 2 un A320 de je ne sais plus quelle compagnie avait dérouté sur Bordeaux cause incapacité du CDB. L’OPL avait posé l’avion, évidemment sans problème à BOD, par contre il était resté sur la piste, les procédures de sa compagnie lui interdisant de diriger l’avion au sol.

  6. Publié le 9 mai 2015

    Il y en toujours pour critiquer Air Journal et ses articles…. Cree votre propre site d information aeronautique dans ce cas! Un sujet aeronautique a toute sa place sur ce site (faits divers, depeches, articles de fonds, debats…)

  7. En plein vol !!
    Au beau milieu du ciel !!
    A plus de 10 kilomètres d’altitude avec des passagers apeurés !!
    Il a fait frôler la mort à plus de 200 personnes !!

    Qu’est-ce qu’on trouverait pas pour qualifier un simple malaise…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum