Un avion de Malaysia Airlines fait demi-tour en raison d’un passager ivre

air-journal_Malaysia Airlines 737-800

Un vol de Malaysia Airlines, parti de Kuala Lumpur à destination de Colombo au Sri Lanka, a dû faire demi-tour samedi soir 9 mai, et se poser sur l’aéroport de départ, en raison d’un passager en état d’ébriété, a annoncé le transporteur aérien malaisien.

Parti de Kuala Lumpur, le vol MH179 a du rebrousser chemin en raison d’un passager alcoolisé qui « a commencé à harceler l’équipage de Malaysia Airlines peu après le décollage, » a indiqué la compagnie dans un communiqué. « En raison de sa grande taille, d’autres passagers volontaires ont aidé l’équipage à immobiliser le passager. » Malaysia Airlines continue en indiquant que ce demi-tour était imposé afin « d’assurer la sécurité et le confort des passagers ». Le passager indiscipliné a été remis à la police. Rappelons que Malaysia Airlines a traversé deux graves crises coup sur coup l’année dernière avec la disparition du vol MH370 (239 personnes à bord)  et le vol MH17 (298 victimes) abattu au-dessus de la zone de conflit ukrainien.

Cet incident de passager indiscipliné intervient alors que l’Administration nationale du tourisme de Chine (ANTC) a publié jeudi les noms de quatre touristes chinois placés sur liste noire afin de sensibiliser le peuple aux mauvais comportements lors de leurs déplacements. Un couple de touristes étaient impliqué dans une bagarre survenue en décembre dernier avec une hôtesse de l’air sur un vol de la compagnie low cost Thai Air Asia entre Bangkok et Nanjing. Ils ont été placés sur liste noire pour leurs mauvais comportements durant une période de deux ans, allant du 24 mars 2015 au 23 mars 2017, indique l’agence Xinhua. Un autre touriste a été placé sur cette liste pour une période de deux ans. Le 13 janvier dernier, sur un vol de West Air entre Lhassa et Chongqing, ce trentenaire avait déclenché le toboggan de secours en ouvrant la porte après l’atterrissage.

Cette liste noire de passagers aux « mauvais comportements » a été décidé en mars dernier après une accumulation d’incidents de touristes chinois, notamment lors des transports aériens. Mais pas seulement. La peine la plus lourde sur cette liste noire revient à un touriste chinois ayant escaladé une statue de l’Armée rouge fin avril pour y prendre une photo. Il restera sur liste noire durant dix ans.

http://www.air-journal.fr/2014-12-14-un-vol-dairasia-fait-demi-tour-apres-lagression-dune-hotesse-de-lair-5128054.html

http://www.air-journal.fr/2015-05-10-un-avion-de-malaysia-airlines-fait-demi-tour-en-raison-dun-passager-ivre-5144017.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 11 mai 2015

    « Rappelons que Malaysia Airlines a traversé deux graves crises coup sur coup l’année dernière avec la disparition du vol MH370 (239 personnes à bord) et le vol MH17 (298 victimes) abattu au-dessus de la zone de conflit ukrainien »

    Quel est le rapport avec l’incident d’un pax ivre??????? Pourquoi toujours revenir aux MH370 et 017?????

  2. Grand Bouquetin - 11 mai 2015 à 8 h 37 min
    Grand Bouquetin
    Publié le 11 mai 2015

    Entièrement d’accord. Cette phrase n’a rien à faire là.

  3. Publié le 11 mai 2015

    +1 FCB …
    De plus, si Malaysia Airlines avait vraiment foutu le bordel de par ses incompétences, on pourrait se poser des questions…Mais un avion a disparu on ne saura jamais où, secret qui sera gardé pour des décennies, et l’autre avion a été bombardé par un missile ou un truc du genre. Et dans ce nouveau cas, je trouve que les pilotes on bien réagi en faisant demi-tour. Débarquez-moi ces rigolos qui se prennent soit pour les rois du monde soit pour les amuseurs (pathétiques) publics quand ils sont bourrés. Donc je trouve qu’il est inutile de revenir sur les précédents accidents en évoquant ce nouvel incident. Tout simplement.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter