Air Austral et Air Madagascar confirment la Chine en commun

air-journal_Air Austral Air Madagascar

Les compagnies aériennes Air Austral et Air Madagascar ont entériné lundi leur accord de partage de codes pour la desserte conjointe de la Chine depuis Madagascar et l’île de la Réunion, annoncé en janvier dernier.

Dans leur communiqué du 19 mai 2015, les deux compagnies « fortes de leur positionnement majeur au sein de l’Océan Indien et de leur volonté historique de coopération » annoncent la signature à Antananarivo de l’accord de codeshare, qui sera effectif au « démarrage de la saison hiver IATA » le 1er novembre (et non pas le 15 septembre prochain comme initialement annoncé), sous réserve d’approbation par les autorités chinoises. Il est précisé que dans le cadre de cet accord de partage de code, Air Austral disposera de 132 à 137 sièges en haute saison sur la route Saint-Denis de la Réunion – Guangzhou. Toujours pas d’horaires détaillés, mais en janvier elles annonçaient que l’Airbus A340-300 d’Air Madagascar (configuré pour accueillir 30 passagers en classe Affaires, 21 en premium et 224 en Economie), partirait le mardi et le samedi d’Antananarivo-Ivato, et s’arrêterait à l’aéroport de Saint Denis-Roland Garros, avant de poursuivre son chemin vers Guangzhou-Baiyun ; les vols retour quitteraient la Chine le mercredi et le dimanche. Air Madagascar ne propose ce matin pour le début novembre que des départs lundi et vendredi vers l’ex-Canton « avec une escale technique » (durée de vol 13h10).

« Ce partenariat nous conforte dans notre conviction sans cesse renouvelée qu’Air Austral et Air Madagascar doivent pouvoir se développer ensemble à travers des projets innovants. Cela ne doit cependant pas occulter les principes d’équité, d’équilibre et d’intérêt mutuel. Aujourd’hui, nous voici assurés que les deux compagnies se tournent vers un objectif commun. Nous y croyons bien volontiers », a déclaré Henry Rabary-Njaka, Président du Conseil d’Administration d’Air Madagascar. Pour Marie Joseph Malé, PDG d’Air Austral, « la signature aujourd’hui de ce codeshare est l’aboutissement d’un travail conjoint important et vient concrétiser un partenariat qui nous est cher. Cette nouvelle coopération vient ouvrir aux deux compagnies de belles perspectives de développement. Pour Air Austral, la mise en place de cette liaison directe crée une véritable passerelle entre la Réunion et la Chine du Sud permettant le rapprochement des deux territoires et le renforcement des échanges commerciaux, touristiques mais aussi affinitaires. C’est par ailleurs un moment historique pour la compagnie bientôt en mesure de proposer pour la première fois la Chine dans le cadre d’une desserte régulière et prometteuse »

Cette nouvelle route vise à faire venir plus de touristes chinois à La Réunion, qui ne dispose aujourd’hui vers et depuis la Chine que de vols via Bangkok, l’île Maurice ou donc Madagascar. Air Austral avait déjà proposé des vols directs ponctuels vers l’Empire du Milieu, et cherche depuis 2010 à y obtenir des droits de vols directs depuis l’île de l’Océan indien.

http://www.air-journal.fr/2015-05-20-air-austral-et-air-madagascar-confirment-la-chine-en-commun-5144372.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 20 mai 2015

    Il suffira simplement aux vols Air Mad d’êtres a l’heure , ce qui n’est pas gagné.

  2. Publié le 20 mai 2015

    Ex-Canton … Non, c’est toujours Canton pour les francophones !

    • Les 2 sont acceptables en français. L’usage international (ONU) favorise la transcription en latin d’un nom étranger, d’où Guangzhou. La toponymie française et québécoise recommandent, mais n’obligent pas, l’utilisation d’un nom francisé comme Canton.

      Donc, il est tout à fait correcte d’utiliser Guangzhou ou Canton selon sa préférence, ou encore Mumbai ou Bombay (bien que la Chine tout comme l’Inde préfèrent fortement l’utilisation de la transcription latine).

  3. ali
    Publié le 22 mai 2015

    moi je dis que air mada n’est pas capable d’assurer cette ligne car il ne reviendra jamais à l’heure merci.

  4. Hum, les chinois veulent un catering avec du porc…. ça risque de poser un problème pour ces 2 compagnies.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter