Airbus, Boeing et Embraer : Volaris, Azul et trois compagnies chinoises

air-journal_Volaris A321 delivery

Airbus a livré les deux premiers A321 commandés par la compagnie aérienne low cost Volaris, tandis qu’en Chine Sichuan Airlines recevait son centième avion européen, là aussi un A321. Toujours en Chine, Boeing a placé soixante 737 MAX via deux sociétés de leasing chez Ruili Airlines, tandis qu’Embraer finalisait la vente de 22 appareils de la famille E190 pour Tianjin Airlines. Le constructeur brésilien a d’autre part finalisé la commande d’Azul pour trente E195-E2.

A321 VolarisAIRBUS : La spécialiste mexicaine du vol pas cher Volaris est devenue la première compagnie du pays à opérer l’A321, avec la livraison le 21 mai 2015 des deux exemplaires pris en leasing chez Air Lease Corp. Equipés de Sharklets et configurés pour accueillir 220 passagers, ils seront déployés dès le 1er juin entre l’aéroport de Mexico et Cancun (deux fois par jour initialement et jusqu’à cinq fois par jour cet été), puis entre la capitale et Monterrey à la mi-août avec deux rotations quotidiennes. Volaris opère une flotte tout-Airbus avec 18 A319 et 33 A320 ; elle a commandé 22 A320 supplémentaires dont certains convertis en A321, 30 A320neo et 20 A321neo. Selon le CEO de la low cost Enrique Beltranera, ces livraisons sont « une étape très importante dans notre stratégie de croissance, la capacité supérieure de l’A321 devant nous aider à répondre à la demande en hausse pour des vols confortables et pas chers ». Airbus estime que la flotte des compagnies mexicaines va plus que doubler d’ici 20 ans.

air-journal_Sichuan_airlines_A321L’avionneur européen a d’autre part livré le 100e Airbus de Sichuan Airlines, un A321 rejoignant la flotte du plus grand opérateur tout-Airbus de Chine ; équipé de réacteurs IAE V2500 et de Sharklets, il peut accueillir 8 passagers en classe Affaires et 186 en Economie. Basée à l’aéroport de Chengdu, Sichuan Airlines opère 93 monocouloirs, trois A330-200 et quatre A330-300. Cette dernière addition « augmentera encore plus notre capacité à satisfaire une demande grandissante de transport aérien en Chine », a souligné le président de la compagnie Li Haiying, « nous développons notre réseau non seulement en Chine mais aussi vers l’Australie, l’Europe et l’Amérique du nord, et avec notre flotte de cent Airbus nous sommes confiant dans le fait de pouvoir offrir à nos passagers plus de destinations dans un plus grand confort ». Airbus travaille avec Sichuan Airlines depuis 1995 : elle fut alors la première compagnie en Chine à déployer un avion aux commandes de vol électriques, et plus tard la première à y déployer un A321 – en en 2009, la première à réceptionner un A320 sorti de la FAL de Tianjin.

Air-journal-Ruili Airlines 737-700BOEING : pas de communiqué officiel, mais l’agence Xinhua a rapporté la signature par la low cost Ruili Airlines d’un protocole d’accord portant sur soixante 737 MAX avec les sociétés de leasing Avic International Leasing et Minsheng Financial Leasing. Les monocouloirs remotorisés, dont la version n’a pas été spécifiée, ont une valeur de 6,1 milliards de dollars au prix catalogue. Basée à l’aéroport de Kunming, Ruili Airlines a été lancée en mai 2014 ; elle opère aujourd’hui deux 737-700 et un 737-800, et attend sept autres 737-700 et six 737 MAX – mais vise d’ici 2020 une flotte de 25 monocouloirs remotorisés.

air-journal_Azul E195-E2EMBRAER : l’avionneur brésilien a annoncé hier que la low cost Azul avait confirmé sa commande de trente E195-E2, assortie de droits d’achat pour 20 exemplaires supplémentaires. Un contrat estimé à 3,2 milliards de dollars au prix catalogue toutes options comprises, le premier avion devant rejoindre la flotte de la compagnie brésilienne au deuxième trimestre 2020. Le partenariat avec Embraer depuis la création d’Azul « a été décisif pour la consolidation de notre business plan et de notre croissance sur les routes intérieures », a déclaré son CEO David Neeleman ; « le E2 sera l’avion le plus moderne de sa catégorie, avec une économie sur la consommation supérieure à 20% par rapport aux modèles actuels. Ce qui est fondamental pour que nous puissions maintenir nos prix compétitifs et grandir sur le marché domestique », a-t-il ajouté. Azul opère aujourd’hui 22 E190 et 60 E195 (elle en attend six supplémentaires), ainsi que 60 ATR et cinq A330-200 (son carnet de commandes comprend aussi 63 A320neo et cinq A350-900). La commande confirmée hier porte à 242 le total enregistré par la famille E2 : l’E190-E2 est attendu début 2018, l’E195-E2 en 2019 et l’E175-E2 en 2020.

air-journal_Tianjin Airlines E190-E2Embraer avait annoncé mardi une autre finalisation de commande, cette fois partielle : Tianjin Airlines avait signé pour 42 avions l’année dernière, mais a confirmé vingt E195 livrables à partir de cette année et deux E190-E2 attendus en 2018 (restent 18 E190-E2 qui seront confirmés plus tard). La commande ferme a une valeur estimée à 1,1 milliard de dollars au prix catalogue. La filiale du groupe HNA, basée à l’aéroport de Tianjin, est déjà premier opérateur des Embraer en Chine avec 73 ERJ145 et E190 (ainsi que 17 A320) ; elle sera compagnie de lancement des E2 dans le pays. « Avec la croissance du trafic passager en Chine, ces E195 sont très importants pour que Tianjin Airlines puisse poursuivre sa stratégie de répondre à la demande », a déclaré son président Du Xiaoping déjà « très satisfait » par les E190.

http://www.air-journal.fr/2015-05-22-airbus-boeing-et-embraer-volaris-azul-et-trois-compagnies-chinoises-5144479.html

Commentaire(s)

  1. marc
    Publié le 22 mai 2015

    Si Tianjin Airlines pouvait faire des vols vers l’Europe ça m’arrangerait que de passer par Beijing.
    Mais peut-être qu’il faudrait qu’il produise autre chose que des A320 sur place.

  2. BOBO7
    Publié le 22 mai 2015

    Quelqu’un connait il le nombre exacte de commande de l’a320neo et du 737MAX ?

  3. Publié le 22 mai 2015

    Un A321 avec 294 pax, c’est de l’ultra haute densité!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter