Air France-KLM : Alexandre de Juniac reconduit et droit de vote double adopté

air-journal_KLM Air France Chili 2

L’assemblée générale des actionnaires réunie jeudi 21 mai a décidé de reconduire sans surprise, et dans un fauteuil,  Alexandre de Juniac à la tête du groupe franco-néerlandais pour quatre ans supplémentaires. Le droit de vote double a aussi été adopté malgré une majorité d’actionnaires qui se sont prononcés contre.

56,6 % des actionnaires d’Air France-KLM ayant voté, se sont opposés au droit de vote double, ce qui était insuffisant au vu des deux tiers réclamés pour valider leur opposition à cette résolution. Cette disposition de vote double, inscrite dans la « loi Florange » du 29 mars 2014, stipule que les détenteurs d’actions d’une compagnie depuis plus de deux ans, se voient octroyer un double poids. Ce qui diminue automatiquement le poids des investisseurs spéculatifs de court terme dans le choix de décisions stratégiques.

L’autre vote concernant le mandat d’Alexandre de Juniac réservait moins de suspens. 94,21 % des  votants actionnaires ont renouvelé leur confiance pour quatre ans supplémentaires. « En renouvelant mon mandat de PDG, les actionnaires d’Air France-KLM expriment avant tout leur soutien au projet que nous avons élaboré depuis plusieurs mois, incarné par le plan stratégique Perform 2020 », a confié en retour Alexandre de Juniac. Il a aussi rappelé que le « contexte tourmenté en raison d’une concurrence extrêmement forte » obligeait le groupe « à saisir les opportunités qui se présentent avec une croissance du transport aérien de 5,9% en 2014 ».

Lucide sur la concurrence des pays du Golfe et des low cost comme Ryanair ou easyJet, la croissance du trafic pour Air France-KLM devra se faire via sa filiale low cost Transavia qui est « le bon outil pour adresser ce marché du loisir sur lequel la croissance s’est déplacé en Europe », ainsi que dans la poursuite de la montée en gamme de la flotte – plus de 500 millions d’euros ont été investis dans les 44 Boeing 777 de la flotte, et 30 millions doivent être dépensés dans une cinquantaine d’Airbus A319 et A320— ou des visées vers l’Asie et l’Amérique latine. L’activité de maintenance qui dégage des bénéfices récurrents pour le groupe qui est numéro 2 mondial du secteur, maintiendra une croissance soutenue, a aussi assuré Alexandre de Juniac.

Quant au niveau de sa dette, elle était de 4,68 milliards d’euros, contre 6,5 milliards en 2011, un niveau proche de son objectif de 4,5 milliards d’euros.

http://www.air-journal.fr/2015-05-24-air-france-klm-alexandre-de-juniac-reconduit-et-droit-de-vote-double-adopte-5144587.html

Commentaire(s)

  1. juju
    Publié le 24 mai 2015

    Moi j’aurais revu les salaires des PNT ! histoire de remonter un peu la pente !
    ah mais c’est vrai , c’est plus facile de taper sur le PS (personnel sol).
    Et puis il aurait été de bon aloi de rebaptiser Transavia en Air Inter …

    • Eh oui il y a 20 ans, Air Inter aurait été un bon outil pour concurrencer les low-cost qui commençaient à se développer en particulier sur les liaisons transversales (point à point) à travers l’Europe.
      Mais à l’époque les dirigeants d’Air France n’on pensé qu’à fusionner Air Inter pour la faire disparaître et développer le « hub » à CDG.
      Dommage, 20 ans de perdus !

    • ??
      Publié le 24 mai 2015

      C’est pas revoir les salaires des PNT qui va faire gagner des cents et des milles à AF… La priorité c’est une vraie vision stratégique à long terme, et ADJ ne la possède pas… Des ambitions réalisées à moitié, une destruction du dialogue social en montant tout le monde dans l’entreprise contre les PNT, c’est ce que j’observe depuis le début de la crise.

  2. Dupond
    Publié le 24 mai 2015

    Encore une belle réaction pleine d ineptie, d une personne qui n y connaît RIEN, et cela a le droit de vote…….
    Quelle mystère….

  3. Publié le 24 mai 2015

    je pense qu’ils font ce qu’ils peuvent (les dirigeants) avec ce qu’ils ont fasse aux syndicats hyper puissants des PNT ….
    tranform 2020 puis certainement un transform 2025…. voir meme la disparition un jour de AF… a l’heure ou tout le monde fait des bénéfices (LH, BA enfin le groupe IAG… etc etc…) AF elle s’enfonce doucement ..

  4. Nico777
    Publié le 24 mai 2015

    Passons en force, comme tout ce que pond notre gouvernement de m !

  5. Publié le 24 mai 2015

    Tout mon soutien à AdJ!

  6. schubert75
    Publié le 25 mai 2015

    voici un vrai leader que l’on pourrait aimer suivre à AF
    Lui au moins ne s’augmente pas en période de crise.
    Lui ne s’octroie pas de retraite chapeau.
    Pour lui le travail des enfants n’est pas un acquis social!!!!!
    Et il y aurait surement moins de gévistes à AF (à emprisonner comme au Qatar ..)si ADJ montrait un tel exemple
    https://youtu.be/AqFxK3GMEkA

  7. SHUBERT75 tu devrais savoir qu’en arrivant il s’est augmenté son salaire de 30% et que dans une vidéo il ne sait pas ce qu’est un acquis social remettant en cause le travail des enfants en faisant rire ces copains!!!! il a fait de grosses erreurs stratégiques comme gourgeon et sa clique, et il connaît très bien le PDG de QR…. étonnant non de téléphoner à cette concurrence du golf et de parler de grève?????? je dis ça je ne dis rien mais les faits et paroles sont là

  8. il est vrai que revoir le salaire des PNT et surtout leur productivité serait de bon ton en cette période difficile et les maîtriser un peu plus dans leurs revendications personnelles qui restent égoïstes malgré des demandes qui semblent globale à tous les employés mais il n’en est rien.

  9. groovy
    Publié le 25 mai 2015

    Tant que sa copine du fmi est en poste il ne risque rien.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum