Une Alliance Vanille pour l’Océan Indien

air-journal_Vanille Madagascar Austral Seychelles Mauritius

Les compagnies aériennes Air Austral, Air Madagascar, Air Mauritius et Air Seychelles ainsi que les Comores signeront le mois prochain un accord de coopération créant l’Alliance Vanille, visant l’amélioration globale de la compétitivité régionale par le renforcement de l’offre touristique, le développement du trafic, la facilitation des affaires et l’accroissement des échanges commerciaux dans cette région de l’Océan Indien.

C’est le 18 juin 2015 à Tananarive que l’accord sera signé par les représentants des compagnies aériennes régionales, sous l’impulsion de la Commission de l’Océan Indien (COI) qui parle d’avancée « historique » en faveur de la connectivité aérienne dans la région. Selon le communiqué de la COI, cet accord de coopération « portant création de l’Alliance Vanille améliorera significativement et concrètement la desserte aérienne entre les pays de l’Indianocéanie comme à l’international ». Air Austral, Air Madagascar, Air Mauritius, Air Seychelles, ainsi que le ministère des Transports de l’Union des Comores jusqu’à la nomination d’un transporteur du pays, « s’engagent à défendre ensemble leurs intérêts communs et à accroître la connectivité inter-îles tout en veillant à préserver l’attractivité des tarifs pour les passagers ». Cette initiative « participe activement à l’amélioration globale de la compétitivité régionale par le renforcement de l’offre touristique, le développement du trafic, la facilitation des affaires et l’accroissement des échanges commerciaux », ajoute la COI.

Pour Marie-Joseph Malé, président directeur général d’Air Austral et président du Comité des compagnies aériennes de la COI, le dialogue régional qui s’est installé grâce à l’impulsion de la COI, « marque un tournant majeur pour le transport aérien régional ». En parallèle, les autorités responsables de l’aviation civile de l’Indianocéanie, réunis au sein du Comité des aviations civiles de la COI, travaillent sur la possibilité de mettre en place un cadre régulateur partagé ainsi que sur le renforcement des capacités des administrations notamment en matière de formation et de sûreté. Ce comité est présidé par le directeur général de l’aviation civile de Madagascar.

La création de l’Alliance Vanille suit l’annonce d’un partage de codes vers la Chine entre Air Austral et Air Madagascar, et d’un autre entre Air Madagascar et Air Seychelles portant sur les liaisons entre leurs pays respectifs.

http://www.air-journal.fr/2015-05-26-une-alliance-vanille-pour-locean-indien-5144639.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 26 mai 2015

    Ils foutent quoi Air Madagascar au milieu de ces compagnies qui donnent déjà un meilleur sentiment d’exotisme !!

    Tel pays, telle compagnie ! Dans ce pays on ne sait pas ce que veut dire gérer, et le sport national : la corruption. Pour preuve les ministres qui dépensent sans compter à Paris alors que le peuple crève de faim !

    De plus s’allier à une compagnie blacklistée et non-sûre au niveau de la sécurité, sans compter le service catastrophique !

    S’allier avec une compagnie comme MD pourrait ternir leur image, et de toute façon MD pourrait s’allier avec d’autres compagnes corrompues comme AH.

    Les sérieux entre eux et les corrupteurs entre eux !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter