Air Algérie a un nouveau PDG

air-journal_Air_Algerie_A330-200

Le nouveau PDG de la compagnie aérienne Air Algérie, Mohamed Abdou Bouderbala, a pris ses fonctions hier, promettant de la moderniser au niveau des normes internationales mais aussi dans la relation avec les clients.

Investi le 26 mai 2015 en remplacement de Mohamed Boultif, l’ancien directeur général des Douanes algériennes nommé dimanche a détaillé ses ambitions. A commencer par un diagnostic de la compagnie nationale, que ce soit sur le personnel ou les services techniques et logistiques. Viendra ensuite un plan de modernisation qui « suivra un échéancier » non détaillé, M. Bouderbala mentionnant toutefois la possibilité « d’associer à sa stratégie l’ensemble du personnel, y compris le partenaire social, les agents et les cadres ». Le nouveau PDG s’est donné comme défi de hisser Air Algérie « au niveau exigé par les standards internationaux », à commencer par la relation avec des passagers « qui ne sont pas toujours satisfaits de ses prestations de services ».

Rappelons que le gouvernement algérien avait annoncé en novembre dernier une prochaine restructuration d’Air Algérie, tout en excluant l’ouverture du ciel aux compagnies privées. Cette restructuration, qui comprendra la création de filiales séparées pour le catering, le fret ou les opérations au sol, n’a pas été évoquée hier, pas plus que les annonces de début avril sur le lancement d’ici deux ans de 13 nouvelles liaisons internationales vers l’Europe, l’Afrique et les Etats-Unis, ou les plans de renouvellement de la flotte. Les syndicats ne se sont pas encore exprimés.

La nomination de Mohamed Abdou Bouderbala est l’une des huit annoncées dimanche dans des banques et entreprises publiques, moins de deux semaines après un remaniement gouvernemental ; la Sonatrach, propriétaire de Tassili Airlines, a également changé de patron.

http://www.air-journal.fr/2015-05-27-air-algerie-a-un-nouveau-pdg-5144693.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 27 mai 2015

    sa me fais une belle jambe de savoir sa

  2. Pipoca
    Publié le 27 mai 2015

    belle promo: des douanes (!) à l’aérien. Félicitations donc à l’heureux élu.. En souhaitant aux Algériens que derrière cette langue de bois , apparaisse un jour, un peu d’air frais.
    Pays génial ankylosé par une idéologie comp’ètement dépassée, même abandonnée par Cuba.

  3. BENHMIDA
    Publié le 27 mai 2015

     » restructuration d’Air Algérie, tout en excluant l’ouverture du ciel aux compagnies privées  » , cela s’appelle en langage simple: de la poudre aux yeux pour continuer à profiter du monopole au détriment des usagers qui aspirent à ce qu’il y ait de la concurrence pour qu’ils soulagent leur porte-feuille! Tant que l’Open Sky n’est pas de vigueur, circulez il n’y a rien à voir!

  4. Bienvenu au nouveau PDG, nous lui adressons nos meilleurs voeux d’encouragement. peut être faudrait il commencer par bâtir un siège digne de ce nom.

    • czl
      Publié le 27 mai 2015

      Le chantier du nouveau siège a commencé voici plusieurs années mais est actuellement à l’arrêt à cause d’un différent entre Air Algérie et la société canadienne qui était en charge du projet. L’affaire a été portée en justice

      • Le contrat a été dénoncé par Air Algérie et l’arbitrage international est en cours et il va surement avantager l’entreprise Canadienne qui n’a pas du tout failli !
        Après le 737 saisi à Bruxelles, un 330 sera bientôt immobilisé à Montréal.

    • CaptainObvious - 27 mai 2015 à 10 h 41 min
      CaptainObvious
      Publié le 27 mai 2015

      Toi tu cherches une augmentation…

  5. On remplace un petit corrompu par un grand corrompu, une spécialité Algérienne ! Qu’a fait Bouderbala à la Douane ? Il a hissé ce corps constitué de plus pourri en Algérie a plus pourri sur la planète, voire dans toute la galaxie.
    Le salut du secteur aérien en Algérie réside dans l’ouverture au privé national d’abord puis étranger … Air Algérie a plus d’employés qu’Air France alors que cette dernière a six fois plus d’avions … tout en sachant qu’Air France n’est pas une référence la matière !

  6. Sam
    Publié le 27 mai 2015

    Cette nomination pourrait être de la poudre aux yeux. Je trouve cela scandaleux que l’Algérie n’ouvre pas son espace aérien afin de secouer un peu la ruche d’Air Algérie. La concurrence donnera l’opportunité à cette compagnie de se développer.

    Grâce à la concurrence, on en apprend sur ses erreurs et on les améliorent. Le monopole de cette compagnie commence à peser aujourd’hui, où l’avion commence à être un moyen de transport que se démocratise.

  7. czl
    Publié le 27 mai 2015

    Bon courage au nouveau PDG

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum