Le 2 juin 1912 dans le ciel : Aucun gagnant pour le Prix Peugeot…

air-journal-concours-aviette-1912-rettich

Histoire de l’aviation – 2 juin 1912. En février 1912, Robert Peugeot lance un nouveau prix d’aviation : le Prix Peugeot, ce dernier promettant une récompense de pas moins de 10 000 francs, qui sera remise à l’aviateur qui parviendra le premier à réaliser un vol aux commandes d’un appareil de type aviette, d’au minimum 10 mètres. Un défi que se proposent de relever 23 aviateurs ce 2 juin 1912, sur les 198 inscrits initialement pour participer à la compétition.

Il faut dire que parcourir 10 mètres avec une aviette n’est pas une mince affaire, les pilotes ne pouvant compter que sur leur bonne condition physique, aucun moteur ne participe à la mise en mouvement de l’appareil, seule la force humaine est mise à contribution et pour avancer, pas de secret, il faut pédaler ! Ce dimanche 2 juin 1912, au Parc des Princes, aucun des compétiteurs ne parviendra à satisfaire les exigences du prix.

Ce dernier est bien trop ambitieux pour l’époque, ce qui va pousser Robert Peugeot à créer un nouveau prix plus accessible : il met ainsi 1 000 francs en jeu qui seront remportés par l’aviateur  auteur d’un vol à 10 centimètres de hauteur sur une distance de 1 mètre.  Avec un vol de plus de 3 mètres, Gabriel Poulain sera le grand gagnant en juillet 1912.

http://www.air-journal.fr/2015-06-02-le-2-juin-1912-dans-le-ciel-aucun-gagnant-pour-le-prix-peugeot-5143783.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter