Bases easyJet : Rome ferme, Venise et Barcelone ouvrent

air-journal_easyJet planes

La compagnie aérienne low cost easyJet a annoncé un renforcement de sa stratégie en Italie via l’expansion de ses bases à Milan et Naples, et l’ouverture d’une nouvelle base à Venise en avril prochain au détriment de celle de la capitale. L’aéroport de Barcelone accueillera lui aussi une nouvelle base au printemps 2016.

La spécialiste britannique du vol pas cher précise dans son communiqué du 18 juin 2015 que les aéroports de Milan-Malpensa, Naples et Venise-Marco Polo présentent « plus d’opportunités de croissance à long terme durable et profitable » que Rome-Fiumicino. Les rendements sont plus bas dans la capitale italienne, notamment à cause de la taxe passager qui y a « plus que doublé depuis 2012 » et devrait encore augmenter au-delà de l’inflation ces prochaines années. EasyJet affirme aussi que Fiumicino « fournit une mauvaise expérience aux voyageurs avec de faibles niveaux de ponctualité et de satisfaction client ». Ses Airbus et son personnel quitteront donc l’aéroport de Rome en avril 2016, easyJet promettant que cela se fera « sans perte d’emploi » puisque tous les salariés se verront proposer un poste dans les autres bases du pays. Le réseau à Fiumicino ne devrait pas être affecté, la low cost prévoyant toujours d’y transporter 2 millions de passagers par an (troisième compagnie sur place avec 10% de parts de marché pendant l’année fiscale en cours).

EasyJet stationnera en avril prochain quatre Airbus dans sa nouvelle base à l’aéroport de Venise, de quoi y créer 150 emplois. Elle dessert l’aéroport Marco Polo depuis 1998, et y a augmenté son trafic de 15% par an sur les cinq dernières années ; elle y propose aujourd’hui quinze routes, dont celle au départ de Paris-CDG, ce qui en fait la première compagnie avec 19% de parts de marché. L’aéroport de Milan-Malpensa est déjà la deuxième plus grande base d’easyJet, avec 18 avions; trois autres y seront stationnés en avril prochain, avec 100 emplois supplémentaires pour des pilotes et du personnel de cabine, de quoi y renforcer sa position dominante (45% de parts de marché). Enfin la base de Naples, ouverte l’année dernière, bénéficiera toujours en avril d’un quatrième Airbus ; easyJet y est aussi la première compagnie avec 30% de parts de marché. L’Italie « est un pays stratégique pour easyJet et nos plans pour 2016 permettront d’étendre notre présence à Milan, Naples et Venise », a déclaré la CEO Carolyn McCall, « tout en continuant à relier Rome au reste de l’Europe d’une manière reflétant mieux la demande des passagers ». Au total, easyJet aura l’année prochaine 29 avions basés en Italie, de quoi transporter plus de 15 millions de passagers sur 170 routes.

EasyJet a d’autre part annoncé l’ouverture en février 2016 d’une nouvelle base à l’aéroport de Barcelone-El Prat, où trois Airbus seront stationnés. Elle y transporte déjà près de 3 millions de passagers par an sur 14 routes ; la création d’une base « permettra aux voyageurs d’affaires d’y bénéficier de vols plus tôt le matin, et en général d’un renforcement de fréquences vers des aéroports tels que Paris, Genève ou Milan ».

http://www.air-journal.fr/2015-06-19-bases-easyjet-rome-ferme-venise-et-barcelone-ouvrent-5145877.html

Commentaire(s)

  1. Espérons un vol Barcelone-Strasbourg !! Et un Barcelone-Ajaccio !! Deux lignes qui fonctionneraient bien à coup sur !!

  2. Anto95
    Publié le 19 juin 2015

    C’est de l’ironie pour Barcelone Ajaccio nan?

  3. PE
    Publié le 19 juin 2015

    « Sans fermeture de lignes à Rome Fiumicino »- inexact : easy jet abandonnera en novembre ses quatre liaisons quotidiennes entre FCO et LIN (seules les liaisons sur MXP seront conservées-allez savoir pourquoi puisque mxp est situé bien plus loin du centre que LIN et LIN est donc privilégié par la clientèle affaires)

    • Publié le 19 juin 2015

      Ils ont essayé de se positionner sur Milan Liante mais apparement ça n’a pas prit… Ils garde la route vers Milan Malpensa parce que c’est une des plus grosses bases easyJet. Rien avoir avec clientèle affaire ou pas car easyJet est en pleine phase de séduction des hommes/femmes d’affaires depuis 2-3 ans.

  4. groovy
    Publié le 21 juin 2015

    On dirait qu’ils prennent exemple sur ryanair basta la france voyons l’espagnol et ces pauvres maleables a max surtout le personnel apres peuetre le maroc des bases a casa pour concurrencer ryanair a marrakech et fes et apres on dirait que leur modeles s’essouflent faut voir ils lorgnent peuetre aussi juska Dakar comme vueling et son succes auraient-ils compris un truc ou pas bref nous verrons bien il ne s’agit pas que d’exploiter du personnel et se moquer du porte monnaie du pax lambda ou affair encor faut il honorer son image.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter