Le 22 juin 1930 dans le ciel : Distance, durée, vitesse, aucun record ne résiste à Paris

air-journal-hydravion-latecoere-late-28

Histoire de l’aviation – 22 juin 1930. En ce 22 juin 1930, l’aviation français affiche de nouveaux records à son palmarès : en effet, les Américains voient partir dans le camp français pas moins de quatre records mondiaux ! Des performances dont est à l’origine l’aviateur Paris, lieutenant de vaisseau.

C’est lui qui, ce 22 juin 1930, évoluant dans le ciel de Perpignan, va littérallement « dépouiller » les Américains de quatre titres, à savoir les records du monde de distance, de durée et de vitesse pour hydravions avec une charge utile de 1 000 kilogrammes, soit respectivement : 2 853 kilomètres (distance), 20 heures, 2 minutes et 38 secondes (durée) et 146 kilomètres 760 (vitesse, moyenne horaire). L’aviateur Paris va aussi s’emparer du record de distance, cette fois avec une charge marchande de 500 kilogrammes, soit 2 853 kilomètres de parcourus.

La tuyauterie d’essence de son appareil, un hydravion de type Latécoère 28 à moteur de la firme Hispano-Suiza affichant pas moins de 600 chevaux de puissance, lui occasionnant quelques problèmes d’ordre technique, Paris doit se résoudre à attérir, avec cela dit de beaux exploits à son actif en une seule journée !

http://www.air-journal.fr/2015-06-22-le-22-juin-1930-dans-le-ciel-distance-duree-vitesse-aucun-record-ne-resiste-a-paris-5144729.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter