Le 27 juin 1929 dans le ciel : Coupe Michelin : Détroyat, auteur d’une nouvelle tentative réussie

air-journal-michel-detroyat-pilote

Histoire de l’aviation – 27 juin 1929. En ce 27 juin 1929, l’aviateur français Michel Détroyat reprend le chemin des airs, pour une nouvelle tentative dans le cadre de sa participation à la course de vitesse Michelin, soit un tour de France avec l’obligation de réaliser pas moins de quinze escales. Alors qu’il est le gagnant potentiel depuis le 18 juin 1929 de cette compétition, Michel Détroyat veut s’y essayer une nouvelle fois, pour pourquoi pas améliorer sa dernière performance. Le gagnant définitif n’étant déclaré que le 30 juin 1929.

Pour rappel, le 18 juin 1929, Michel Détroyat a pris l’ascendant sur tous les autres prétendants au trophée, couvrant le parcours d’environ 2 800 kilomètres à une vitesse moyenne de 180,324 kilomètres à l’heure.

Ayant quelques jours devant lui, avant l’échéance du 30 juin, Michel Détroyat décolle de l’aérodrome du Bourget, en région parisienne, installé aux commandes d’un aéroplane signé Morane-Saulnier de type 130, à moteur de la firme Salmson 9 AB affichant alors 230 chevaux de puissance, dans l’espoir d’être encore plus rapide pour cet essai qui sera le dernier. Au terme de 14 heures, 37 minutes et 39 secondes, l’aviateur vient à bout du trajet, ayant ainsi évolué à une vitesse moyenne de 190,203 kilomètres à l’heure ! Michel Détroyat a réussi son pari !

http://www.air-journal.fr/2015-06-27-le-27-juin-1929-dans-le-ciel-coupe-michelin-detroyat-auteur-dune-nouvelle-tentative-reussie-5145069.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter