JetBlue se pose à Cuba depuis New York

air-journal_jetblue airways A320neo

La compagnie low cost américaine JetBlue Airways a lancé son nouveau service vers La Havane à Cuba depuis New York JFK, en partenariat avec Cuba Travel Services.

Les vols partent une fois par semaine depuis début juillet (chaque vendredi) pour une arrivée à l’aéroport José Marti de La havane à 15h30, le vol retour repartant à 16h30 pour une arrivée à 20h00.  Ils sont opérés en Airbus A320-200 de JetBlue de 150 places, dont 42 sièges Premium Economy larges de 17,8 pouces et avec un pitch de 38 à 39 pouces, avec Wifi gratuit, mais il est à noter que selon les accords passés entre les différentes parties, Cuba Travel Services commercialisera ce vol.

C’est la première arrivée d’une compagnie aérienne américaine depuis l’assouplissement des restrictions de voyage entre les deux pays en décembre dernier, suite au rapprochement historique entre les deux nations qui veulent normaliser leurs relations. La région de New York est aussi le deuxième plus grand bassin de population d’origine cubaine aux Etats-Unis après la Floride. Avec cette nouvelle route, JetBlue totalise cinq allers-retours hebdomadaires à destination de Cuba, incluant les vols de Tampa et Fort Lauderdale avec diverses compagnies partenaires charter. Cuba représente une destination clé pour JetBlue qui compte  s’y développer au sein de son réseau caribéen. La compagnie aérienne a commencé à voler vers Cuba via des partenariats avec des compagnies charter en 2011.

La compagnie charter cubaine Cuba Travel Services propose actuellement des vols sans escale hebdomadaires entre les Etats-Unis et les villes cubaines de La Havane, Cienfuegos, Camaguey, Santa Clara, et Santiago de Cuba.

Rappelons que depuis Paris CDG, Air France dessert également la capitale cubaine depuis 17 ans (avec départ cet été à 16h30 et arrivée 20h25 ; retour de Cuba à 22h50 et arrivée le lendemain à 14h05), ainsi qu’Air Europa via Madrid ou encore KLM via Amsterdam Schiphol. Citons encore Aeroflot, Blue Panorama, Condor, Iberia (de retour depuis le 1er juin), Neos, Swiss, Transaero Airlines ou Virgin Atlantic.

http://www.air-journal.fr/2015-07-05-jetblue-se-pose-a-cuba-depuis-new-york-5146732.html

Commentaire(s)

  1. flyrelax
    Publié le 5 juillet 2015

    excellente nouvelle pour tous les américains, qu’ils soient ou non d’origine cubaine, qui vont pouvoir aller à la découverte de cette ile surprenante à tous points de vue

    la reprise des relations normales entre les deux pays (échange d’ambassadeurs le 20 juillet) va amener, obligatoirement, une augmentation du trafic au départ des USA

    les citoyens US n’ont besoin d’aucun visa pour entrer à Cuba et les restrictions administratives (du fait des US) sont quasiment totalement levées

    les cubains, par contre, ont besoin d’un visa d’entrée aux USA et leur niveau de vie, très faible, ne leur permet que difficilement d’envisager des voyages à l’étranger

  2. MedMan
    Publié le 5 juillet 2015

    Qui dit assouplissement des restrictions dit revalorisation de la monnaie cubaine sur les marchés financiers, ce qui dira pouvoir d’achat en hausse, augmentation du niveau de vie.

    Conséquence directe pour Cuba : Revalorisation de l’industrie touristique

  3. Bravo JetBlue. Réactivité typique d’une low-cost, chose que peu de Cies traditionnelles sont capables de faire en aussi peu de temps. Ils démarrent avec une longueur d’avance, d’autant plus que leurs tarifs seront sans doute plus à la portée à la fois de la communauté cubaine a NYC, que des cubains voulant venir aux USA.

  4. Un grand plaisir pour Cuba… Son peuple si accueillant mérite ces relations. Juste un petit dommage, nous européens étions accueillis avec joie par les Cubains, plus pour le plaisir du dialogue que pour nos Euros… J’espères que cela ne changera pas trop…Et Un mojito!!!!

  5. flyrelax
    Publié le 6 juillet 2015

    la monnaie cubaine convertible, le CUC, est ancrée sur le dollar et est nécéssaire pour l’achat de nombreuses choses dans les boutiques  »en devises » shampoo, savon etc..

    la monnaie domestique, le CUP, vaut 24 fois moins cher et sert à payer les choses de tous les jours, souvent vendues avec livret de rationnement (libreta)

    le salaire mensuel cubain moyen est de 15 dollars, ce qui laisse peu de marge pour acheter un billet d’avion vers les USA en supposant qu’on ait un visa

    pour que les revenus de l’ile progressent il faudrait un doublement au minimum des entrées de touristes, actuellement de l’ordre de 3 millions par an, principalement canadiens

    la capacité de transport de Cubana en MC/CC est très réduite, ils sont actuellement locataires d’ A320 lituaniens à bout de souffle pour le Canada et le Mexique

  6. flyrelax
    Publié le 6 juillet 2015

    Swiss ne dessert pas La Havane (ni sa maison mère LH) pour cause d’embargo et d’appartenance à une alliance US

    par contre sa filiale charter Edelweiss le fait en A330 depuis ZRH

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter