Scoot: Osaka, Kaohsiung et SG50

air-journal_Scoot 787 SG50

La compagnie aérienne low cost long-courrier Scoot a inauguré mercredi deux nouvelles destinations, Osaka étant désormais desservie depuis Singapour via Bangkok d’une part, et via Kaohsiung d’autre part. Et à l’instar de sa maison-mère Singapore Airlines, elle a décoré d’une livrée spéciale SG50 l’un de ses avions pour célébrer le cinquantième anniversaire de l’indépendance de la cité-état.

Depuis ce 8 juillet 2015, un Boeing 787-9 Dreamliner de la compagnie décolle six fois par semaine de sa base à Singapour-Changi vers l’aéroport d’Osaka-Kansai : les mercredi, vendredi et dimanche, les départs sont programmés à 6h05 pour arriver à 7h10 à Bangkok-Don Mueang, en repartir à 8h25 et atterrir à 15h50. Les vols retour quittent le Japon à 17h30, arrivent à 21h55 en Thaïlande, en repartent à 22h55 et se posent le lendemain à 2h25. Les mardi, jeudi et samedi, Scoot emprunte un chemin différent vers Osaka : départ à 6h15 pour arriver à 10h25 à Kaohsiung, en repartir à 11h35 et atterrir à 15h15. Les vols retour quittent l’aéroport Kansai à 16h15 pour arriver à Taïwan à 18h55, en repartir à 20h05 et se poser le lendemain à 0h25 à Singapour.

La concurrence ne manque pas pour Scoot : entre Singapour et Bangkok, elle fait face à Cathay Pacific, Jetstar Asia Airways, sa petite sœur NokScoot, sa maison-mère Singapore Airlines, Thai AirAsia, Thai Airways et Tigerair. Entre la capitale thaïlandaise et Osaka, elle est en concurrence avec Japan Airlines, Thai AirAsia X et Thai Airways. La route Singapour – Kaohsiung n’est proposée que par China Airlines, et celle reliant Kaohsiung à Osaka par China Airlines, EVA Air et Peach.

air-journal_Scoot-787-9-takeoff2Tous ces vols de Scoot seront opérés en 787-9 Dreamliner. Les dix commandés (cinq livrés) sont configurés pour accueillir 375 passagers dont 35 en classe Affaires ScootBiz (2+3+2) et 340 en Economie (3+3+3) ; ils disposent comme ses trois derniers 777-200ER des « classes » ScootinSilence (derrière la classe Affaires, où les enfants de moins de douze ans sont interdits) et Stretch (pitch rallongé de 4 pouces par rapport aux sièges Economie standard, soit 35 pouces) ; Wifi et prise de courant sont disponibles pour tous les passagers. La low cost attend ce mois-ci le premier de dix 787-8, qui accueilleront 21 passagers en classe Affaires et 314 en classe Economie ; elle devrait opérer onze Dreamliner d’ici fin mars 2016 (Taipei et Tokyo en profiteront dès le mois de septembre).

Scoot dessert désormais 15 destinations dans sept pays: Sydney, Gold Coast et Perth en Australie (plus Melbourne le 1er novembre) ; Hong Kong, Nanjing, Qingdao, Shenyang et Tianjin en Chine ; Taipei et donc Kaohsiung à Taïwan ; Tokyo et donc Osaka au Japon ; Bangkok en Thaïlande et Séoul-Incheon en Corée du Sud. Depuis son lancement en juin 2012, elle a transporté plus de 4 millions de passagers.

Le dernier arrivé des 787-9 de Scoot est paré d’une livrée spéciale SG50 pour fêter le 50e anniversaire de l’indépendance de Singapour. Le CEO Campbell Wilson se charge de la description : « présence du Merlion (symbole de la ville), logo SG50, caricatures de membres d’équipages symbolisant la Scootitude, et nom de baptême Maju-lah », mais aussi « ballons gonflables rouges au nom de vingt compagnies locales » pour illustrer le succès des entreprises singapouriennes.

air-journal_Scoot 787-9 SG50

http://www.air-journal.fr/2015-07-08-scoot-osaka-kaohsiung-et-sg50-5146918.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter