Eruption volcanique en Indonésie : 20 000 passagers bloqués à Bali

air-journal_Garuda Indonesia 777-300ER close

Près de 20 000 passagers étaient en rade sur l’un des aéroports les plus fréquentés de l’île de Bali, suite à l’éruption du mont Raung, dans le centre de l’Indonésie

L’aéroport Ngurah Rai de Denpasar (Bali) restera fermé jusqu’à au moins ce samedi 11 juillet, a fait savoir Farid Indra Nugraha, parte-parole de Angkasa Pura, gestionnaire des aéroports indonésiens. Au total, près de 330 vols (160 vols intérieurs et 170 vols internationaux) ont été annulés  depuis ou vers Bali, notamment par la compagnie nationale Garuda Indonesia, bloquant des milliers de passagers sur l’île touristique. La situation semblait chaotique selon des témoins, avec des centaines de personnes campant sur les pelouses à l’extérieur de l’aéroport de Denpasar.

Au total, l’épisode de cendres volcaniques a entraîné la fermeture de cinq aéroports de la région depuis une semaine, incluant  Lombok (LOP), l’île voisine de Bali,  Jember (JBB) et Banyuwangi (BWX), certains d’entre eux ayant réouvert, selon le gestionnaire des aéroports indonésiens.

Le mont Rang est l’un des 129 volcans actifs d’Indonésie, archipel situé sur la «ceinture de feu du Pacifique».

http://www.air-journal.fr/2015-07-11-eruption-volcanique-en-indonesie-20-000-passagers-bloques-a-bali-5147078.html

Commentaire(s)

  1. Mocifru

    Dommage collatéral de l’éruption du volcan, les pilotes du vol AF241 d’Air France entre Kuala Lumpur et Paris-CDG ont profité de leur escale dans la capitale malaisienne pour aller surfer à Bali. Sauf que l’éruption du volcan du Mont Raung, à Java, a paralysé le ciel en Indonésie et provoqué l’annulation de leur retour vers Kuala Lumpur. Ils sont donc bloqués à l’aéroport de Denpasar . Ce qui a donc obligé donc Air France à repousser de 24 heures le départ de son vol vers Paris.
    Pas sûr que les 293 passagers prévus sur le vol AF241 apprécient cette petite escapade sportive qui leur coûte un retard d’au moins 24 heures. Un nouvel exemple du peu de considération dans lequel le personnel Air France tient ses clients.
    http://www.tourmag.com/Air-France-24-h-de-retard-pour-le-vol-Kuala-Lumpur-Paris-a-cause-d-une-sortie-surf_a75028.html

    • Simple bashing anti AF et commentaire complètement nul !!!! Ou est le problème???? Ils sont en escale et a ce que je sache, ils sont libres de faire des visites ou autre a leurs guises sans qu’ils aient a rendre des comptes!!!! Vous êtes donc madame soleil pour savoir que il ne fallait pas aller a Bali durant l’escale car le volcan allait se réveiller…..

  2. fred06

    http://www.tourmag.com/Air-France-24-h-de-retard-pour-le-vol-Kuala-Lumpur-Paris-a-cause-d-une-sortie-surf_a75028.html

    Air France : 24 h de retard pour le vol Kuala Lumpur-Paris à cause d’une sortie surf…
    Plusieurs membres d’équipage bloqués à Bali après l’éruption du volcan

    Plusieurs membres d’équipages du vol AF241 d’Air France entre Kuala Lumpur et Paris-CDG ont profité de leur escale dans la capitale malaisienne pour aller surfer à Bali. Sauf que l’éruption du volcan du Mont Raung, à Java, a paralysé le ciel en Indonésie et provoqué l’annulation de leur retour vers Kuala Lumpur. Ils sont bloqués à Denpasar. Ce qui oblige donc Air France à repousser de 24 heures le départ de son vol vers Paris.

  3. En effet parmi les passagers bloques un equipage technique AF.

    L’equipage passe 3 jours 2 nuits a KUL. KUL DPS 2:45 de vol, puis surf.
    Comment l’equipage peut il etre repose?
    Est-ce que ce n’est pas une totale imprudence? Deux remarques :
    – relisez les arguments du SNPL contre la reduction des temps d’escale en bout de ligne, argument. Principal et legitime : besoin de se reposer,
    – relisez certains (et surtout un) rapport du BEA suite a des accidets faisant etat d’un repos totalement insuffisant de l’equipage et qui a conduit a des erreurs manifestes.

    On est au dela de l’anectode. C’est de l’inconscience de la part de professionnels.

    Imaginez la suite pour ces pilotes chez SQ, CX ou EK …. la porte, et tout le temps de faire du surf.

  4. allons

    Pourtant ceux qui ne trouveraient rien d’anormal à cette escapade , je leur dirais qu’il y a 2 poids 2 mesures entre aller faire un tour en ville et prendre un vol pour aller surfer et se mettre à la merci de divers événements [panne avion, grève du personnel, volcan en éruption dans le cas présent , etc ….)

  5. cirta

    En escale, l’équipage est censé être au repos pour préparer le vol retour, pas en vacances
    C’est quand même exagéré de prendre l’avion pendant son temps de repos pour aller surfer dans un autre pays que celui de l’escale !!!!
    Est-ce autorisé par Air France ?
    Si ce n’est pas le cas, c’est une faute grave qui justifie le licenciement

  6. Flo

    S’il vous plait Air Journal, de ne pas publier un article sur le problème du vol AF à KL afin que les bulots aigris de se défoulent. Merci

  7. tout équipage en escale est en repos et font ce qu’ils veulent, ce n’est pas la faute si des conditions exceptionnelles sont là!!!! en weekend les bulots vous ne partez jamais?? e si vous avez un soucis sur la route comme la neige problème technique comme la sncf hier, on va vous traiter de glandeurs car vous ne serez pas au taf???? allez les bulots prenez votre bière de beaufs et votre bob Ricard c’est le tour de France

  8. Pépère

    C’est vrai, ça! De quel droit, des gars en temps de pose/repos/week end, ont ils le toupet d’aller faire du surf?? Vite en taule! Vrai également que chez SQ et EK et toute cette petite famille, les mecs se seraient fait dégager, le patron ayant droit d’inquisition ds la vie privée.

    Et il y a des clowns pour défendre cette idéologie concentrationnaire.. On voudrait rêver..

    La prochaine fois, ils irons à Malacca, moins de vagues, mais sympa, et ils pourront compter les bateaux passant ds le détroit.

  9. D’un côté je soutiens les pilotes AF241 car l’éruption du volcan était imprévisible et les pilotes n’ont pas obligation de rester aux environs de l’aéroport pour leur escale.

    D’un autre, même si ces pilotes ont le droit de se reposer et de quitter la zone aéroportuaire, ils n’ont pas à s’éloigner de plusieurs centaines de kilomètres en sachant qu’ils vont surfer.

    Mocifru ici – Thai sur un autre article : vos commentaires sont juste détestables – en effet on parle d’un incident naturel en Indonésie et vous reprochez à Air France son manque de courtoisie envers le client !!!

    Je ne suis pas un amoureux AF retraité qui me croit dans l’époque des 747SP mais je suis un émirati de 13 ans.

    • Plouc

      Ça fait un bail que tu les as tes13 ans, ton année de naissance était bissextile? Il y a qques semaines tu te disais Algérien, maintenant Emirati. Ça sent l’embrouille.

  10. c’est lamentable ce désir de privation pour les autres, qui in fine se referme sur ceux qui le reclament. On rira bien le jour où les andouilles que vous êtes réaliseront qu’à force de vouloir resteeindre la liberté des autres vius aurez perdu la votre. Les équipages en repos n’ont pas besoin de dormir non-stop pendant 48h dans des cercueils ou caissons de cryogénisation, il s’agit de repos physique et une bonne nuit de sommeil y suffit et de repos psychologique rien de tel qu’une escapade dans un lieu paradisiaque et des activités sportives pour ça. Ces remarques empestent l’aigreur et la jalousie c’est épuisant. Et puis bien sûr la première chose à laquelle on soit tous penser c’est : « sommes nous sûrs qu’un volcan ne va pas nous bloquer ici ou là ? ». L’équipage n’a pas fait preuve d’un manque de considération, en essayant de vivre le plus pleinement possible son escale loin de la maison au contraire il tente d’être le plus reposé et disponible pour le vol retour

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum