Le 19 juillet 1914 dans le ciel : Départ mouvementé du Grand Prix de l’Aéro-Club de France

air-journal-accident-Blanchet-tuileries-1914

Histoire de l’aviation – 19 juillet 1914. En ce dimanche 19 juillet 1914, l’actualité aéronautique est marquée par le départ au jardin des tuileries à Paris de la 10e édition du Grand Prix de l’Aéro-Club de France, qui pour rappel est une compétition mettant aux prises des aérostats, ces derniers s’affrontant dans une épreuve de distance.

Pour cette édition, pas moins de 23 personnes se sont inscrites pour disputer le prix, 9 concurrents ont déjà pris le chemin des airs, quand en fin d’après-midi s’élancent à leur tour l’aéronaute Georges Blanchet et le fils du président de l’Aéro-Club de Rouen, Henri Duval, qui est alors simple passager. Malheureusement, ces deux derniers vont être victimes d’un accident, il est alors aux environs de 17 heures.

Alors que leur ballon « Toto » affichant 1 500 mètres cubes vient de prendre son envol, Blanchet va tarder à lâcher du lest, ralentissant la prise d’altitude du sphérique, une erreur qui va avoir de lourdes conséquences, la nacelle du sphérique va heurter des arbres et se détacher du ballon, le ballon va finir par éclater, la nacelle accueillant Blanchet et Duval, quant à elle, va violemment chuter. Le choc est tel qu’Henri Duval va passer par-dessus bord : touché à la tête et présentant des blessures internes, l’infortuné doit être conduit à l’hôpital, Georges Blanchet a pour sa part eu un peu plus de chance, son pied droit est juste foulé.

 

http://www.air-journal.fr/2015-07-19-le-19-juillet-1914-dans-le-ciel-depart-mouvemente-du-grand-prix-de-laero-club-de-france-5146298.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter