Air Canada renforce déjà le Toronto – Delhi

air-journal_Air-Canada-787-8

La compagnie aérienne Air Canada va renforcer sa nouvelle liaison entre Toronto et Delhi, qui verra le jour cet automne et passera à un vol quotidien un an plus tard.

Cette première liaison opérée en Boeing 787-9 Dreamliner par la compagnie nationale canadienne sera inaugurée le 1er novembre 2015, avec des départs programmés de l’aéroport de Toronto-Pearson tous les jours sauf mardi, jeudi et samedi à 20h55 pour arriver le lendemain à 21h15, et des vols retour décollant de Delhi-Indira Gandhi mardi, mercredi, vendredi et dimanche à 0h45 pour atterrir à 5h00. Mais ce rythme deviendra quotidien dès le 30 octobre 2016, a annoncé vendredi Air Canada, qui est sans concurrence directe sur cet axe. Notons toutefois que Jet Airways le propose également via Bruxelles ; des vols avec escales sont également effectués par Air France, British Airways, Finnair, KLM, Lufthansa ou les compagnies du Golfe.

« La réponse des clients à notre annonce de service sans escale par 787 Dreamliner de Boeing entre Toronto et Delhi a été très positive », a déclaré dans un communiqué Benjamin Smith, président Transporteurs de passagers à Air Canada. « Notre stratégie d’expansion à Toronto-Pearson et de renforcement de notre présence internationale se poursuit tandis que nous continuons de prendre livraison d’appareils 787 Dreamliner, qui révolutionnent le transport aérien long-courrier. La rentabilité d’exploitation de ces nouveaux appareils rend possible ce service, qui sera la première liaison réservée au 787-9, la plus grande version de l’appareil, que nous mettrons en ligne plus tard cet été ». Air Canada n’avait plus atterri en Inde depuis 2007, le pays restant le plus important marché international non desservi ; elle y partage ses codes avec Air India.

Cette route vers la capitale indienne sera la première à laquelle sera affecté le Boeing 787-9 Dreamliner de la compagnie de Star Alliance. Il sera configuré pour accueillir 30 passagers en classe Affaires, 21 en premium et 247 en Economie (298 sièges au total), alors que son petit frère le 787-8 est configuré en 20+21+210 (251 au total). Le 787-9 ne devrait a priori être déployé initialement que sur trois des quatre rotations hebdomadaires, la quatrième étant effectuée en 787-8 jusqu’en février 2016.

Air Canada fournit des vols réguliers directs vers 64 villes au Canada, 52 aux États-Unis et 78 en Europe, au Moyen-Orient, en Asie, en Australie, dans les Antilles, au Mexique, en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Elle reste le « seul transporteur nord-américain d’envergure internationale » noté quatre étoiles par Skytrax.

http://www.air-journal.fr/2015-07-21-air-canada-renforce-deja-le-toronto-delhi-5147523.html

Commentaire(s)

  1. Bonjour
    Voyageur fréquent USA et province de Québec, je prends souvent AC (pour le statut Mileage plus UAL dont je suis membre).
    Malgré ses 4 étoiles de Skytrax, je trouve que le confort et service à bord en éco se déprécient de plus en plus.
    777.300 3 classes sont des boites à sardine.
    les repas ont beaucoup évolués vers le bas. Je ne vous parle même pas du petit déjeuner… Si, vous avez droit à un muffin et une boisson chaude.
    A titre de comparaison nord américaine, chez United vous avez des fruits frais, un croissant, beuure et confiture accompagnés d’une boisson chaude.
    Je ne vous parle pas de LH ou Swiss ou le service est de bien meilleure qualité.
    Aloha

  2. Pépère

    Si le Canada n’avait pas limité l’accès des GSisters à son marché, ce vol n’aurait jamais vu le jour.
    Exemple à suivre pendant qu’il est temps
    DLAFKL semblent enfin bouger ensemble.

    • MAB

      Conséquence aussi du manque de concurrence, comme en témoignent Mikulele et Pierre : prix exorbitants et manque d’évolution dans les services dus au monopole de AC au Canada.
      La concurrence sert surtout aux passagers qui voient les services s’améliorer et les prix baisser.

  3. Pierre

    Très vrai comme commentaire Mokulele.
    Air Canada ne veut faire que des profits, toujours plus de profits.
    En plus, le manque total de compétition au Canada lui permet de proposer des tarifs horriblement cher, que ce soit dans le domestique; (même chose avec Westjet), YUL-YHZ environ 400$ AR ou YUL-YYC a 750$, que sur l’international YUL-CDG dans les 950$ ou encore YUL-CHP a 1100$..
    Vivement la libéralisation du ciel aérien au Canda, le pays des duopoles.. (Regarderez du côté des télécoms, c’est la même chose, tarifs exhorbitants, services inexistants!

    Cependant petite note à ta commentaire, on ne dit plus Province de Québec, mais DU Québec, sinon tu fais allusion à l’époque ou le Québec était colonisé par l’Angleterre 😉

    • alexis

      En revanche pas de grève. L’an dernier avec la grève des pilotes d’AF, j’ai failli ne pas pouvoir revenir sur Paris mais on m’a basculé sur le vol de BA MTL LHR.

      J’ai retenu la leçon mais c’est AC qui ne peut pas se mettre en grève car le gouvernement fédéral vote en urgence une loi de retour forcé au travail. Les transports font partie des services essentiels donc pas de grève à la STM, chez Via rail ) SNCF et donc l’aérien. ce n’est pas en France ou en Allemagne que l’on verrai cela.
      Emirates desssert Toronto Pearon, Qatar airways et Royal Jordanian Montréal Trudeau, Turkish les deux métropoles de l’est du Canada.

  4. RealVision

    AC était au bord de la faillite il y a quelques années et est maintenant en position de prendre des nouvelles parts de marché. On ne peut que s’en féliciter.
    Quant à la critique d’AC sur ses prix « exhorbitants » ou son services médiocres, c’est en partie vrai. Les prix des vols domestiques d’AC et de Westjet sont plus élevés car les frais aéroportuaires sont bien plus élevés au Canada qu’aux États-Unis et le marché canadien est bien moins peuplé que les voisins du Sud. À l’international, les prix se valent entre AC et ses concurrents si on prend son billet au bon moment. J’ai déjà vu des YUL-CDG à 700 $ AR. Si AC était si cher à l’international, il n’y aurait pas de nombreux passagers US en transit à Toronto vers l’Europe ou asiatiques en transit à Toronto et Vancouver vers les États-Unis.
    Le problème du service est commun à toutes les cies nord-américaines qui n’ont pas encore trouver le graal en la matière. Comment offrir un max aux passagers quant des concurrents font tout payer ? Ce n’est pas tenable financièrement. Emirates et consorts peuvent se le permettre car ils sont « soutenus » par leurs gouvernements respectifs. Je ne crois pas que le gouvernement canadien se risquerait à accorder des prêts à rallonge à AC sans s’attirer les foudres de ses concurrents et des contribuables canadiens.

    • Emirates soutenu par le gouvernement ?? Encore un bulot qui parle sans preuve. Ils réussissent parce qu’ils plaisent aux passagers : c’est pour ça que les USisters se sont en partie améliorées. Tant qu’il n’y aura pas le ciel ouvert au Canada, AC restera avec des tarifs exorbitants.

      • RealVision

        Archi faux. Qui sont les actionnaires des cies du Golfe ? Qatar Airways est détenu à 100 % par le gouvernement qatari. Le plus grand actionnaire d’Etihad est le gouvernement d’Abu Dhabi. Emirates est détenu à 100 % par le gouvernement de Dubai. Elles sont donc bien soutenues par leurs gouvernements respectifs.

        Un ciel ouvert avec le Canada ne changera pas grandement la donne car la plupart des vols d’AC se font vers l’ Europe ou l’Asie (Chine et Japon). Peut-être que cet accord de ciel ouvert avec l’E.A.U viendra avec le temps. Mais on ne peut pas blâmer le gouvernement canadien de vouloir protéger ses intérêts économiques avant ceux des Emirats Unis Arabes (EAU).

        • MAB

          Vous jouez sur les mots, puisqu’ils sont bien « soutenus », mais pas avec des subventions (qui sont, elles, illégales). Ce que voulait dire Tamim c’est qu’elles ne sont pas subventionnées.

  5. Pierre

    Realvison, je t’invite a faire une simulation d’achat pour un vol disons YUL-GVA et EWR-GVA avec AC. Tu verras que le vol partant des EU-A est environ 30% plus cher, alors qu’il est plus long, et avec une escale à Montréal.
    Ce que je veux dire c’est que ton argument citant les américains en transit par les Canada est vrai, mais seulement pour eux. Pour nous, québécois et canadiens, on paye plein pot..

  6. Pierre

    *30% moins cher plutôt, je ne me suis pas relu!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum