Le 3 août 1910 dans le ciel : Nicolas Kinet meurt à la suite d’un remous

air-journal-nicolas-kinet

Histoire de l’aviation – 3 août 1910. En ce 3 août 1910, l’actualité aéronautique est marquée par le décès de l’aviateur liégeois Nicolas Kinet, le meeting d’aviation de Bruxelles étant ainsi endeuillé, la manifestation tournant sur sa fin à la tragédie, après avoir séduit les spectateurs durant plusieurs jours, le meeting ayant été le théâtre de l’établissement de nouveaux records.

A la veille de la fin de cette fête de l’aviation, Nicolas Kinet, titulaire d’un brevet de pilote depuis le 14 mai 1910 seulement, a ainsi trouvé la mort, rappelant à tous que cette passion des airs est loin d’être sans risques. L’aviateur âgé de 26 ans n’a pas survécu à un terrible accident qui a eu lieu vers 6 h 30, ce 3 août 1910.

C’est un remous d’air qui est à l’origine du crash de Nicolas Kinet dans le village de Wesembeeck, le tuant sur le coup. Son appareil de type biplan signé Farman a capoté, suite à quoi il est venu s’écraser sur des arbres. Jan Olieslaegers également victime de ces vagues d’air imprévisibles a, pour sa part, été plus chanceux, bien qu’il ait également chuté, il s’en est tiré sans blessures.

 

http://www.air-journal.fr/2015-08-03-le-3-aout-1910-dans-le-ciel-nicolas-kinet-meurt-a-la-suite-dun-remous-5146885.html

Commentaire(s)

  1. remous, et vagues d’air !? fichtre, de nouveaux termes aéronautiques ? Stéphanie !!! à qui écrivez-vous ? à grand mère, à pépé ou à des bambins ? dans ce journal on préfèrerait : turbulences, rabattants, ou même
    windshear !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter